• II. DOUBLE ELEMENT : Etudes et concept

    Par paul castella, selen karakoc, ophelie pinto, aloys mutzenberg, 26/10/15

    La disposition de nos moules sur la maquette de scénario nous a permis d’imaginer un système où le lien visuel ne serait pas direct mais détourné. La relation se fait par le double élément « porte-lit » et un miroir.  Lorsque la porte est fermée, le lien n’existe pas. C’est lorsque la porte s’ouvre et devient un lit que la relation se crée. La courbe de l’élément ouvert reprend le mouvement d’un corps qui se tord et se penche afin de voir l’autre fragment. Ce n’est que depuis le lit, dirigé en direction du miroir, que l’on peut voir l’autre super élément.


    Image Mon Oct 26 2015 19:06:21 GMT+0100 (CET)

    Croquis d'étude

    Image Mon Oct 26 2015 19:06:21 GMT+0100 (CET)

    Projet de forme générale

  • II. DOUBLE ELEMENT : Maquettes

    Par paul castella, selen karakoc, ophelie pinto, aloys mutzenberg, 26/10/15


    Image Wed Oct 28 2015 00:02:09 GMT+0100 (CET)

    Maquette du double élément - 1:5



    Image Mon Oct 26 2015 18:51:34 GMT+0100 (CET)

    Maquette du double élément - 1:5



    Image Tue Oct 27 2015 13:03:10 GMT+0100 (CET)

    Maquette du double élément - 1:5 (Détail)



    Image Mon Oct 26 2015 18:51:34 GMT+0100 (CET)

    Insertion du double élément sur le fragment - 1:66

  • I. MEASURES : Drawings

    Par paul castella, selen karakoc, 13/10/15


    Image Tue Oct 13 2015 10:05:37 GMT+0200 (CEST)

    Monge projection at 1:66 (final), HEP, Lausanne



    Image Tue Oct 13 2015 10:05:37 GMT+0200 (CEST)

    Perpective at 1:66 (final), HEP, Lausanne



    Image Tue Oct 13 2015 10:05:37 GMT+0200 (CEST)

    Monge projection at 1:66 (final), Musée du Louvre, Paris



    Image Tue Oct 13 2015 10:05:37 GMT+0200 (CEST)

    Perpective at 1:66 (final), Musée du Louvre, Paris



  • I. MEASURES : Concept

    Par paul castella, selen karakoc, 11/10/15

    La disposition des fenêtres sur une façade est fortement induite de l’intérieur du bâtiment (taille des étages, luminosité recherchée, disposition des murs intérieurs et des espaces, etc.). Nous avons donc choisi une fenêtre comme super élément à Paris et à Lausanne pour conforter notre idée de recherche de dimensionnement de fenêtre liée à l’espace intérieur mais aussi à l’esthétique extérieure. En effet, les fenêtres sont des éléments construits suite à une certaine logique de bien être intérieur, mais l’aspect extérieur a aussi une place très importante. Du cadre de fenêtre et son rebord inférieur au différentes textures en passant par des éléments décoratifs (et porteurs) tels que des colonnes, des arches, etc. Nos choix de fragment de façade ont donc été basés sur la représentativité de ces éléments extérieurs et des différentes tailles de fenêtres.



    Image Sun Oct 11 2015 21:19:14 GMT+0200 (CEST)

    Lausanne inside Paris



  • I. MEASURES : Concept

    Par paul castella, selen karakoc, 11/10/15

    HEP, Lausanne

    L’outil de mesure pour le bâtiment de la HEP a été la marche d’escalier. Chaque marche nous élevant un peu plus du sol, nous avons pu ressentir physiquement la hauteur du bâtiment et de chaque étage. Les mesures des hauteurs et largeurs des fenêtres ont été prises de l’intérieur du bâtiment. L’emplacement des fenêtres sur la façade est donc basé uniquement dans le référentiel de l’étage.


    Image Sun Oct 11 2015 18:51:43 GMT+0200 (CEST)

    Croquis, HEP, Lausanne


    Musée du Louvre, Paris

    La hauteur du Louvre se compte en bus. Passant sous les arches sur une photographie tirée de Google Map, le bus nous permet ainsi d’avoir une idée de la proportion du bâtiment. L’arche vaut 3 bus, c’est à dire environ 9 mètres. Ainsi de suite, le bus quadrille l’espace et la façade se dessine.



    Image Sun Oct 11 2015 18:51:43 GMT+0200 (CEST)

    Etude de mesures, Musée du Louvre, Paris



    Image Sun Oct 11 2015 18:51:43 GMT+0200 (CEST)

    Croquis, Musée du Louvre, Paris