• Planche Meyrin sud

    Par Giacuzzi Gimmi, 29/04/20


    Image Wed Apr 29 2020 11:01:20 GMT+0200 (CEST)




    Image Wed Apr 29 2020 11:01:20 GMT+0200 (CEST)




    Image Wed Apr 29 2020 11:01:20 GMT+0200 (CEST)



    Quelles prises se manifestent ?


    Afin de répondre à cette question, les prises que nous avons considéré à Meyrin et plus généralement à Genève sont à mette en perspective avec sa définition. Trois verbes ressortent de celle-ci: saisir, tenir et utiliser. Ce sont tous des verbes qui définissent une action.  Il est évident que ces trois verbes ne sont pas suffisant en vue d’englober une réponse générale si nous ne mettons pas en dialogue les autres méta-thèmes, mais reste néanmoins raisonnable.

    Dans un premier temps, nous avons observé dans le territoire comment les super-infrastructures routières saisissent le sol. Comment celles-ci prennent en tenaille les différents acteurs qui les utilisent. En effet, la route de Meyrin est comme enfoncé dans le sol et un talus vient obstruer la vue, contenir les flux et diriger les usagés. Nous pouvons mettre en liens le célèbre croquis de l’urbaniste écossais Patrick Geddes, publié dans l’ouvrage « Cities in Evolution » (1915), qui représente une ville soumise à deux pressions contradictoire. Ensuite en le parcourant, nos réflexions se sont focaliser sur la question de la vitesse, sur un même tronçon de route, différents flux se rencontrent mais sans se croiser. Les voiture et les trames sont rarement stoppés par les cyclistes ou les piéton. Ces transferts de flux se limitent à des passages aériens ou souterrains. Pour l’instant, il est inimaginable de pouvoir traverser la route de manière sûr et efficaces. On peut donc considérer que cette parti de la ville est comme coupé en deux, même sectionner en différent îlots, voir en archipel par tant d’infrastructures et équipements. Finalement, avec cette prise de conscience des lieux, nous nous posons la question suivante, comment pouvons nous améliorer la situation actuelle et avec quelles moyens? 

  • Atlas: Limites et Extension

    Par Giacuzzi Gimmi, Pilsworth Daniel, 29/04/20


    Image Wed Apr 29 2020 10:39:45 GMT+0200 (CEST)




  • Micro-Narration

    Par Santacroce Nicola, 29/04/20

    Micro Narration – Nicola Santacroce

     

    46.203000, 6.110625

     

    LE PONT : PASSAGE ET BARRIERE

     

    Le Pont-Butin, situé au milieu de notre parcours environ, est particulièrement marquant dans ce trajet. Il enjambe le Rhône et aplanit une zone à fort relief à tel point que cette notion disparait pratiquement pour l’usager. Sa structure imposante est pour la plupart invisible lors du passage sur le pont. S’Il est très fréquenté par les automobilistes et les cyclistes, il ne l’est que peu par les piétons. Ce dernier point n’est pas surprenant compte tenu du fait qu’il soit peu adapté à la circulation piétonne. Le bruit ambiant y est de forme amplitude et le champ de vision y est verticalement restreint par les barrières en métal constituées de plusieurs rangées de barreaux verticaux. Ces barrières ne constituent pas un filtre opaque lorsque l’observateur est statique. En revanche, en mouvement, l’effet stroboscopique rend toute observation impossible.

     

    Une amélioration de ce lieu d’un point de vue de piéton passerait donc par une différenciation des points de passage et un élargissement des horizons visuels et sonores.



    Image Wed Apr 29 2020 10:23:52 GMT+0200 (CEST)


    Cette planche tente de montrer une amélioration possible du passage du pont Butin. La gauche de la planche concerne principalement les notions d'horizons sonore et visuel alors que la partie de droite est focalisée sur le passage physiquement parlant et sa praticité pour l'usager. Plus on s'approche du haut de la planche, plus la mobilité est agréable. La référence n°7 propose un parcours type idéal réunissant les conditions citées dans le texte. Il s'agit d'un itinéraire de parc national.



    Image Wed Apr 29 2020 10:23:52 GMT+0200 (CEST)




    Image Wed Apr 29 2020 10:23:52 GMT+0200 (CEST)
















  • Parcours Transversal - Visite Virtuelle

    Par Pilsworth Daniel, Santacroce Nicola, 29/04/20

    Afin de considérer les alentours de l'axe que constitue la route du pont butin, deux itinéraires qui lui sont perpendiculaires sont visités virtuellement. Les points de départ et d'arrivée qui leurs sont communs sont ralliés par divers moyens de transport. Une certaine diversité dans notre mobilité est alors mise à jour. Il en est de même pour les milieux traversés : quartiers d'habitations, écoles ou universités, jardins communautaires, zones industrielles et centres sportifs sont successivement découverts. Dans un même temps, des éléments en apparence évidents sont totalement occultés par l'environnement proche. C'est le cas du Rhône bien visible sur les plans mais inexistant sur l'itinéraire.


    Image Wed Apr 29 2020 09:57:37 GMT+0200 (CEST)


    La lecture de la planche est continue en tout point. l'axe vertical est gradué par les types de mobilité alors que l'axe horizontal marque les deux parcours effectués. La visibilité de ces repères est assurée par les extraits de cartes. Les photos de plans donnent une idée de l'épaisseur des milieux et les lient aux choix du transport adapté.



    Image Wed Apr 29 2020 09:57:37 GMT+0200 (CEST)





  • PARCOURS DEPLIE

    Par Rognon Justine, 29/04/20


    Image Wed Apr 29 2020 09:15:14 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Wed May 13 2020 08:59:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Wed May 13 2020 08:59:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Wed May 13 2020 08:59:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)