/ Grid systems

Par Antonin Mack, Simon Wust, 11/10/15

/ Programme

Nous tenterons ici d’interroger la grille comme support de création. C’est au travers de deux sites d’époque et de programme différents que nous essaierons de comprendre quels sont les apports et les limites d’un tel outil. Quelles transgressions pouvons-nous nous permettre, tout en respectant ce système ?

Antonin Mack et Simon Wüst


Mack_Wüst_Moule 1:33
Mack_Wüst_ Plâtre 1:33 Lausanne






Mack_Wüst_ Plâtre 1:33 Lausanne






Mack_Wüst_ Moule 1:66 Lausanne to Paris






Mack_Wüst_ Superposition des grilles






Mack_Wüst_ Plâtre 1:66 Lausanne to Paris






Mack_Wüst_ Plâtre 1:66 Lausanne to Paris 2






Mack_Wüst_ Plâtre 1:66 Lausanne to Paris 3






Image Mon Oct 19 2015 19:08:58 GMT+0200 (CEST)

/monges Lausanne et Paris




Image Mon Oct 19 2015 19:08:58 GMT+0200 (CEST)

/perspectives Lausanne



Image Mon Oct 19 2015 19:08:58 GMT+0200 (CEST)

/perspective Paris






/ Résultats


Au terme de ce premier projet, nous nous rendons compte que la grille comme outil est utilisée dans divers programmes et domaines. Lors de son emploi dans le design graphique, elle est finie et ses limites sont déterminées par la feuille et ses marges. En architecture, la limite est trouble, la grille se prolonge et s'impose non seulement comme structure mais également comme médiatrice. Elle ouvre le dialogue entre une construction et son voisinage.

La grille ne doit pas contraindre le projet mais le stimuler. Cependant nos avis ne sont pas définitifs, ils changeront et s'affineront au fur et à mesure de nos expériences.


Antonin Zéphir Raoul Mack et Simon Malo François Joseph Wüst