• III. PLANES: Concept & photographies

    Par paul castella, 19/12/15

    Le concept est généré selon quatre courbes. Elles délimitent la forme et un module cubique définit l'espace dans la forme. Les courbes sont dans la continuité du double élément. Elles en découlent et vont créer des espaces en s'appropriant l'avant-toit de la façade, en dialoguant avec le dessus et le dessous. Le module cubique permet une forme à la fois légère et complexe.

    Maquette, 1:33

    Image Sat Dec 19 2015 12:48:24 GMT+0100 (CET)



    Maquette, 1:33

    Image Sat Dec 19 2015 12:48:24 GMT+0100 (CET)


    Maquette en situation, 1:33

    Image Sat Dec 19 2015 12:48:24 GMT+0100 (CET)


    Maquette et double élément en situation, 1:33

    Image Sat Dec 19 2015 12:48:24 GMT+0100 (CET)


    Maquette en fil de fer, matérialisation des quatre courbes génératrices, 1:66

    Image Sat Dec 19 2015 12:48:24 GMT+0100 (CET)



  • III. PLANES : géométrie

    Par alice fiorini, 18/12/15

    Le but est de réaliser un escalier qui crée un effort physique mais aussi visuel: la géométrie de l'escalier est due aux différents points de vue trouvés en plan et en élévations grâce aux contraintes des divers moules et maquettes déjà autour. Chaque escalier offre un nouveau point de vue grâce à sa forme qui indique le regard. 




    Image Sat Dec 19 2015 00:08:41 GMT+0100 (CET)

    Plan de situation des maquettes et recherche géométrique 1:66



    Image Sat Dec 19 2015 00:08:41 GMT+0100 (CET)

    Monge de la maquette 1:33



    Image Sat Dec 19 2015 00:08:41 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie de la maquette 1:33


    Image Sat Dec 19 2015 00:22:16 GMT+0100 (CET)

    Dessin libre 



  • III. PLANES: concept

    Par alice fiorini, 18/12/15

    "le succès aime l'effort"


    Sur la base de cette phrase qui m'est restée en tête tout au long du projet, j'ai voulu faire un lien entre un moule bas et un moule plus haut. L'escalier représente pour moi déjà un certain effort physique, cependant j'ai voulu rajouter un effort visuel dus aux points de vue que l'on peut rencontrer tout au long de l'ascension grâce au plan de situation (en plan et élévation). Cet effort visuel se retrouve aussi dans la géométrie du dispositif qui est contraint par les quatre moules qui l'entourent ainsi que les autres dispositifs réalisés, mais aussi les points de vue que je reprends pour créer quelque chose de matériel. 


  • III. PLANES: Directions et plans

    Par selen karakoc, 18/12/15

    Le départ du parcours se fait dans un espace complexe composé de quatre plans et arrive devant cette fenêtre condamnée sur une simple dalle (les trois autres plans s’étant arrêtés au fur et à mesure du parcours). Chaque arrêt de plan est le résultat d’un changement de direction de l’utilisateur. Les murs sont en blancs alors que la dalle reste en bois car c’est le seul plan constant qui durera tout le long du parcours. L’escalier en colimaçon est une montée rythmée composées de changements de direction constants c’est pourquoi j’ai décidé de le diviser en trois demi-cercles où le dernier plan restant s’entrecouperait au fur et à mesure de la montée.

    Il n’y a pas de lien physique entre mon fragment et celui de José car le dernier plan restant (la dalle) s’arrête lors du dernier changement de direction sur la gauche qui est la direction du fragment de José situé en face du mien. C’est donc un lien visuel du point d’observation qui reliera nos deux fragments à l’arrivée en haut de l’escalier.



    Dessin libre - Directions, 1:33

    Image Mon Dec 21 2015 10:15:02 GMT+0100 (CET)




    Espace entouré de quatre plans - début du parcours, maquette 1:33

    Image Fri Dec 18 2015 22:14:27 GMT+0100 (CET)




    Arrêt du plan supérieur, début des escaliers et de son plan entrecoupé, maquette 1:33

    Image Fri Dec 18 2015 22:14:27 GMT+0100 (CET)




    Dernier plan faisant face à la fenêtre condamnée - arrivée du parcours, maquette 1:33

    Image Fri Dec 18 2015 22:14:27 GMT+0100 (CET)




  • III. PLANES : inspiration

    Par ronan schubnel, 18/12/15

    L'opéra de Sydney vient orienter la ville vers la baie, grâce à cet ensemble de coques qui forment plus qu'un toit.


    Image Fri Dec 18 2015 22:12:29 GMT+0100 (Paris, Madrid)