V \ HOUSE 1 - GROUPE 3: MICRO INFRASTRUCTURE / INHABITATION

Par Alison Blank, Marianne Ghorayeb, Sebastien Leveille, Erblin Jasiqi, 10/04/16

THE TENDON


- LIVING THE STAIRS, LIVING THE SPACE, LIVING WITHIN FAÇADES -


Le groupe 03 travail sur tous les aspects intérieurs et extérieurs à l'espace. Cela englobe l'analyse et une partie de la conception des éléments horizontaux (marches) et verticaux (parois) et de là le programme.



W3\House1


Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façades_Essais

with several models by Simon Wust & Erblin Jasiqi



Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_1

Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_2



Image Mon Apr 25 2016 12:38:35 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))


W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_3


Afin de garantir une sécurité optimale pour enfants et adultes, des parois sont prévues de manière à ce que personne ne puisse passer au travers de celles-ci (Voir aussi Mock-Up 1:1 - Groupe Meta-Anatomy)




Quantification de lumière par types de parois :

    -    Avec des éléments horizontaux ou des verticalaux

    -    Bois de récupération de U.G.L.Y. (Section 100x27mm) ou de A.L.I.C.E_Double_Elements (55x23mm)

Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Étude_Lumière


Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))
W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Photos_Façades_Etude_Lumière

with several models by Simon Wust & Erblin Jasiqi

Totalité des trois parois inscrites dans la proto-structure avec ensemble du projet:

Image Sun Apr 24 2016 13:07:50 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Full_Section1

Image Sun Apr 24 2016 13:07:50 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Full_Section2







W2\House1


Pour la suite de ce projet, nous nous sommes rapprochés de la notion de spatialité. Ainsi nous avons étudié différentes possibilités de design pour les murs de cet escalier.

Des contraintes étaient à prendre en compte, notamment la hauteur minimale pour la sécurité du système. Des questions telles que : nos murs devraient-ils suivre une continuité avec l’escalier ou marquer un arrêt brusque ? A quelle hauteur devons-nous les arrêter ?

De plus, un point primordial devait être résolu : comment faire varier le mur afin de lui donner une dimension tridimensionnelle. Nous avons tenté de répondre à cet aspect en faisant varier la largeur de nos lattes de bois en allant chercher de la profondeur.

A travers des coupes, plans et maquettes, nous avons analysé les diverses possibilités.



Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façades_Propositions



Sur ce dessin, deux possibilités d’écartement des lattes ; ainsi nous pouvons voir qu’un espacement de trois lattes est beaucoup plus efficace qu’un espacement de deux lattes (laisser passer plus de lumière et économiser de la matière). De plus nous pouvons voir dans la deuxième coupe des diagonales qui proposent un graphique en fonction de deux facteur primordial : la hauteur de la main courante /sécurité et la taille d’une personne de 1m70 /vision.


Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Analyse



Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Section1+2







W1\House1


Dans cette première partie de projet, nous avons commencé à analyser des notions théoriques à travers un module prédéfini d'escalier / La relation au corps / l'étude du mouvement / l'étude de la lumière / l'analyse des cadrages

Comment toutes ces notions influencent-elles sur notre espace, l'escalier ?


La relation au corps; largeur, longueur, hauteur influencent sur notre perception de l'espace en nous donnant des ressentis, des sensations. Se sentir écrasé entre deux murs, aplati par un plafond trop bas, tout petit dans un couloir extrêmement long; Tout ces éléments contribuent à offrir une expérience unique dans un espace restreint.


Image Mon Apr 11 2016 18:33:27 GMT+0200 (CEST) Image Mon Apr 11 2016 18:33:27 GMT+0200 (CEST)

W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Research_Modules+Proximity



Étude de la lumière directe et diffuse à travers des éléments de type panneaux de coffrage.


Image Fri Apr 22 2016 15:07:00 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

V\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Research_Light_Diagrams_1:10



Étude du mouvement : afin d'apporter un certain confort à l'utilisateur, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement de son corps dans une situation donnée. A travers ces analyses, nous avons imaginé l'utilisateur dans diverses situation : marcher sur une zone plate, monter ou descendre des escalier, s'asseoir sur un escalier.


Image Fri Apr 22 2016 14:12:35 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) 

W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Etude du mouvement



Analyse des cadrages en deux points particuliers de la proto-structure. Quelles visions sont possibles sur les autres projets ? Sont-elles dérangées par d'autres éléments, par exemple la proto-structure elle-même ou sont-elles totalement libérées ? Selon l'emplacement de la personne dans l'espace créé, son regard sera ouvert à des choses différentes.


Image Thu Apr 14 2016 10:24:31 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Cadrage