• HOUSE 1 x MEGA INFRASTRUCTURE

    Par Antonin Mack, Judith Mizutani, Virginie Schwab, 21/04/16

    // 01 MEGA INFRASTRUCTURE

    / MANIFESTE

    Le tendon est primordial pour un membre, il le solidarise, le solidifie mais ne peut se passer de l'ossature. 

    Le système de circulation d'une structure se doit de respecter la statique de cette dernière et la position des éléments qu'elle doit relier ou éviter.



    / SEMAINE 3

    _DISCUSSION AVEC LES AUTRES STUDIOS

    Comme le tendon se divise en arrivant sur un muscle ou un os nous voulons que le système de circulation se mêle aux projets qu'il connecte afin de garantir une certaine homogénéité.

    Une fois les connections établies, il a été primordial de discuter avec nos collègues des différents studio dans le but d'établir la stratégie à adopter pour lier nos projets.

    Au terme de cette semaine, plusieurs jonctions sont possibles suivant le projet concerné:

    • Continuité d'un système structurel (st.Durr, st.Pellacani, st.Grandgirard)

    • Prolongation d'un sol ou d'une logique de solivage (st.Guaita, st.Baur)

    • Addition marches jusque dans une autre structure (st.VanDerWoude)

    • Prolongation des parois (st.Rufer)



    / ILLUSTRATION 3D

    Image Sun Apr 24 2016 20:40:45 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 24 2016 20:40:45 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Apr 24 2016 20:40:45 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 24 2016 20:40:45 GMT+0200 (CEST)



    / SEMAINE 2

    _ÉLABORATION D'UN PLAN DÉTAILLANT LES ZONES DE JONCTION ENTRE LES PROJETS ET LE SYSTÈME DE CIRCULATION

    Il était su que :

    • Le projet du studio VanDerWoude serait un plan incliné ralliant l'extérieure de la proto-structure au couloir central - point de départ de l'escalier,

    • Le projet du studio DenHartog serait localisé au centre de la proto-structure et ne pouvait être traversé - premier contournement,

    • Le projet du studio Pellacani serait perché au dessus du second niveau - fin de l'escalier,

    • Le projet du studio Baur serait également un système de circulation, afin de démultiplier les parcours possibles, nous décidons de croiser les deux systèmes,

    • Le projet du studio Grandgirard nécessitait une entrée située à 110cm du second niveau de la proto-structure.

    De ces informations, nous avons défini les paramètre des marches.



    / CROQUIS

    Image Sun Apr 24 2016 14:58:26 GMT+0200 (CEST)

    / Croquis, définition des paramètres



    / DESSINS

    Image Sun Apr 24 2016 20:13:00 GMT+0200 (CEST)

    / Coupe AA', 1:20



    Image Sun Apr 24 2016 20:13:00 GMT+0200 (CEST)

    / Coupe BB', 1:20



    Image Sun Apr 24 2016 20:13:00 GMT+0200 (CEST)

    / Coupe CC', 1:20



    Image Sun Apr 24 2016 20:13:00 GMT+0200 (CEST)

    / Coupe LL'1, 1:20



    Image Sun Apr 24 2016 20:13:00 GMT+0200 (CEST)

    / Coupe LL'2, 1:20



    / SEMAINE 1

    _ÉTUDES DE MODULES ET DE PENTES

    Ne connaissant pas encore les positions exactes des projets à relier, nous avons étudié diverses pentes au travers de différentes combinaisons de modules de marches. 

    Il était su que :

    • Le projet du studio VanDerWoude serait un plan incliné ralliant l'extérieure de la proto-structure au couloir central - point de départ de l'escalier,

    • Le projet du studio DenHartog serait localisé au centre de la proto-structure et ne pouvait être traversé - premier contournement,

    • Le projet du studio Pellacani serait perché au dessus du second niveau - fin de l'escalier.

    Les parcours explicités ci-dessous s'appuient sur ces premières exigences et utilises les pentes déterminées par nos modules.



    / SKETCHES

    Image Fri Apr 22 2016 12:14:52 GMT+0200 (CEST)Image Fri Apr 22 2016 12:14:52 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Apr 22 2016 12:14:52 GMT+0200 (CEST)



    / DESSINS

    Image Thu Apr 21 2016 23:48:49 GMT+0200 (CEST)



    Image Thu Apr 21 2016 23:48:49 GMT+0200 (CEST)Image Thu Apr 21 2016 23:48:49 GMT+0200 (CEST)

    / Axonometry and plans at 1:20



    / MAQUETTES

    Image Fri Apr 22 2016 14:43:08 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Apr 22 2016 14:43:08 GMT+0200 (CEST) Image Fri Apr 22 2016 14:43:08 GMT+0200 (CEST)

     / Maquette schématique, carton, 1:10




    Image Fri Apr 22 2016 16:51:59 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Apr 22 2016 16:51:59 GMT+0200 (CEST) Image Fri Apr 22 2016 16:51:59 GMT+0200 (CEST)

    / Second exemple de circulation après suppression des porte-à-faux et considération du bois disponible. Maquette schématique, carton, 1:10

  • HOUSE 1 x MICRO ANATOMY

    Par Delphine Klumpp, Jonathan Fraschini, Mathieu Stutz, Stephanie Pitteloud, 13/04/16

    // 04 MICRO ANATOMY

    / Planification et montage de la maquette 1:5

    / WEEK 4

    _DANS LA PROTOSTRUCTURE

     Image Mon Apr 25 2016 01:45:28 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 01:45:28 GMT+0200 (CEST) 
     Image Mon Apr 25 2016 01:45:28 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 01:45:28 GMT+0200 (CEST)  
    Image Mon Apr 25 2016 01:45:28 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 01:45:28 GMT+0200 (CEST)



    _PAROI 2

    Image Mon Apr 25 2016 01:23:09 GMT+0200 (CEST)



    Image Mon Apr 25 2016 01:23:09 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 01:23:09 GMT+0200 (CEST)



    _PAROI 1

    Image Mon Apr 25 2016 01:23:09 GMT+0200 (CEST)


    Image Mon Apr 25 2016 01:23:09 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 01:23:09 GMT+0200 (CEST)



    _TREILLIS

    Image Mon Apr 25 2016 01:12:39 GMT+0200 (CEST)


     Image Mon Apr 25 2016 01:12:39 GMT+0200 (CEST)   Image Mon Apr 25 2016 01:12:39 GMT+0200 (CEST)



    _MARCHES

    Image Mon Apr 25 2016 00:11:45 GMT+0200 (CEST)

    Image Mon Apr 25 2016 00:11:45 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 00:11:45 GMT+0200 (CEST) Image Mon Apr 25 2016 00:11:45 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 00:11:45 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 00:11:45 GMT+0200 (CEST)  Image Mon Apr 25 2016 00:11:45 GMT+0200 (CEST)



    / WEEK 3

    _Résolution du module de marches en fixant les planches de bois de manière plus efficace en terme d'économie de bois et de temps

    Image Sun Apr 24 2016 13:14:04 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))


    / Pour assembler un module, on coupe d'abord les planches 

    Puis on les assemble avec de la colle plutôt que des vis afin d'éviter de briser le bois 1:5 trop fragile pour être vissé

    Ces marches seront disposées de manière à pouvoir pivoter un même module pour avoir une double marche de 22cm de hauteur.


    Image Mon Apr 25 2016 02:03:16 GMT+0200 (CEST)


    Image Mon Apr 25 2016 02:03:16 GMT+0200 (CEST)


     

    / WEEK 2

    _Résolution du module d'entre-marche venant s'insérer dans la marche principale pour pouvoir permettre à l'escalier d'avoir 22 centimètres de hauteur. Ce système nous permet ainsi d'avoir à disposition deux modèles de pente; de 73% pour les escaliers avec des entre-marches et de 36% pour ceux sans entre-marches. 

    Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST) Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)

    / Ce modèle est le résultat de différents essais réalisés par maquette en 1:10



    Dessins de recherche de marches:


    Image Mon Jun 06 2016 18:54:55 GMT+0200 (CEST)



    Maquettes de recherches:


        Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)   Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)


         Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)    Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)    Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)


    / Ces différents essais posaient des problème au niveau de la solidité de la construction et de temps de réalisation. 



    / WEEK 1

    _Essais de marches tenant à l'aide de tiges filetées avec les marches dans les deux directions. Des problèmes se posent par rapport à l'utilisation des tiges filetées qui risquent de ne pas être assez solides pour supporter le poids d'une personne et de poser également des soucis au niveau de la préfabrication du projet.     

    Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 18 2016 15:26:39 GMT+0200 (CEST)

  • HOUSE 1 x META ANATOMY

    Par David Perret, Raphael Boscarato, Simon Sierro, 11/04/16

    // 05 META ANATOMY

    / WEEK 3

    Image Sun Apr 24 2016 13:00:39 GMT+0200 (CEST)



    _Le détail comme un tout

       Image Sun Apr 24 2016 13:00:39 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 24 2016 13:00:39 GMT+0200 (CEST)

       

    / Le détail est le point nerveux d'une architecture. C'est dans ces instants que l'on peut trouver la synthèse de l'ensemble à travers une infirme portion. 

    Son traitement à taille réelle permet une compréhension et une traduction précise et synthétique de l'ensemble du projet, et demande une attention toute particulière à sa construction.  



       Image Wed Apr 27 2016 16:37:57 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))Image Wed Apr 27 2016 16:37:57 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))





    _CROQUIS TIMELINE DE CHAINE DE PREFABRICATION 1:1

    Image Sun Apr 24 2016 19:20:17 GMT+0200 (CEST)



    / WEEK 2

    _STRUCTURE ET SPACIALITE INDUITE ESCALIER EXTERIEUR

    Image Sun Apr 24 2016 00:43:33 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))
    Image Sun Apr 24 2016 00:43:33 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été)) Image Sun Apr 24 2016 00:43:33 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))

    Image Sun Apr 24 2016 00:43:33 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été)) Image Sun Apr 24 2016 00:43:33 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))



    _VARIANTE STRUCTURELLE ESCALIER EXTÉRIEUR

    Image Sun Apr 24 2016 00:43:33 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été)) Image Sun Apr 24 2016 00:43:33 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))



    / WEEK 1

    _DÉTAILS CONCEPTUELS

    Image Sun Apr 24 2016 02:13:05 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))


    /La recherche constructive s'est centrée sur 3 aspects différents : les différents nœuds possibles à la rencontre des modules avec la protostructure et entre eux, les différents types de marches possibles et la conception d'une barrière de sécurité.

    Ces 3 points ont suivit des contraintes constructives mais apportent évidemment aussi la transmission d'une volonté architecturale et d'expression. Le concept transparaît à travers ses détails.



    Image Sun Apr 24 2016 02:13:05 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))Image Sun Apr 24 2016 02:13:05 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))Image Sun Apr 24 2016 02:13:05 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))



    _DESSINS ET RECHERCHE MODULE SÉCURITÉ

    Image Sun Apr 24 2016 02:13:05 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))Image Sun Apr 24 2016 02:13:05 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))

  • V \ HOUSE 1 - GROUPE 3: MICRO INFRASTRUCTURE / INHABITATION

    Par Alison Blank, Marianne Ghorayeb, Sebastien Leveille, Erblin Jasiqi, 10/04/16

    THE TENDON


    - LIVING THE STAIRS, LIVING THE SPACE, LIVING WITHIN FAÇADES -


    Le groupe 03 travail sur tous les aspects intérieurs et extérieurs à l'espace. Cela englobe l'analyse et une partie de la conception des éléments horizontaux (marches) et verticaux (parois) et de là le programme.



    W3\House1


    Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façades_Essais

    with several models by Simon Wust & Erblin Jasiqi



    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_1

    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_2



    Image Mon Apr 25 2016 12:38:35 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))


    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_3


    Afin de garantir une sécurité optimale pour enfants et adultes, des parois sont prévues de manière à ce que personne ne puisse passer au travers de celles-ci (Voir aussi Mock-Up 1:1 - Groupe Meta-Anatomy)




    Quantification de lumière par types de parois :

        -    Avec des éléments horizontaux ou des verticalaux

        -    Bois de récupération de U.G.L.Y. (Section 100x27mm) ou de A.L.I.C.E_Double_Elements (55x23mm)

    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Étude_Lumière


    Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))
    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Photos_Façades_Etude_Lumière

    with several models by Simon Wust & Erblin Jasiqi

    Totalité des trois parois inscrites dans la proto-structure avec ensemble du projet:

    Image Sun Apr 24 2016 13:07:50 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Full_Section1

    Image Sun Apr 24 2016 13:07:50 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Full_Section2







    W2\House1


    Pour la suite de ce projet, nous nous sommes rapprochés de la notion de spatialité. Ainsi nous avons étudié différentes possibilités de design pour les murs de cet escalier.

    Des contraintes étaient à prendre en compte, notamment la hauteur minimale pour la sécurité du système. Des questions telles que : nos murs devraient-ils suivre une continuité avec l’escalier ou marquer un arrêt brusque ? A quelle hauteur devons-nous les arrêter ?

    De plus, un point primordial devait être résolu : comment faire varier le mur afin de lui donner une dimension tridimensionnelle. Nous avons tenté de répondre à cet aspect en faisant varier la largeur de nos lattes de bois en allant chercher de la profondeur.

    A travers des coupes, plans et maquettes, nous avons analysé les diverses possibilités.



    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façades_Propositions



    Sur ce dessin, deux possibilités d’écartement des lattes ; ainsi nous pouvons voir qu’un espacement de trois lattes est beaucoup plus efficace qu’un espacement de deux lattes (laisser passer plus de lumière et économiser de la matière). De plus nous pouvons voir dans la deuxième coupe des diagonales qui proposent un graphique en fonction de deux facteur primordial : la hauteur de la main courante /sécurité et la taille d’une personne de 1m70 /vision.


    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Analyse



    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Section1+2







    W1\House1


    Dans cette première partie de projet, nous avons commencé à analyser des notions théoriques à travers un module prédéfini d'escalier / La relation au corps / l'étude du mouvement / l'étude de la lumière / l'analyse des cadrages

    Comment toutes ces notions influencent-elles sur notre espace, l'escalier ?


    La relation au corps; largeur, longueur, hauteur influencent sur notre perception de l'espace en nous donnant des ressentis, des sensations. Se sentir écrasé entre deux murs, aplati par un plafond trop bas, tout petit dans un couloir extrêmement long; Tout ces éléments contribuent à offrir une expérience unique dans un espace restreint.


    Image Mon Apr 11 2016 18:33:27 GMT+0200 (CEST) Image Mon Apr 11 2016 18:33:27 GMT+0200 (CEST)

    W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Research_Modules+Proximity



    Étude de la lumière directe et diffuse à travers des éléments de type panneaux de coffrage.


    Image Fri Apr 22 2016 15:07:00 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    V\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Research_Light_Diagrams_1:10



    Étude du mouvement : afin d'apporter un certain confort à l'utilisateur, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement de son corps dans une situation donnée. A travers ces analyses, nous avons imaginé l'utilisateur dans diverses situation : marcher sur une zone plate, monter ou descendre des escalier, s'asseoir sur un escalier.


    Image Fri Apr 22 2016 14:12:35 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) 

    W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Etude du mouvement



    Analyse des cadrages en deux points particuliers de la proto-structure. Quelles visions sont possibles sur les autres projets ? Sont-elles dérangées par d'autres éléments, par exemple la proto-structure elle-même ou sont-elles totalement libérées ? Selon l'emplacement de la personne dans l'espace créé, son regard sera ouvert à des choses différentes.


    Image Thu Apr 14 2016 10:24:31 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Cadrage

  • ROOMS - Proto-Evrest

    Par Mathieu Stutz, Ozan Bakir, 26/03/16

    ROOM

    Cette pièce est faite pour un grimpeur quelconque dont le but est de gravir la proto-structure qu'il voit comme une montagne pour en arriver au sommet. Une suite de murs lui créent un parcours pour lui permettre d'atteindre son objectif.

    Nous voyons la hauteur de la protostructure comme un axe de temps partant de 0:00 à la base et finissant à 23:59 au sommet, soit un jour entier. Cette temporalité permet de jouer avec certaines notions telles que l'ensoleillement.

    Le grimpeur veut profiter du soleil lors de son ascension, c'est pourquoi il va sortir de la proto-structure au lever du soleil et y renter au coucher du soleil. Pour accentuer le fait de profiter du soleil, les murs à l'extérieur de la structure sont inclinés de façon à maximiser l'exposition du grimpeur au soleil.

    Tous ces paramètres créent des moments spéciaux le long du parcours du grimpeur.


    Dessins




    Maquette 1:10








    Parcours






    Moments spécifiques