• Parcours déplié

    Par Schopfer Méryl, 17/05/20

    Je vous propose une petite introduction à mon parcours déplié via une planche. On part du bas à gauche, un jardin botanique situé en Suisse, pour remonter vers en haut à droite, des paysages lointains. Par la gauche, on réfléchit aux barrières que le voyage peut proposer. Par le milieu, aux différents types de transport, du piéton à l'avion. Et finalement par la droite, les différentes vues des voyageurs.

    Image Sun May 17 2020 20:52:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Mon parcours déplié parle du voyage. En effet, tellement de lieux représentant le voyages sont disponibles à Meyrin Nord. Je vous propose de partir de votre écran et lire un peu la suite...

    Image Sun May 17 2020 20:52:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




  • Actions Confinées

    Par Angeles Raphaël, Angelozzi Morgane, Ferreira Da Silva Rafael, Hoser Luca, Schopfer Méryl, 13/05/20

    L'exercice se tenait dans la redécouverte de notre espace privé à travers un thème interprété en action.

    L'assemblage de nos actions en confinement à donner lieu à une interprétation plus générale. La lecture de nos chambres selon un certain ordre nous a invoqué l'idée d'un cycle d'une journée. C'est ce thème de la journée qui va nous inspirer plus tard dans notre performance qui fera allusion à notre quotidien. 


    Partant du mot Réveil de Rafaël, en passant par Matinal dans l'action de Luca, Musique par Raphaël, Danse par Méryl et finalement Lumière par Morgane. 


    C'est selon nous, dans cet ordre précis que nos actions peuvent retracer le cours d'une journée :

    Tout d'abord au Réveil, la présence d'un silence, suit Matinal qui évoque l'idée de se se préparer à affronter notre journée, ensuite le thème de la Musique fait allusion au rythme, notamment celui du temps qui nous accompagne durant notre journée et qui organise nos actions, Danse pourrait être interprété comme le mouvement qui nous entoure tout au long de notre journée et celui que notre corps émets, et finalement l'idée de la Lumière comme la nuit qui tombe et qui marque la fin de cette journée.




                             Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)

                              Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)

                              Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)

                              Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)

                             Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)Image Wed May 13 2020 17:59:07 GMT+0200 (CEST)




  • Parcours transversal

    Par Angeles Raphaël, Angelozzi Morgane, Ferreira Da Silva Rafael, Hoser Luca, Schopfer Méryl, 27/04/20

    Pour nous adapter à la situation actuelle, nous avons visité Genève de manière virtuelle, c'est à dire avec Google maps et Google Street View. Nous avons cette fois exploré la profondeur de notre axe (Meyrin Sud) en allant dans des rues perpendiculaires.


    Nous avons fait deux planches, chacune pour un parcours. Le premier parcours transversal passait surtout le long d'un jardin et au milieu d'un énorme carrefour autoroutier. Cela nous a permis de faire une planche qui représente bien les éléments urbains du paysage de cet axe transversal. Partez du bas, au fin fond des jardins, et observez sur la droite et la gauche ce qui le compose. Remontez ensuite le long de la planche, et réfléchissez sur les éléments urbains à disposition.


    Image Mon Apr 27 2020 17:06:05 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Le deuxième parcours passe par le quartier des Avanchets, avec beaucoup de superposition dans le parcours. En effet, les routes sont souvent souterraines ou passant sous des bâtiments, et les piétons se déplacent en hauteur sur des passerelles en béton. Cela peut-être étouffant. Ainsi nous vous proposons dans cette planche de partir du bas, des profondeurs, et de remonter petit à petit, en trouvant la lumière qui peut se trouver sur cet axe, jusqu'à un graffiti totalement inattendu. 


    Image Mon Apr 27 2020 17:06:05 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





  • Le jardin botanique

    Par Schopfer Méryl, 27/04/20

    Le jardin botanique


    Lors de ma visite à Meyrin nord, ce lieu a particulièrement retenu mon attention. J'ai voulu par la suite l'explorer de manière non-linéaire, pour changer de d'habitude. Nous regardons toujours à la hauteur de nos yeux, mais simplement en les levant ou en les baissant, on peut observer pleins de choses différentes. C'est la lecture que je propose de ma planche, partez du centre, du ciel, puis allez sur l'extérieur pour baisser les yeux et observer d'autres atmosphères.


    Image Mon Apr 27 2020 16:55:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Je vous laisse un texte avec pour mieux vous représenter le lieu :


    C’est une place avec une table et des chaises en bois. Sur la droite se tiennent de beaux arbres sur une grande pelouse, en face le chemin serpente entre des buissons et sur la gauche il y a un enclos contenant des chèvres. Cette place est utilisée pour la discussion, le jeu pour les enfants et les balades. Nous y avons rencontré une dame qui venait s’y promener tous les jours. Les odeurs se mélangent entre animaux et plantes, et le soleil de fin d’après midi baignait le lieu d’une lumière chaude. Le trafic et le bourdonnement de la ville s’entendent et se voient au loin. Le chemin est en bitume la plupart du temps, et certains sont en terre, souvent passant entre les arbres.

    Il pourrait être ajouté d’autres enclos avec d’autres animaux, ou alors d’autres plantes pour changer les sensations du marcheur. Ces derniers pourraient aussi marcher dans l’herbe plutôt que sur les chemins, pour sentir un sol plus meuble sous leurs pieds et se rapprocher de la nature environnante.


  • Une course des plus énergisantes

    Par Angeles Raphaël, Angelozzi Morgane, Ferreira Da Silva Rafael, Hoser Luca, Schopfer Méryl, 17/04/20

    Le parcours transversale à la route de Meyrin qui a été choisi se situe dans les "Chemin du Coin-de-Terre" et "Chemin Charles Georg". La spécificité de cet axe est la juxtaposition de plusieurs espaces et infrastructures différents dans une même droite. On y trouve des habitations individuelles et collectives, un vaste potager, une église, un grand croisement routier et un tram. Ces nombreux éléments créent ainsi un rythme qui varie selon le parcours. 


    Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Le groupe a donc dû s'approprier les lieux grâce à une visite virtuelle. Cela aide surtout à observer les espaces, les infrastructures que l'on trouve intéressante et les épaisseurs des routes, des chemins etc...


    Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Afin de compléter le travail, chaque personne du groupe a dessiné le plan de sa chambre. Ce dernier est argumenté par des symboles (flèches, cercles, étoiles, etc...) qui expliquent une action ou un mouvement exécuté à un moment de la journée. Ces 5 plans expriment; réveil, matinal, violon, danse, lumière. 


    Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Ces différents plans sont ensuite placés sur notre parcours selon leur rythme. Ce dernier est déniché grâce au mot qu'il représente.
    -Le réveil exprime un commencement, un début de rythme, donc un rythme très calme.  
    -La matinale est la suite du réveil. On pense à un rythme qui reste tranquille mais qui engendrera une variation plus tard. 
    -Le violon représente la musique, qui est perçue comme un rythme plus accéléré, l'action commence. 
    -La danse fait bouger notre corps, les pulsations s'accélèrent par le biais de l'effort. L'énergie corporelle s'échappe. 
    -La lumière, dans ce parcours, est vue comme la fin du spectacle. Les lumières s'éteignent à la fin de la journée pour ensuite entamer un nouveau réveil. 
    Le parcours devient donc un cycle comme une journée de 24h qui se répète, comme une routine. 


    Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    La confection d'une planche nous aide à relier tous les éléments trouvés auparavant avec le projet de parcours et quelques références. 


    Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Fri Apr 17 2020 16:42:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)