• / ROOMS

    Par Antonin Mack, Simon Wust, 24/03/16

    / Références




    Image Thu Mar 24 2016 10:27:50 GMT+0100 (CET)

    / Christian kerez the Swiss-Re offices



    Image Thu Mar 24 2016 10:27:50 GMT+0100 (CET)

    / Christian Kerez, Zhengzhou



    Image Thu Mar 24 2016 10:27:50 GMT+0100 (CET)

    / Adalberto Libera, Villa Malaparte, Capri



    Image Thu Mar 24 2016 10:27:50 GMT+0100 (CET)

    / L'ascension du Mont-Ventoux, Pétrarque



    "L’effet subjectif produit par une ligne dépend de son orientation : la ligne horizontale correspond au sol sur lequel l’homme se repose et se meut, au plat, elle possède une tonalité affective sombre et froide semblable au noir ou au bleu, tandis que la ligne verticale correspond à la hauteur et n’offre aucun point d’appui, elle possède au contraire une tonalité lumineuse et chaude proche du blanc ou du jaune. Une diagonale possède par conséquent une tonalité plus ou moins chaude ou froide selon son inclinaison par rapport à la verticale ou à l’horizontale"

    Vassily Kandinsky, Point et ligne sur plan 1926




    / PROGRAMME



    DESSERVIR ET CONTREVENTER

    Nous nous sommes fixé comme programme d’élaborer un système constructif permettant de déployer un parcours aux abords et à l’intérieur de la proto-structure tout en la solidifiant. Le parcours se devait d’être modifiable afin de répondre au mieux aux besoins d’accès déterminés par les projets de nos camarades. 


    SIMPLIFIER ET OPTIMISER 

    Lors de la conception de nos dispositifs, le souvenir de l’expérience vécue lors de Double Element nous a poussé à garder à l’esprit la phase pratique de mise en oeuvre. Afin de faciliter la construction et de réduire au maximum les pertes de bois, le dimensionnement s’est fait selon une logique simple mais efficace: réduire la diversité des pièces et éviter les dimensions « extravagantes ». Au final, toute nos pièces sont des multiples de 500 cm ou sont compatibles avec cette mesure unitaire (100, 200, 300, 75, 50, 25) et nous ne nécessitons que 7 dimensions différentes pour l’ensemble du projet. Les éléments du parcours sont construits l’un après l’autre; une fois la première marche terminée, on monte dessus pour construire la deuxième et ainsi de suite.


    ASCENSION INSPIRANTE

    L’ascension du Mont-Ventoux décrite par Pétrarque nous a beaucoup inspirés pour ce projet. Elle a offert une dimension ésotérique qui fait contre-pied au caractère très pragmatique du projet. L’excursion de Pétrarque et son jeune frère, tout comme le parcours que nous proposons, est finalement une véritable quête introspective, pour autant que l’on se rappel l’adage d’Augustin :

    "Les hommes s’en vont admirer les cimes des montagnes, les vagues de la mer, le vaste cours des fleuves, les circuits de l’Océan, les révolutions des astres, et ils se délaissent eux-mêmes."




    / CROQUIS



    Image Thu Mar 24 2016 10:27:50 GMT+0100 (CET)

    /croquis et diagrammes




    / DESSINS



    Image Thu Mar 24 2016 10:54:08 GMT+0100 (CET)

    / Plan, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 10:54:08 GMT+0100 (CET)

    / Elévation, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 10:54:08 GMT+0100 (CET)

    / Elévation, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 10:54:08 GMT+0100 (CET)

    / Axonométrie, système constructif des éléments d'escalier, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 10:54:08 GMT+0100 (CET)

    / Axonométrie, position des plateformes, 1:40



    / MAQUETTES




    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    / Maquette bois, position de la structure du premier escalier sur la proto-structure




    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    / Maquette bois, élément d'escalier seul




    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    / Maquette bois, éléments d'escalier assemblés




    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    / Maquette bois, plateformes intermédiaires




    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)


    / Maquette bois, échelle et plateforme finale




    Image Thu Mar 24 2016 11:39:28 GMT+0100 (CET)

    / Maquette bois, détail constructif d'un élément d'escalier, 1:1

  • Blade's line

    Par Delphine Klumpp, Simon Sierro, 23/03/16


           Image Wed Mar 23 2016 12:42:13 GMT+0100 (CET)



    Programme :

    Un espace d'entrainement pour un mouvement d'art martial japonais, le "Bushido". Les différents axes du mouvement génèrent un deuxième espace d'accès inférieur.


    Dessins:           

            Image Wed Mar 23 2016 11:54:40 GMT+0100 (CET)


            Image Wed Mar 23 2016 11:54:40 GMT+0100 (CET)


             Image Wed Mar 23 2016 11:54:40 GMT+0100 (CET)


             Image Wed Mar 23 2016 11:54:40 GMT+0100 (CET)



             Image Wed Mar 23 2016 12:19:30 GMT+0100 (CET)


    Photos:


             Image Wed Mar 23 2016 12:42:13 GMT+0100 (CET)


             Image Wed Mar 23 2016 12:31:50 GMT+0100 (CET)



             Image Wed Mar 23 2016 12:31:50 GMT+0100 (CET)

     


           Image Wed Mar 23 2016 12:31:50 GMT+0100 (CET)



           Image Wed Mar 23 2016 12:31:50 GMT+0100 (CET)



    Image Wed Mar 23 2016 12:31:50 GMT+0100 (CET)Image Wed Mar 23 2016 12:31:50 GMT+0100 (CET)


           Image Wed Mar 23 2016 12:31:50 GMT+0100 (CET)


          
           Image Wed Mar 23 2016 12:39:23 GMT+0100 (CET)




  • Room - Form

    Par Stephanie Pitteloud, David Perret, 23/03/16



    SCENARIO

    The first thing he sees when entering the room are stairs that go up. He climbs those stairs and as he arrives at the top, he sees someone already studying at his left. He moves forward on the footbridge and goes towards the next desk. He sits and after looking at the colorful building in the distance, starts working. After a few hours, he stops and gets up to join the bleachers. He lays on it and takes a quick nap. He is woken up by his friend. Together they come down to the common table to discuss their work. After a long talk, they go towards the exit. 



                                          Image Wed Mar 23 2016 00:43:19 GMT+0100 (CET) 


                         Image Wed Mar 23 2016 00:43:19 GMT+0100 (CET)  Image Wed Mar 23 2016 00:43:19 GMT+0100 (CET)


                                        Image Wed Mar 23 2016 00:43:19 GMT+0100 (CET)  

                                                    Rida_Perret_Stéphanie_Pitteloud_DelGrosso_Photos        


      Influence of daylight on the protostructure


    Image Wed Mar 23 2016 00:43:19 GMT+0100 (CET)
    Image Wed Mar 23 2016 00:43:19 GMT+0100 (CET)
    Image Wed Mar 23 2016 00:43:19 GMT+0100 (CET)

                                                        Rida_Perret_Stéphanie_Pitteloud_DelGrosso_Photos_Light



    Our space is designed for four people during the study week including three types of spaces:

    - Isolated spaces to work alone 

    - A common space on the outside to rest and relax

    - A common space on the inside to work together  and share 



    Image Thu Mar 24 2016 14:14:43 GMT+0100 (CET)

                                            Rida_Perret_Stéphanie_Pitteloud_DelGrosso_Axonometry 


      Image Thu Mar 24 2016 14:14:43 GMT+0100 (CET)    Image Thu Mar 24 2016 14:14:43 GMT+0100 (CET)

    Rida_Perret_Stéphanie_Pitteloud_DelGrosso_Plans_1:20

      Image Thu Mar 24 2016 14:14:43 GMT+0100 (CET)     Image Thu Mar 24 2016 14:14:43 GMT+0100 (CET)

    Rida_Perret_Stéphanie_Pitteloud_DelGrosso_Sections_1:20



     INTERIOR VS EXTERIOR


    The spaces designed to be alone are giving an impression of interior where you can be self centered and focus on your work whereas the common spaces are on the exterior. 









  • Diagonal Perception

    Par Raphael Boscarato, 21/03/16

    Notre Projet s'intitule Diagonal Perception. Il concerne un secteur situé dans la "zone 8" de la proto-structure qui offre une vue sur le Rolex Learning Center (Rolex) et sur un petit pré entouré de quelques bâtiments.

    L'idée de notre projet est de créer une pièce constituée essentiellement d'échelles. Attention! Nous n'étudions pas les fonctions de l'échelle mais l'espacement entre chaque marche qui, dans notre cas, devient un cadrage.

    Nous étudions deux points de vue. Le premier donne sur le Rolex et le second sur le pré. Les deux ,ensemble, aboutissent à la création d'une diagonale.

    Les échelles ,placées horizontalement, sont modulables et posées sur des rails qui leurs permettent de  coulisser dans  deux directions perpendiculaires X et Y et ainsi elles présentent, lors de chaque déplacement, des proportions différentes pour la pièce. Ceci  permet de percevoir l'espace qui nous entoure de manière différente.

    Le cadrage du Rolex et  du pré sont réalisés de façon à mettre en évidence ce que l'on veut montrer sans pour autant contraindre l'observateur à ne regarder que cela. L'action est accomplie en agissant uniquement sur l'espacement entre les marches.


    Le mécanisme de la chaise pliable s'inspire tout simplement des caractéristiques de la chaise de camping. Les "crochets" qui tiennent la chaise coulissent sur l'échelle, ce qui permet de la plier simplement en faisant un seul effort: lever la planche horizontale pour permettre aux deux pieds antérieurs de descendre.



    Photos:

    Echelles cadrant le Rolex

    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Echelles cadrant le pré

    Image Fri Mar 25 2016 10:23:32 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

     

    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Le mécanisme du rail résulte de la combinaison de rails perpendiculaires. Presque toutes les échelles ont trois points d'appuis qui ont des dimensions suffisantes pour coulisser dans les deux directions et pour supporter le poids d'une personne.


    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Mécanisme des rails en 1:1

    Image Fri Mar 25 2016 10:25:01 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

     


    Différentes vues de la Room

    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Image Mon Mar 21 2016 12:39:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)




    Le mécanisme de la chaise pliable s'inspire tout simplement des caractéristiques de la chaise de camping. Les "crochets" qui tiennent la chaise coulissent sur l'échelle, ce qui permet de la plier simplement en faisant un seul effort: lever la planche horizontale pour permettre aux deux pieds antérieurs de descendre.



    Premier prototype pas très concluant du fait que la chaise ne se plie pas complétement.

    Image Fri Mar 25 2016 10:28:38 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Deuxième prototype qui cette fois marche comme on le voulait.

    Image Fri Mar 25 2016 10:28:38 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Image Fri Mar 25 2016 10:28:38 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)



    Image Fri Mar 25 2016 10:28:38 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)







    Dessins:


    Image Tue Mar 29 2016 10:31:29 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))



    Image Tue Mar 29 2016 10:31:29 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))



    Image Tue Mar 29 2016 10:31:29 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))



    Image Tue Mar 29 2016 10:31:29 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))



    Image Tue Mar 29 2016 10:31:29 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))



    Image Tue Mar 29 2016 10:31:29 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))



    Image Tue Mar 29 2016 10:31:29 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))



























































  • IV ROOMS \ ENTROPY

    Par Jonathan Fraschini, Jonas Reymondin, 21/03/16


    Entropy


    Rudolph Claudius ; Caractérisation du degré de désorganisation ou de manque d'information d'un système



    Une rampe apparemment en lévitation menant à une plateforme inaccessible.

    Cette ascension transperce la proto-structure en cassant un rythme et est guidée par quatre moments: intrigue, observation, compréhension, consécration.

    Ces moments permettent la compréhension structurelle de l'équilibre de la rampe.



    « Lorsque je me trouve face à cette structure, une ligne forte retient mon regard. Une rampe diagonale transperce l'édifice ordré et ordonné. Cependant, elle semble être en lévitation; aucun point de contact apparent avec le structure ou avec le sol. Intrigué, je décide de ne pas essayer de grimper en posant le genou sur la rampe, mais je la contourne pour comprendre l'aspect structurel de cet élément.

    Arrivé au centre de la structure, j'observe qu'il y a, certes la rampe, mais aussi une partie horizontale et une diagonale perpendiculaire à la rampe. De plus, j'aperçois que des accroches aux lattes de la structure permettent l'équilibre. Je poursuit mon chemin et sors de l'autre côté de la structure pour comprendre que la perpendiculaire est en fait un contrefort et qu'il y une sorte de plateforme au sommet, soutenue par un élément vertical.

    L'équilibre est en fait donné par plusieurs points d'appuis centraux et des contreforts qui sont invisibles au premier regard. »



    Image Mon Mar 21 2016 08:24:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)Image Mon Mar 21 2016 08:24:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)  



    Image Mon Mar 21 2016 08:24:13 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Photos illustrants les quatre moments: intrigue, observation, compréhension, consécration


    Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Assemblage du projet


    Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Etude de mouvement du genou


    Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 21 2016 08:27:17 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Détail des accroches au centre en 1:1


    Image Thu Mar 24 2016 08:05:05 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Thu Mar 24 2016 08:05:05 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                        Coupe et étude du mouvement du genou, 1:20                        Axonométrie constructive, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 09:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Thu Mar 24 2016 09:06:26 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                            Plan et coupe de la rampe, 1:20


    Image Thu Mar 24 2016 08:05:05 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Détail des accroches, 1:1