• IV ROOMS \ ENTROPY

    Par Jonathan Fraschini, Jonas Reymondin, 21/03/16


    Entropy


    Rudolph Claudius ; Caractérisation du degré de désorganisation ou de manque d'information d'un système



    Une rampe apparemment en lévitation menant à une plateforme inaccessible.

    Cette ascension transperce la proto-structure en cassant un rythme et est guidée par quatre moments: intrigue, observation, compréhension, consécration.

    Ces moments permettent la compréhension structurelle de l'équilibre de la rampe.



    « Lorsque je me trouve face à cette structure, une ligne forte retient mon regard. Une rampe diagonale transperce l'édifice ordré et ordonné. Cependant, elle semble être en lévitation; aucun point de contact apparent avec le structure ou avec le sol. Intrigué, je décide de ne pas essayer de grimper en posant le genou sur la rampe, mais je la contourne pour comprendre l'aspect structurel de cet élément.

    Arrivé au centre de la structure, j'observe qu'il y a, certes la rampe, mais aussi une partie horizontale et une diagonale perpendiculaire à la rampe. De plus, j'aperçois que des accroches aux lattes de la structure permettent l'équilibre. Je poursuit mon chemin et sors de l'autre côté de la structure pour comprendre que la perpendiculaire est en fait un contrefort et qu'il y une sorte de plateforme au sommet, soutenue par un élément vertical.

    L'équilibre est en fait donné par plusieurs points d'appuis centraux et des contreforts qui sont invisibles au premier regard. »



    Image Mon Mar 21 2016 08:24:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Mar 21 2016 08:24:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)  



    Image Mon Mar 21 2016 08:24:13 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Photos illustrants les quatre moments: intrigue, observation, compréhension, consécration


    Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Assemblage du projet


    Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Etude de mouvement du genou


    Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Détail des accroches au centre en 1:1


    Image Thu Mar 24 2016 08:05:05 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Thu Mar 24 2016 08:05:05 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                        Coupe et étude du mouvement du genou, 1:20                        Axonométrie constructive, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 09:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Thu Mar 24 2016 09:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                            Plan et coupe de la rampe, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 08:05:05 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Détail des accroches, 1:1


  • Rooms

    Par Jonas Reymondin, Jonathan Fraschini, 28/02/16


    W1

    Premier point de vue sur notre "room"

    Avoir l'impression d'être au centre d'un espace avec la vision qui s'étend sur plusieurs axes partant tous de notre position, puis, sortir de cet espace et déboucher dans une autre pièce et constater que nous sommes en réalité à l'extrémité d'une structure. Voici l'expérience proposée par cette "pièce"; une perte de repère et du sens de l'orientation.


    Second point de vue

    Une chambre est un espace défini par les limites des cloisons qu’elle comporte. Notre projet consiste donc en la séparation de deux espaces distincts en fonction. L’un est un espace intime, privé et cloisonné, tandis que l’autre espace est ouvert, incite au mouvement, à la libération.



    Image Tue Mar 15 2016 08:26:53 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


                         Image Sun Feb 28 2016 21:44:53 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Tue Mar 15 2016 08:39:29 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Feb 28 2016 21:44:53 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Maquette de la chambre dans la proto-structure


    Image Mon Feb 29 2016 08:34:49 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Feb 29 2016 08:34:49 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Feb 29 2016 08:34:49 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Différentes coupes de la proto-structure et plan du sol de la maquette



    W2


    Programme

    Se sentir supérieur à la vie intérieure en s'isolant dans les hauteurs de la structure. Dominer le stress quotidien pour atteindre la sérénité.


    Réalisation

    Pour matérialiser cette idée, nous avons utilisé des composants des phases précédentes; l'échelle du lit de Double Element et les angles de vision de Planes et Measures. Nous avons utilisé les angles de vision afin de créer le sol de notre pièce et l'échelle était un moyen simple mais intime pour accéder à notre pièce.



    Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    La chambre insérée dans la proto-structure


    Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Sections of the proto-structure with the room


    Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Section and axonommetry of the room



    Narration

    Après une journée épuisante de travail en atelier, je voulais décompresser pour reprendre des forces pour le lendemain qui s'annonçait être une autre rude journée. Je pris donc la direction de mon endroit préféré pour me ressourcer. Etant difficile d'accès je pris une bonne dizaine de minutes pour arriver dans l'ultime couloir qui me mènerait à cette pièce. De là, j'avais une vision de la structure apparente et des énormes panneaux en bois qui en délimitaient le contour, mais aucun moyen de savoir ce qu'il y avait en haut. Je voyais aussi les longues lambourdes de bois qui servaient à tenir cette imposante structure en place et qui ressemblaient étrangement à des pinces d'insecte.

    Après quelques secondes de contemplation, je décidai de m'élancer pour accéder à cet endroit. Pour monter je pris la longue échelle prévue à cet effet qui était étonnement agréable à monter grâce aux barreaux ni trop éloignés, ni trop proches les uns des autres. Après un court moment je parvins finalement au sommet de l'échelle et la tension de la journée disparut aussitôt.

    Le sentiment de liberté et de dominance que cette pièce provoquait en moi était inégalable. Le fait de pouvoir voir les gens en bas, stressés à travailler sur leur chambre me donna une satisfaction presque mesquine.

    La pièce se composait d'un plancher qui entourait l'ouverture d'où l'échelle débouchait et qui était d'une largeur suffisante pour que je puisse circuler aisément dans la pièce. Au sol, les longues lattes de bois que j'avais aperçu auparavant continuaient au-delà de la pièce et s'attachaient aux éléments verticaux de la structure,  et me faisaient sentir en  sécurité grâce à la stabilité qu'elles signifiaient. En dehors de la pièce, qui était définie par les barrières verticales, les planches de bois qui constituaient avant le plancher sur lequel je circulais s'espaçaient de plus en plus comme si la pièce disparaissait et se dématérialisait au fur et et à mesure que l'on s'en éloignait.

    En haut de cette plateforme, un sentiment de sérénité s'emparait de moi. Je sentais la force revenir en moi, ainsi qu'un sentiment de puissance. Tout en me détendant, je laissai mes pensées se perdre dans les vastes horizons qui s'étendaient sous mes yeux.


    Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Vue de haut et vue depuis la chambre


    Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Détails constructifs de la maquette


    W3


    Entropie

    Rudolf Claudius définit ce mot comme la caractérisation du degré de désorganisation ou de manque d'information d'un système


    Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    vue depuis le bas de la diagonale et vue depuis le haut


    Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    la maquette dans son intégralité


    Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    détails de construction



    Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    axonométrie d'assemblage


    Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    différentes coupes



    W4


    Entropie

    Rudolph Claudius ; Caractérisation du degré de désorganisation ou de manque d'information d'un système

    Narratif 1

    Après une journée épuisante de travail en atelier, je voulais décompresser afin de reprendre des forces pour le lendemain qui s'annonçait être une autre rude journée. Je pris donc la direction de mon endroit préféré pour me ressourcer. Il fut aisé de trouver l'accès à cet endroit car il se trouvait en dehors de l'énorme structure dont il faisait partie. Comme à chaque fois pour y accéder, je me préparais à une ascension fatigante mais qui en vaudrait la peine une fois au sommet. Je commencai donc à gravir la pente aussi raide que le pan d'une montagne et, arrivé au sommet, je put enfin m'allonger dans la discrète pièce qui se trouvait en dessous de la longue rampe.

    Narratif 2

    C'était un beau matin de printemps, et je me préparais pour une autre journée de critiques lorsque j'aperçu une structure différente des autres. Elle était transpercée de bout en bout par une énorme diagonale de bois qui cassait le rythme régulier de l'édifice. Afin d'en apprendre plus, je m'élança en direction de cette construction et quand j'arrivai au pied, je me questionnai sur comment elle pouvait bien tenir aussi droite puisqu'elle ne touchait en aucun point visible le sol. Décidant d'éviter de me fatiguer à monter la pente qui semblait m'inviter à aller vers le haut, je décidai à la place d'essayer de comprendre les notions structurelles de la construction. Arriver au centre de la structure, je commençait à voir les éléments structurels qui soutenaient la diagonale. Du contrefort diagonal qui avait une pente inverse à celle de le diagonale à l'élément horizontal qui empêchaient la diagonale et son contrefort de glisser, la construction de cette diagonale devenait de plus en plus clair. Afin de comprendre avec plus de précision, je décidai de continuer mon chemin dans la même direction et au bout du contrefort je compris enfin comment le tout tenait droit sans flancher. Un élément vertical reprenait les charges vers le bas qu'une sorte de cabane suspendue semblait donner à la diagonale.

    Un sentiment de satisfaction s'empara de moi alors que je comprenait les éléments structurels de cette construction.



    Image Sun Mar 20 2016 12:02:36 GMT+0100 (Paris, Madrid)



    Image Sun Mar 20 2016 12:02:36 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 12:02:36 GMT+0100 (Paris, Madrid)


  • PLANES - Fraschini Jonathan - Creating Space With Vision

    Par Jonathan Fraschini, 14/12/15

    My aim with this project was to create space with vision. In order to do this, I used the angles of vision created and framed by the windows of my facade in Avenue Georgette, Lausanne. To study them better I've confronted the angles using the two diagonal axes the plus column offers, therefore the spaces created are facing each other and show either a direct correlation in the case of the first floor, either an indirect and diagonal link for the second floor to the sixth.


    Image Mon Dec 14 2015 20:43:54 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                              Direct relation with the two angles of vision for the first floor, creating an opened space



    Image Fri Dec 18 2015 10:28:38 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Fri Dec 18 2015 10:28:38 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                        Exterior point of view (left) and interior point of view (right) for the first floor



    Image Mon Dec 14 2015 20:43:54 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Dec 14 2015 21:15:39 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                                             Visual relation with the interior space for the 2nd to 6th floor


    The further up a walker-by would want to look, the narrower his angle of view would be and this is visible on the column by the openings getting smaller and smaller.


    Image Fri Dec 18 2015 10:28:38 GMT+0100 (Paris, Madrid)


                                                                               Vision openings getting smaller the higher the floors are


    To create spaces I refined my construction part to what I absolutely needed; vertical and horizontal elements. The verticality is expressed by the column and the different cuts in it, and the horizontality is materialized with the plaster slabs.


    Image Mon Dec 14 2015 21:00:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Dec 14 2015 21:00:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                                        Multiple plaster slabs to confine the space opened by the vision



    Image Fri Dec 18 2015 10:28:38 GMT+0100 (Paris, Madrid)
    Image Fri Dec 18 2015 10:28:38 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Resarch drawings to look for the different angles of vision that the facade windows allow


    Image Mon Dec 14 2015 19:54:53 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                               Research drawing to project the angles of vision found on the plus column


    Image Mon Dec 14 2015 19:54:53 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Dec 14 2015 19:54:53 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Perspective of the vision from an interior point of view on the first floor ()left and perspective of the holes allowing the vision from an exterior point of view for the 2nd floor and up (right)




    Image Fri Dec 18 2015 10:37:58 GMT+0100 (Paris, Madrid)


                                                                                            Drawing of the 4 elevations of the +column

  • PLANES - Creating and linking spaces with angle of vision

    Par Jonathan Fraschini, 16/11/15

    WK 13


    Cutting holes in the column to express the impact the angles of vision have on the + column.

    The different angles of vision are now confronted to each other and creates a link for both spaces.


    Narratif

    Il faisait beau ce jour-là.

    C'était un après-midi d'été comme on les aime. Il fait chaud, mais pas trop, une brise fraîche nous effleure gentiment la peau et les rayons du soleil éclairent les lieux de façon agréable et chaleureuse. Je me trouvais dans la rue et prenais le chemin habituel pour me rendre dans ma demeure. Etant d'humeur heureuse, mon regard s'égarait et se perdait fréquemment dans les intérieurs climatisés des boutiques dont je voyais à travers les vitrines. L'avantage était que je pouvais voir clairement à travers pour savoir si ce que la boutique contenait m'intéressait. Il était également possible pour les personnes qui étaient à l'intérieur de ces boutiques de me voir arpenter les rues le regard intéressé. 

    Durant ma promenade, j'aperçus également des vieillards accoudés à leur fenêtre d'appartement, profitant de la brise rafraîchissante. Certains, me voyant les observer avec insistance, rentraient à l'intérieur de leur appartement profitant de la protection contre les regards indiscrets qu'offrait la fenêtre. Ma vision était donc compromise par la fenêtre et son placement surélevé par rapport au niveau de la rue, et plus l'appartement se trouvait en hauteur, plus mon champ de vision se rétrécissait jusqu'à ne voir qu'une infime partie de l'intérieur de l'appartement.

    WK 12

    Creating and relating spaces by using field of vision and their angles as dimensions.

    I moved the point of view a little bit further back to express more of the verticality the plus column has. The angles of vision studied in the research drawing are now more visible on the plus column and offer a clearer visibility to the spectator. The difference between exterior and interior point of views are now better expressed.

    Image Mon Nov 30 2015 09:36:07 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                            Perspective of the vision in the column from an exterior point a view to the first floor


    Image Mon Nov 30 2015 09:44:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Nov 30 2015 09:44:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                      Exterior points of view projected on the plus column (left : first floor, right : second floor)


    With the exterior points of view, the aim is to express the relation with the interior spaces by the spectator's vision. On the first floor, a space is created without any roof or obstacle for the vision. On the second floor, the vision is guided by a ramp with the dimensions of the angle of vision studied on the research drawing.


    Image Mon Nov 30 2015 09:44:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Nov 30 2015 09:44:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                      Interior points of view projected on the plus column (left : first floor, right : second floor)


    On the interior side, the aim was to create a confined space with the projection of the angles of vision. The first floor is slightly bigger than the second floor because the shop window is bigger than the private one.


    WK 11

    The notion of space is strongly related to perception of the human eye. When we think about seeing from one space to another, the window is the one that pops directly into mind and is the one we think is more suited.

    What happens if a space is created with the angles of vision created by the windows of a facade ?


    Jonathan_Fraschini_ResearchDrawing_DelGrosso

                                                Research drawing of the multiple angles of vision created by the windows of the Georgette facade



    Jonathan_Fraschini_Photography_DelGrosso

                                                                         Carboard model of what the plaster in the +column could look like




    Jonathan_Fraschini_Photography_DelGrossoJonathan_Fraschini_Photography_DelGrosso

                                                                                      Angles of view from an exterior point of view



    Jonathan_Fraschini_Photography_DelGrossoJonathan_Fraschini_Photography_DelGrosso

                                                                                             Angles of view from an interior point of view


    Putting the window double element in the center of the +column shows that the angles of view converge in a singular point even if they are different.


    Narratif

    C'était un soir pluvieux. Un de plus dans l'automne de Lausanne. Je venais de terminer le travail et j'avais besoin de changement dans ma vie. J'avais l'impression que, chaque jour, le même schéma se répétait, encore et encore... Métro, bus, boulot, métro, bus... jusqu'à n'en plus finir. Je ne supportait plus cette situation et ma femme ne faisait rien pour arranger mon humeur maussade.

    Je fus interrompu dans mes pensées par une collision frontale avec un jeune gamin qui ne regardait pas où il allait. Sale mioche. En essayant de récupérer mes affaires échues, j'aperçus une agence de voyage à ma gauche que je n'avais encore jamais repéré. Pile ce qu'il me fallait. Je lançai un rapide regard à travers la grande vitrine pour voir si l'agence était toujours ouverte. Le fait qu'une jeune femme habillée en tailleur conversait nonchalamment au téléphone confirma ce fait. Je fis quelques pas pour arriver à la porte d'entrée et aperçus encore une fois la jeune femme à travers la porte d'entrée, qui m'avais sûrement vu car elle posait avec hâte le combiné téléphonique sur son socle.

    J'entra.

    WK 10

    What is the difference between angles of vision ? What can someone wondering on the street see or not in the first and second floor ?

    This is what I am going to study with this project, using the +column to recreate the space create by the angles of vision.


    Jonathan_Fraschini_ResearchDrawing_DelGrosso

                                                                                                               Research drawing




  • DOUBLE ELEMENT : OUVERTURE ET MODULARITE

    Par Raphael Boscarato, Jonathan Fraschini, Marianne Ghorayeb, Cedric Nim, Judith Mizutani, 09/11/15

        The window - an element of communication

        The window is a bay, an opening in a wall which defines a certain relation between two spaces. The question is what exactly are the details and elements of the window that defines said relation.


    Team_Window_Del_Grosso_PhotographTeam_Window_Del_Grosso_PhotographTeam_Window_Del_Grosso_Photograph

            Evolution of the element: from left to right prototype n°1 (1:20), prototype n°2 (1:10), final prototype (1:10)



    Team_Window_Del_Grosso_Drawing

                                                Study of the visibility depending on the type of window

                

        So as to underline the differences and connection that exist all around our element (between the two windows or the spaces, the emptiness surrounding them) we connected them at the top thus tracing the contour of a passage perpendicularly. We were inspired by Kahn and the empty column when we designed this compartment in the thickness of the window.




    Team_Window_Del_Grosso_Drawing

                                                                    Monge of the element (1:10)


    Team_Window_Del_Grosso_PhotographTeam_Window_Del_Grosso_Photograph

                                        Display of the element on the site with a prototype and a plaster (1:66)



    The dimensions and proportions of our element derive directly to the study of the body proportions and those of our site (Boulevard de Sebastopol in Paris and Avenue Georgette in Lausanne). We also used some of Le Corbusier's studies (Le Modulor) to define the height of the "public" and "private" window.


    Team_Window_Del_Grosso_MontageTeam_Window_Del_Grosso_Photograph


                            Relation of the element with the body and the site through the proportions (1:1)



    Team_Window_Del_Grosso_PhotographTeam_Window_Del_Grosso_Stop_motion


                                                                   The window as a passage (1:1)


    As we studied the window we found out that another element shared several common points with the window: the table. Indeed, it can be considered both as an obstacle between two spaces or people, or quite the opposite a connection.




    Team_Window_Del_Grosso_Drawing

                                            Study drawing of the disturbance caused by the element (1:10)


    Team_Window_Del_Grosso_PhotographTeam_Window_Del_Grosso_Photograph


                                                        The window as a table and a spot of meeting (1:1)


    Finally, more than a ponctual element, we designed the window in order to be able to associate it to the door and therefore completely alter the area defined by the hybrid.




    Team_Window_Del_Grosso_Drawing

                                                        Axonometry of the window associated to the door




    Team_Window_Del_Grosso_Photograph

                                        Different point of view of the element when associated with the door (1:1)




    Team_Window_Del_Grosso_Photograph

                                    Different dispositions of the element when associated with the door (1:1)


        Throughout our study we came to the conclusion that the dimensions hold a major role in defining both the window and the relation between the adjacent spaces. As a matter of fact the width, thickness, height of the window completely changes the way each side of it is perceived from all point of views. 

    We also got the chance to analyse the impact of the disposition of the window on the space created: different inclinations invite the passerby to look a certain way, to orientate his stroll.