• PARCOURS DÉPLIÉS

    Par Schroff Mélanie, 30/04/20


    Image Thu Apr 30 2020 19:49:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
    Image Thu Apr 30 2020 19:49:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Thu Apr 30 2020 19:49:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Thu Apr 30 2020 19:49:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)









  • LES HORIZONS D'UNE ROUTE - Micro-narration

    Par Thévenaz Manon, 29/04/20

    LES HORIZONS D’UNE ROUTE


    Le site choisit se situe sur la route de Meyrin à proximité du CERN. Sur la droite, station essence fait face à la route cantonale. Des trams permettent de desservir la zone. Une piste cyclable permet également de l’emprunter à vélo. Au côté de la voiture, une place est faite à la mobilité douce publique et privée. Le lieu est un lieu de passage et de circulation où l’homme cède sa place aux véhicules. L’intensité sonore est forte et intense durant la journée au minimum. La vue est peu obstruée par des constructions et la végétation prend une part du paysage. Les enchainements visuels sont rapides, ils passent des véhicules au construction jusqu’au paysage avec une rythmique forte.


    Nous pourrions spéculer dans ce lieu réservé à la vitesse et au transport, une forme de transport de masse rapide et public qui permettrait de diminuer cet espace routier extrêmement important pour rendre place au paysage et à l’homme. Retirer cette forte densité de béton. Il serait également possible en retirant l’espace utilisé pour les voitures de faire une promenade/voie verte de haute qualité qui accueillerait latéralement différents parcs.



    Image Wed Apr 29 2020 15:01:00 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Wed Apr 29 2020 15:04:53 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)






  • DU CIMETIERE AU ZOO - Visite virtuelle

    Par Ferrari Luana, Thévenaz Manon, 29/04/20

    Et si l'on descendait le pont Butin.

    Un axe dense, des voitures ad aeternam et l'on continue de s'enfoncer sans vraiment savoir où l'on pourra arriver.

    Mais ... sur la gauche, un mur. Un portail. Quelques plantes. Des arbres dépassent des murets qui barrent le passage et la vue. Derrière, en contournant, l'on comprend l'existence d'un cimetière beau mais cloisonné, d'un terrain vaste mais renfermé. Au bout, un zoo. Au fond, une forêt.

    Et si le cimetière pouvait être ouvert, si le lieux sacré redevenait profane le temps d'un instant, que se passerait-il ? 

    Aux environs le terrain est propice et varié, les différentes affectations du territoire poussent à ouvrir cet espace généreux et de repenser nos lieux de sépulture comme des espaces de partages et de respect ouvert au monde des vivants. 

    Image Wed Apr 29 2020 13:10:01 GMT+0200 (CEST)

    planche de visite virtuelle


    Image Wed Apr 29 2020 13:10:01 GMT+0200 (CEST)

    schéma de lecture


    • Au centre le cimetière
    • Autour, les différentes affectations territoriales
    • Avec les dessins schématique d'un coupe précisée du territoire
    • Constat, des nouveaux axes de réseaux et de circulations
    • Constat, des nouvelles épaisseurs
    • Constat, des nouvelles possibilités de s'approprier le territoire
  • PARCOURS DEPLIE

    Par Neypatraiky Yannick, 29/04/20

    Image Wed Apr 29 2020 12:15:08 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))


    Image Wed May 13 2020 11:19:11 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))Image Wed May 13 2020 11:19:11 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))















  • INTER-SECTION - Action collective

    Par Ferrari Luana, Pilsworth Daniel, Santacroce Nicola, Thévenaz Manon, 29/04/20

    Intersection [n.f] :

        Rencontre de lignes, de surfaces ou de volumes qui se coupent.

        Au fig. Rencontre d'éléments divers ou opposés (idées, sentiments, personnes).

        Lieu plus ou moins large où deux ou plusieurs voies de communication se rejoignent ou se croisent.


    Notre site se situe au sud de l'aéroport de Genève, le long de l'axe routier de Meyrin. Situé au croisement de routes, un noeud. Dans cette zone aux épaisseurs territoriales multiples où les routes sont devenues les vecteurs de la terre, l'espace temps est déformé. La vitesse des véhicules définit le rythme et le tempo, trop rapide pour que l'homme y trouve sa place. Le terrain y est épais et l'homme repoussée. Les routes aspirent l'échelle humaine environnante. 

        Et si l'affectation du territoire, de ce site, ne dépendait que de nous ? Et si l'homme, en prenant conscience, en se       confrontant pouvait se réapproprier le territoire ?


    En réponse, notre action propose en retour à cette réflexion une prise de conscience de cette zone. En utilisant les circulations verticales comme l'escalier ou l'ascenseur, la relation espace temps induite par l'épaisseur du site est étudiées. Ainsi et dans la même lignée, la traversée inférieure de la route comme étude des frontières entre l'homme et la voiture. Enfin, l'obstacle circulaire comme une étude des complexités individuelle du site.




    Image Wed Apr 29 2020 14:29:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)           Image Wed Apr 29 2020 14:29:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)