• Instants capturés

    Par Alison Blank, Virginie Schwab, 20/03/16

    Je marchais pour retourner en cours à l’EPFL quand soudain, en arrivant vers le Rolex Learning Center, je vis une structure des plus étranges. Une échelle se trouvait du côté ouest de celle-ci. Je décidai d’y monter afin de découvrir où cela me mènerait. Je ne voyais qu’une vue de l’EPFL durant la montée, jusqu’au moment où je me trouvai face à un plancher. Suivant le chemin indiqué par le sol, j’arrivai à l’entrée d’une sorte de cône. J’entrai dans cette pièce et progressai grâce aux escaliers en direction d’une certaine vue. Le toit disparut assez vite afin de laisser la vision libre dans presque toutes les directions. Arrivée en haut des escaliers, je me trouvai face à une vue splendide donnant sur le lac Léman et l’Aiguille du Midi. Voyant cela, je sortis mon appareil photo que j’avais toujours sur moi afin d’immortaliser le paysage qui s’offrait à moi.


    Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Plan et analyse de l'emplacement



    Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Sections et étude du mouvement


    Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Axonométrie constructive et détails constructifs de construction


    Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Vue sud-nord                                                                                     Vue nord-sud


    Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Chemin à travers la proto-structure


    Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Détails de construction


    Notre programme est celui d’un photographe. Celui-ci a été choisi de par la position dans laquelle nous nous trouvons dans la proto-structure (11 mètres de haut, orientation sud).

    En suivant le narratif, nous avons une échelle dimensionnée pour accueillir une seule personne : le photographe. Celle-ci permet la vision sur le côté nord, soit l’EPFL. La plateforme sur laquelle donne la montée est également faite pour n’accueillir qu’une unique personne. Cette partie se trouve à l’extérieur.

    Nous entrons ensuite dans un espace intérieur de la forme d’un cône. Celui-ci reprend les angles de visions que nous permettent la vision humaine (30° vers le haut ainsi que vers le bas et 90° vers la gauche et la droite). Cet espace s'ouvre à nouveau vers l’extérieur afin de laisser la possibilité d’observation depuis une plateforme située à 11 mètres de haut. Cette pièce est également orientée afin d’obtenir le point de vue optimal.




    Image Sun Mar 20 2016 18:31:05 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Construction




    Image Sun Mar 20 2016 18:10:58 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 18:10:58 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Relation intérieur-extérieur


  • Rooms

    Par Alison Blank, Virginie Schwab, 28/02/16

    Week 1


    Où se trouve la limite entre l’intérieur et l’extérieur? Est-ce qu’une simple paroi peut les délimiter?Ou serait-ce possible que des changement de niveaux, des angles, des diagonales le permettent ?

    Et si ces espaces aux propriétés si singulières devenaient un nouvel espace confondu?

    La vision serait-elle ouverte ou bloquée? Comment se caractériserait cet espace?



    Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    First model in the proto-structure




    Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Second model in the proto-structure




    Image Mon Feb 29 2016 08:21:19 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Plan of the second model into the proto-structure




    Image Mon Feb 29 2016 08:21:19 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Feb 29 2016 08:21:19 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Sections of the second model into the proto-structure


    Week 2

    Après avoir gravis l'échelle avec l'appareil photo sur le dos, j'arrivai devant une pièce tout en triangle. Celle-ci m'incita immédiatement à continuer le plus loin que je pouvais. En arrivant, je découvris à ma plus grande joie un panorama donnant sur le lac avec le soleil se couchant au loin et sa lumière reflétée sur l'eau.



    Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Element into the proto-structure




    Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Details of the structure




    Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Plan 



    Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid)



    Section AA'                                         Section BB'                                        Axonometry



    week 3

    Inviter un photographe à vivre une expérience de vision par une promenade qui lui offre une multitude de choix pour ces prises de vue. Cette promenade sous forme d'ascension lui permettra à son arrivée de découvrir un panorama d'une beauté sublime.



    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)

    séquence d'assemblage premier point de vue


    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)

    séquence d'assemblage deuxième point de vue



    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)

    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)

    details (constructions and drawings)




    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)a

    axonometry and plan



    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)


    sections



    Week 4


    Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Plan                                                                              Axonométrie constructive et détails constructifs de construction


    Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Sections et études de mouvements et de vision


    Image Sun Mar 20 2016 16:02:48 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 16:02:48 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Study of the movement



    Une grande échelle. Une petite plateforme liante. Un cône à l'intérieur. Ouverture sur l'extérieur. Panorama au sommet. 


    Image Sat Mar 19 2016 13:26:57 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sat Mar 19 2016 13:26:57 GMT+0100 (Paris, Madrid) 
    Image Sat Mar 19 2016 13:26:57 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sat Mar 19 2016 13:31:32 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Way through the room and detail




    Image Sat Mar 19 2016 13:33:48 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Construction of the room



  • Planes - Creation of new places and passages

    Par Alison Blank, 13/12/15

    While walking in Lausannce, I arrived exactly in the crossing between avenue Georgette and avenue du Théâtre. I was amazed at the show which appeared beneath my eyes. The crossroads was strange. I stood on a sort of straircases. By trying to pass, I discovered that on three of the axes, the width of the steps was always similar while on the fourth, a given angle seemed to define the width and the shape of these. Intrigued, I raised my eyes and discovered with great surprise the landscape of Paris under my eyes. Incited to pass on the place in diagonal and totally opened to the passage, I left for the place of Paris being in front of me.

    The space created with the wooden structure and the arts in plaster could be reproduced in any sorts of different heights, as the cardboard parts placed at the various heights of the moulor show. These spaces are  made to create various passages. Some can be blocked while others can be openend. The final goal of this space is to encourage the passage from Lausanne to Paris thanks to the diagonals on the initial plans.



    Alison_Blank_Del Grosso_Monge

    Monge


    Alison_Blank_Del Grosso_Elevations

    Elevations of the column



    Alison_Blank_Del Grosso_Perspective

    Perspective



    Alison_Blank_Del Grosso_Axonometry

    Axonometry




    Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Cut of he column




    Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    All the column



    Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)







    Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Dec 13 2015 13:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)


  • Planes

    Par Alison Blank, 16/11/15

    Week 14

    After the studying of the utilisation of the column, the question of the holding in the column arrived. The resolution went with an idea of making a small structure in wood which creates a space in itself and defines the final space. The cutting in the colomn also brought a new dimension of the space created. 


    alison_blank_del grosso_cut and structurealison_blank_cutting and structure

    Cutting and structure in the column



    Week 12

    The study of this week was based on the different slopes of the street. These slopes make the vertical transition between the street and the column. The passage is made from this difference. 


    Image Sun Nov 29 2015 17:18:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Nov 29 2015 17:18:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    View from Paris to Lausanne through the diagonals



    Image Sun Nov 29 2015 17:18:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Nov 29 2015 17:18:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Nov 29 2015 17:18:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Nov 29 2015 17:18:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Different slopes according to different places




    Image Mon Nov 30 2015 08:34:02 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Monge of the model in the column in 1:33




    Image Mon Nov 30 2015 09:12:54 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Axonometry of the model in 1:33




    Week 11

    In my new study, I am considering the passage in two different ways. In the first one, it allows only one person to cross the place which is generated. There is one central way,  but the person has another possibility : turn to go and have a rest on the blocs. The other analysis of the passage is to have one big place where everybody can go and walk just as they want. In this second place, there is no restriction, therefore allowing the freedom of people.


    Image Sun Nov 22 2015 18:05:40 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Sun Nov 22 2015 18:05:40 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Model 1:33, obstructed side                                                                   Model 1:33, opened side



    Image Sun Nov 22 2015 18:05:40 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Model 1:33, plan




    Image Mon Nov 23 2015 08:46:45 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Monge of Lausanne with the plaster


    The memorial of the Jews in Berlin shows the idea of the obstructed space



    Image Mon Nov 23 2015 08:52:59 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Nov 23 2015 08:52:59 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Nov 23 2015 08:52:59 GMT+0100 (Paris, Madrid)










    Narrative:

    À la sortie d’une projection dans le plus ancien cinéma de Lausanne, je décidai de ne pas partir vers la gare mais plutôt de l’autre côté, en direction de l’avenue Georgette. En arrivant au carrefour entre celle-ci et l’avenue sur laquelle je me trouvais, je vis un spectacle inhabituel. Je pouvais observer à ma droite un bâtiment relativement ancien, probablement de l’époque haussmannienne et à ma gauche, un bâtiment moderne, avec une façade construite sur une sorte de quadrillage. Le plus étonnant n’était pas cela. Pour pouvoir accéder à ce bâtiment assez moderne, je me voyais dans l’obligation de traverser une route possédant quatre voies pour les véhicules. Cependant, au lieu de me retrouver à côté du passage piéton habituel, je me trouvai face  une chose étrange : des sortes de murs se dressaient face à moi, ne laissant un passage que pour une seule personne. Le mur de gauche s’élevait au-dessus de ma tête et était rectiligne alors que la partie de droite se formait de plusieurs îlots orthogonaux à mon chemin et à diverses hauteurs. J’allai regarder ces étranges blocs et me retrouvai dans un lieu où le passage était toujours étroit, mais invitant à s’asseoir et passer un moment à  observer au loin. C’est ce que je fis. La vue s’offrant à moi donnait sur un joli petit parc à quelques mètres de dénivelée du lieu où je m’étais assise. Après avoir pu observer celui-ci, je décidai de continuer mon chemin et retournai dans la sorte de petite rue formée par le mur et les îlots. Je dus marcher à travers un passage qui me mena dans un lieu tout  fait différent de celui que je venais de quitter. En face de moi se dressait toujours le bâtiment moderne, mais contrairement  ce que je venais de traverser, je me trouvais dans un endroit où mes mouvements n’étaient plus conditionnés selon la volonté du bâtisseur. Je pouvais alors choisir autant le lieu où je voulais me rendre, que le sens de mes pas ou encore le nombre de personnes avec qui je voulais marcher à mes côtés. Ce lieu me rappela soudain étrangement le parc que je venais d’observer. Un lieu simple, ouvert et libre. Un lieu tranquille et amenant le repos. Un lieu où tout devient possible. Je venais donc de quitter la droiture et l’obligation de la ville et son passage obligé afin de rejoindre un endroit tranquille et spacieux dans lequel tout passage devenait libre et facile.

    Ce n’est qu’en quittant les lieux plus tard que je me rendis compte la puissance de ce changement de lieu. Son rythme et sa disposition avaient été modifiés et toutes les manières de faire et de vivre des gens en avaient également été chamboulées. Un lieu régulé contraint les gens et peut réduire le passage à un nombre donné de personnes à la fois (comme les tourniquets à la piscine ou les portes tournantes de grandes surface), alors qu’un lieu libre laisse cours à de petites folies autant pour les petits enfants que pour les adultes.





    Week 10


    The beginning of the study consists in observing the place where the column will be and the different axes that it crosses and defines. 

    These axes allow different type of passages and the research will be developped in this sense. 



    Image Mon Nov 16 2015 08:36:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Monge of the street in Lausanne with the +column


    Some definitions to understand the plot:


    Plan: Transformation with regard to a plane symmetry

    Column: Usually vertical support which is high

    Axe: general direction, orientation given to an action


  • Space system

    Par Alison Blank, Marianne Ghorayeb, Virginie Schwab, Jonas Reymondin, 11/11/15


    - Infrastructure / study of the passage -



    How can a system, a structure interact with the passage ? How can it be used to create a new space ?

    These are the questions we studied in our project.

    The main tool we used to answer these questions is a superposition of the plans of Avenue Georgette in Lausanne and Boulevard Sébastopol in Paris with the hybrid of the scenario model. It allowed us to study the different passages and possible positions of our system. This last one is based on a grid of human proportions and can adapt itself to the slopes and grounds thanks to modular feet.

    The structure acts too as a modular system creating various spaces according to the elements dispositions. The spaces created become disruptors or anomalies in the middle of a regular and daily passage and modify it by its good-will to give it a new dimension.




    Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)  Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Space system



    Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)  Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)
    Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)  Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Passage/movement around and inside the structure. The orthogonal axes are very strong



    Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Plan of the superpositions between the two cities and the hybrid



    Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)  Image Wed Nov 11 2015 21:53:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Structure created with the elements imbriquement



    Image Fri Nov 13 2015 13:31:57 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Image Fri Nov 13 2015 13:31:57 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Fri Nov 13 2015 13:31:57 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Fri Nov 13 2015 13:31:57 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Details of the four elements feet