Rooms

Par Jonas Reymondin, Jonathan Fraschini, 28/02/16


W1

Premier point de vue sur notre "room"

Avoir l'impression d'être au centre d'un espace avec la vision qui s'étend sur plusieurs axes partant tous de notre position, puis, sortir de cet espace et déboucher dans une autre pièce et constater que nous sommes en réalité à l'extrémité d'une structure. Voici l'expérience proposée par cette "pièce"; une perte de repère et du sens de l'orientation.


Second point de vue

Une chambre est un espace défini par les limites des cloisons qu’elle comporte. Notre projet consiste donc en la séparation de deux espaces distincts en fonction. L’un est un espace intime, privé et cloisonné, tandis que l’autre espace est ouvert, incite au mouvement, à la libération.



Image Tue Mar 15 2016 08:26:53 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


                     Image Sun Feb 28 2016 21:44:53 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Tue Mar 15 2016 08:39:29 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Feb 28 2016 21:44:53 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

Maquette de la chambre dans la proto-structure


Image Mon Feb 29 2016 08:34:49 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Feb 29 2016 08:34:49 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Feb 29 2016 08:34:49 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

Différentes coupes de la proto-structure et plan du sol de la maquette



W2


Programme

Se sentir supérieur à la vie intérieure en s'isolant dans les hauteurs de la structure. Dominer le stress quotidien pour atteindre la sérénité.


Réalisation

Pour matérialiser cette idée, nous avons utilisé des composants des phases précédentes; l'échelle du lit de Double Element et les angles de vision de Planes et Measures. Nous avons utilisé les angles de vision afin de créer le sol de notre pièce et l'échelle était un moyen simple mais intime pour accéder à notre pièce.



Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

La chambre insérée dans la proto-structure


Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

Sections of the proto-structure with the room


Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 07 2016 09:06:20 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

Section and axonommetry of the room



Narration

Après une journée épuisante de travail en atelier, je voulais décompresser pour reprendre des forces pour le lendemain qui s'annonçait être une autre rude journée. Je pris donc la direction de mon endroit préféré pour me ressourcer. Etant difficile d'accès je pris une bonne dizaine de minutes pour arriver dans l'ultime couloir qui me mènerait à cette pièce. De là, j'avais une vision de la structure apparente et des énormes panneaux en bois qui en délimitaient le contour, mais aucun moyen de savoir ce qu'il y avait en haut. Je voyais aussi les longues lambourdes de bois qui servaient à tenir cette imposante structure en place et qui ressemblaient étrangement à des pinces d'insecte.

Après quelques secondes de contemplation, je décidai de m'élancer pour accéder à cet endroit. Pour monter je pris la longue échelle prévue à cet effet qui était étonnement agréable à monter grâce aux barreaux ni trop éloignés, ni trop proches les uns des autres. Après un court moment je parvins finalement au sommet de l'échelle et la tension de la journée disparut aussitôt.

Le sentiment de liberté et de dominance que cette pièce provoquait en moi était inégalable. Le fait de pouvoir voir les gens en bas, stressés à travailler sur leur chambre me donna une satisfaction presque mesquine.

La pièce se composait d'un plancher qui entourait l'ouverture d'où l'échelle débouchait et qui était d'une largeur suffisante pour que je puisse circuler aisément dans la pièce. Au sol, les longues lattes de bois que j'avais aperçu auparavant continuaient au-delà de la pièce et s'attachaient aux éléments verticaux de la structure,  et me faisaient sentir en  sécurité grâce à la stabilité qu'elles signifiaient. En dehors de la pièce, qui était définie par les barrières verticales, les planches de bois qui constituaient avant le plancher sur lequel je circulais s'espaçaient de plus en plus comme si la pièce disparaissait et se dématérialisait au fur et et à mesure que l'on s'en éloignait.

En haut de cette plateforme, un sentiment de sérénité s'emparait de moi. Je sentais la force revenir en moi, ainsi qu'un sentiment de puissance. Tout en me détendant, je laissai mes pensées se perdre dans les vastes horizons qui s'étendaient sous mes yeux.


Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

Vue de haut et vue depuis la chambre


Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 06 2016 16:24:52 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

Détails constructifs de la maquette


W3


Entropie

Rudolf Claudius définit ce mot comme la caractérisation du degré de désorganisation ou de manque d'information d'un système


Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

vue depuis le bas de la diagonale et vue depuis le haut


Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

la maquette dans son intégralité


Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Sun Mar 13 2016 23:28:37 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

détails de construction



Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

axonométrie d'assemblage


Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) Image Mon Mar 14 2016 09:22:12 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

différentes coupes



W4


Entropie

Rudolph Claudius ; Caractérisation du degré de désorganisation ou de manque d'information d'un système

Narratif 1

Après une journée épuisante de travail en atelier, je voulais décompresser afin de reprendre des forces pour le lendemain qui s'annonçait être une autre rude journée. Je pris donc la direction de mon endroit préféré pour me ressourcer. Il fut aisé de trouver l'accès à cet endroit car il se trouvait en dehors de l'énorme structure dont il faisait partie. Comme à chaque fois pour y accéder, je me préparais à une ascension fatigante mais qui en vaudrait la peine une fois au sommet. Je commencai donc à gravir la pente aussi raide que le pan d'une montagne et, arrivé au sommet, je put enfin m'allonger dans la discrète pièce qui se trouvait en dessous de la longue rampe.

Narratif 2

C'était un beau matin de printemps, et je me préparais pour une autre journée de critiques lorsque j'aperçu une structure différente des autres. Elle était transpercée de bout en bout par une énorme diagonale de bois qui cassait le rythme régulier de l'édifice. Afin d'en apprendre plus, je m'élança en direction de cette construction et quand j'arrivai au pied, je me questionnai sur comment elle pouvait bien tenir aussi droite puisqu'elle ne touchait en aucun point visible le sol. Décidant d'éviter de me fatiguer à monter la pente qui semblait m'inviter à aller vers le haut, je décidai à la place d'essayer de comprendre les notions structurelles de la construction. Arriver au centre de la structure, je commençait à voir les éléments structurels qui soutenaient la diagonale. Du contrefort diagonal qui avait une pente inverse à celle de le diagonale à l'élément horizontal qui empêchaient la diagonale et son contrefort de glisser, la construction de cette diagonale devenait de plus en plus clair. Afin de comprendre avec plus de précision, je décidai de continuer mon chemin dans la même direction et au bout du contrefort je compris enfin comment le tout tenait droit sans flancher. Un élément vertical reprenait les charges vers le bas qu'une sorte de cabane suspendue semblait donner à la diagonale.

Un sentiment de satisfaction s'empara de moi alors que je comprenait les éléments structurels de cette construction.



Image Sun Mar 20 2016 12:02:36 GMT+0100 (Paris, Madrid)



Image Sun Mar 20 2016 12:02:36 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 12:02:36 GMT+0100 (Paris, Madrid)