• IV\Rooms

    Par Marianne Ghorayeb, Sebastien Leveille, 21/03/16

    Modulation

    Dans ce projet, nous avons choisi de créer un espace de détente. Ce programme nous a amené à comprendre comment la luminosité, les formes, les dimensions influencent un espace. Notre principale recherche était : comment faire d’un espace, une expérience, un ressentis ?

    La forme du projet a été choisie en fonction des diagonales que nous donnait le centre de la protostructure et un rapport intérieur-extérieur. En effet, cette forme d’entonnoir donné à l’espace l’extériorise et nous invite à nous approcher de l’avancée, à voir l’extérieur et à s'extérioriser. Notre espace grâce à cette avancé devient alors aussi bien intérieur qu’extérieur. La façade de la protostructure devient la limite entre ces deux notions.

    La particularité qui donne cette unicité à notre projet est l’adjonction de deux dispositifs de relaxation. Le premier est en adéquation avec les proportions d’un homme de 1m75, quant au deuxième, il s’adapte à n’importe qui et évolue au fil de l’espace. La forme de ce dispositif a été choisi en fonction de la forme que prends notre corps en relâchement total des muscles, position de repos spontanément adoptée par les astronautes en vol orbital.

    Notre espace est généré par un module qui a chaque fois se modifie donnant une forme continue et évolutive au lieu. Ce module est parfaitement en accord avec le module de la protostructure elle-même. De plus il apporte une continuité spatiale donnant un aspect harmonieux à notre projet.

    Comment rigidifier la protostructure grâce à notre projet ? Voici notre dernier véritable challenge. Nous avons alors décidé de prolonger des éléments en diagonal afin de permettre une nouvelle descente des charges (notre projet étant très imposant et lourd) et de rigidifier la protostructure par le même biais.



    Image Thu Mar 24 2016 09:40:48 GMT+0100 (CET)

    IV\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section1                                IV\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Plan


    Image Thu Mar 24 2016 10:11:08 GMT+0100 (CET)


    Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section2                                    Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Axo



    Image Mon Mar 21 2016 21:22:11 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Mar 21 2016 21:22:11 GMT+0100 (CET)    `Image Mon Mar 21 2016 22:04:01 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Mar 21 2016 22:04:01 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Mar 21 2016 22:04:01 GMT+0100 (CET)    Image Mon Mar 21 2016 22:04:01 GMT+0100 (CET)

    IV\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Maquette


    Stop Motion du plug-in:


    Image Mon Mar 21 2016 22:26:51 GMT+0100 (CET)

    IV\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Stop_Motion_Plugin

    (If Stop Motion doesn't work, please click on it or reload page)


    Stop Motion simulant le parcours du soleil au fil d'une journée:


                                         Image Mon Mar 21 2016 08:32:28 GMT+0100 (CET) 

                                                    IV\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Stop_Motion_Lumière


                                         Image Mon Mar 21 2016 21:22:11 GMT+0100 (CET)

                                                   IV\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Stop_Motion_Lumière2



                                        IV\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Video_Situation


  • IV\ROOMS

    Par Marianne Ghorayeb, Sebastien Leveille, 29/02/16


    Week 15 :

    Room: a portion of space within a building or other structure, separated by walls or partitions from other parts.

    Dans ce projet nous tenterons d'analyser le rapport au centre à travers des rapports de vision. Nous tenterons aussi de comprendre comment peut-on varier la perception dans l'espace en fonction de où l'on se trouve. Finalement nous utiliserons la grille comme outil de repérage dans l'espace et dans la protostucture.


    Texte narratif : Je me situe dans le point 1, un gigantesque mur massif se dresse devant moi. Je me déplace (point 2) et là je découvre que ce mur que je croyais continu n'est autre qu'une succession de petits plans à l'orthogonale. Je m'avance (point 3) et remarque que je peux passer entre ces murs. Au point 4, mon parcours est tourmenté. Une ligne droite me laisse apercevoir le centre et tous les murs s'ouvrent à moi et m'aspire à passer de l'autre côté. Je prends le chemin le plus haut (point 5), je suis écrasé entre deux murs. L'espace autour de moi est tout petit et étroit. Enfin je traverse et me retrouve au point 6. Un long espace très étroit s'ouvre à moi, ayant comme cible une fois de plus le centre. Je suis dans un même espace, mais mon vécu s'est modifié au fil des étapes.




    Image Thu Mar 03 2016 10:41:48 GMT+0100 (CET)

    W15\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_illustration_texte_narratif

                                      


                   Image Mon Feb 29 2016 13:00:06 GMT+0100 (CET)   

    W15\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Plan_1:20


    A travers l'analyse du plan plusieurs éléments sont à prendre en compte : le rapport au centre, la grille et les dimensions de la proto-structure.



      Image Mon Feb 29 2016 13:03:54 GMT+0100 (CET)  Image Mon Feb 29 2016 13:03:54 GMT+0100 (CET)

    W15\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_SectionA-A'_1:20         W15\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_SectionB-B'_1:20


    Maquette :




    Image Tue Mar 01 2016 09:29:44 GMT+0100 (CET)Image Tue Mar 01 2016 09:29:44 GMT+0100 (CET)


    Image Tue Mar 01 2016 09:29:44 GMT+0100 (CET)Image Tue Mar 01 2016 09:29:44 GMT+0100 (CET)


    W15\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Photos_Maquette


    Dans cette maquette nous retrouvons une base et un module répétitif. La forme de la base a été choisie en fonction des axes de vision et de la grille. Le module lui a trouvé sa hauteur à travers les dimensions de la grille et sa largeur en fonction du corps humain.

    Détail d'assemblage en bois :


                                    Image Tue Mar 01 2016 09:29:44 GMT+0100 (CET)

                                                 W15\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Photo_détail_assemblage  


    Références :

    La grille à travers les collages super studio :



            Image Mon Feb 29 2016 21:00:41 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)            Image Mon Feb 29 2016 21:00:41 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Hopper - New York Movie : Un intérêt particulier pour cet espace créer de toutes pièces par Hopper. Un lieu séparé en deux parties pourtant connectées.



                                        Image Mon Feb 29 2016 21:00:41 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Week 16 :


    Dans la suite de ce projet, nous avons décidé de travailler sur une salle de relaxation. Quelles notions sont à prendre en compte lorsque l'on veut concevoir un espace de détente : la lumière, le cadre, le rapport extérieur-intérieur ? C'est ce que nous avons tenté d'explorer dans cette phase de projet.

    Tout d'abord, nous avons décidé d'inscrire un dispositif de relaxation avec le sol. Cette confusion créé une continuité spatiale. La forme de ce dispositif à été choisi en fonction de la position "idéale" de relaxation (position  de relâchement total du corps des astronautes pendant un vol orbital). Il est donc intimement lié aux proportions humaines.

    La forme de la pièce a été définie en fonction du centre de la protostructure et canalise l'espace en le menant vers l'extérieur. L'avancée en dehors de la protostucture renforce cet aspect. Cela offre une profondeur à la pièce. Cette gigantesque ouverture vers l'extérieur permet d'avoir un panorama impressionnant sur les montagnes et le lac. Comme un tableau, cette vue est en relation avec la nature, le calme et la détente.

    Nous avons aussi travaillé avec l'horizontalité. Comment disposer des lamelles de bois horizontalement afin de concevoir un mur ? La disposition de ces lamelles renforce l'aspect "profond" de la pièce.




    Image Mon Mar 07 2016 09:40:02 GMT+0100 (CET)

    W16\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Plan_1:20


    Image Mon Mar 07 2016 09:40:02 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 07 2016 09:40:02 GMT+0100 (CET)

    W16\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section2_1:20                                   W16\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section1_1:20



    Image Tue Mar 08 2016 08:39:33 GMT+0100 (CET)

    W16\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Détail_Construction



    Image Mon Mar 14 2016 09:22:37 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 14 2016 09:22:37 GMT+0100 (CET)

    W16\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Maquette



    Week 17 :


    Notre projet tourne autour de la conception d'un espace de détente dont la caractéristique principale est l’adjonction d'un dispositif de relaxation en continuité avec le sol. Nous avons imaginé un module de planche qui vient se répéter et se fondre dans la protostructure. Un système de tourillon permet la liaison entre les différents éléments. Cela permet également un mouvement circulaire afin de pouvoir se verrouiller sur la proto-structure et venir se confondre par moment avec elle. 

    Un des sujets abordés le long du processus est la relation intérieur-extérieur. Ainsi la pièce que nous imaginons nous aspire vers l'extérieur par sa forme en entonnoir. Notre espace se prolonge en dehors de la protostructure ce qui donne une avancée vers le lac. Celle-ci devient extérieure, notre espace est alors fendu en deux parties ; une extérieure à la protostructure, l'autre intérieure. Le seuil de transition devient alors la façade de la protostructure, considérée ici comme une limite.


    Image Tue Mar 15 2016 09:53:53 GMT+0100 (CET) Image Tue Mar 15 2016 09:53:53 GMT+0100 (CET)

    W17\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Plan                                    W17\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section1



    Image Tue Mar 15 2016 09:53:53 GMT+0100 (CET)Image Tue Mar 15 2016 09:53:53 GMT+0100 (CET)

    W17\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section2                                W17\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Axo



    Image Tue Mar 15 2016 08:56:08 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 15 2016 08:56:08 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 15 2016 08:56:08 GMT+0100 (CET)

    W17\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Maquette



                                            Image Tue Mar 15 2016 11:06:23 GMT+0100 (CET)

                                                        W17\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Stop_Motion


    Visualisation de notre emplacement à 6,50m - vue 360°:


                                    W17\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Vidéo_360°


    Week 18 :


    Dans la fin de ce processus, une question primordiale : comment rigidifier la protostucture ? Nous avons tenté de résoudre ce nouvel objectif en allongeant une traverse à chaque module jusqu'au sol, allant se coller à un pieds de la protostructure. Cette solution permet une nouvelle descente des charges, rigidifie la protostructure et crée une surface courbée. Cette dernière influence sur notre espace lui-même en offrant un mur qui se développe vers l'extérieur et propose une nouvelle dimension à l'espace situé en dessous du notre.

    Notre espace possède maintenant une double assise. L'une adaptée aux proportions fixes de sébastien (1m75), l'autre adaptée à n'importe qui et proposant différentes inclinaisons. A chaque fois un point de vision différent mais un même objectif, la détente.

    La forme de notre assise fixe a été choisie en fonction de la position dite "idéale" des astronautes. C'est la position que prends naturellement notre corps en apesanteur en orbite terrestre.


    Image Sat Mar 19 2016 16:50:36 GMT+0100 (CET)Image Sat Mar 19 2016 16:50:36 GMT+0100 (CET)

    W18\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section1                             W18\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Plan


    Image Sat Mar 19 2016 16:50:36 GMT+0100 (CET)Image Sat Mar 19 2016 16:50:36 GMT+0100 (CET)

    W18\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Axo                                    W18\Rooms_Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Section2






  • \PLANES

    Par Sebastien Leveille, 14/12/15



    Texte narratif:

    En me baladant dans un magasin de mobilier à Paris, mon regard fût porté de l'autre côté de la rue. Un mur à la forme bien singulière s'y trouvait. En me déplaçant le long des grandes baies vitrées qui comblaient la façade, je remarquais que les pans de mur étaient toujours dans l'axe de mon regard. Je traverse la route pour m'approcher du mur qui coupe un espace en deux. Je m'appréhende dans l'espace de droite que je voyais depuis Paris. Il est ouvert et peut accueillir beaucoup de personnes venant de tout côté. Pour accéder à l'autre espace je dois sortir du premier et contourner le mur qui émerge de la colonne. Des espaces qui n'étaient pas visibles depuis Paris apparaissent . Un sentiment de solitude ou d'intimité se fait ressentir. Les éléments qui me surplombent me donnent un sentiment de sécurité et me font lever les yeux au ciel.


    Texte descriptif:

    Les deux espaces sont créés par un mur les traversant de part et d'autre. La forme du mur est déterminée par les axes des façades de Paris projetés vers Lausanne. Deux espaces sont ainsi créés, dont l'un est par conséquent le négatif de l'autre. Cela permet aux espaces d'avoir des fonctions différentes. Celui de droite a une fonction d'accueil de plusieurs individus, en étant ouvert à tout le monde de manière physique du côté de Lausanne, et de manière visuelle depuis le côté de Paris. 

    Le deuxième espace a pour fonction d'accueillir un ou des individus recherchants l'isolement et/ou l'intimité. L'espace reste néanmoins ouvert sur le haut et sur certains axes au niveau du sol. Mais depuis Paris on aura toujours une vue très restreinte sur l'intérieur de ces espaces. Le mur se relie à la colonne d'une part par la mise en élévation des axes au sol qui génèrent des ouvertures, et d'autre part par la liaison physique grâce à des éléments émergent du mur.


    \Dessins


    Image Mon Dec 14 2015 19:53:54 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Plan_de_situation_1:33

    Image Mon Dec 14 2015 19:53:54 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 19:53:54 GMT+0100 (CET)   

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Plane_Axes_+_Coupes Horizontales_1:33

    Image Mon Dec 14 2015 19:53:54 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:03:34 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Coupes_Verticales_1:33                                  Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Coupe_Verticale_Étude_Hauteur_Mur_1:33


    Image Mon Dec 14 2015 21:06:05 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Axonométrie_1:66

    Image Mon Dec 14 2015 21:06:05 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:06:05 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Élévation_Colonne_1:66                              Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Perspective


    \Colonne sans plâtre



    Image Mon Dec 14 2015 21:23:27 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:23:27 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:23:27 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:23:27 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Photos_Colonne_Sans_Plâtre


    \Colonne avec plâtre:




    Image Mon Dec 14 2015 21:39:41 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:39:41 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:39:41 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:39:41 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Photos_Colonne_Avec_Plâtre_4_Faces


    Image Mon Dec 14 2015 21:58:23 GMT+0100 (CET)   
    Image Mon Dec 14 2015 21:47:32 GMT+0100 (CET)   

    Image Mon Dec 14 2015 21:47:32 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 21:47:32 GMT+0100 (CET)    

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Photos_Colonne_Avec_Plâtre

  • W12 - PLANES

    Par Sebastien Leveille, 06/12/15

    LINKING THE COLLUMN TO THE SPACES

  • W11\Planes - mur scindant l'espace

    Par Sebastien Leveille, 29/11/15

    Analyse de l'espace ainsi que de la matière, transpercés par un mur. 

    Les axes directeurs proviennent de l'analyse faite entre les façades de Paris et de Lausanne. Ces axes sont des axes de vision, donnés par les axes principaux de chaque façade. 

    Avec un seul mur, deux espaces sont séparés, l'un étant le négatif de l'autre.



    Image Tue Dec 08 2015 15:41:18 GMT+0100 (CET)







    Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Plan

    en plaçant le plan en tant que élévation sur les parois de la colonne, un motif d'ouvertures se détache:


    Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)

    Sébastien_Léveillé_DelGrosso_Research_Collumn_Cut_1:66




    Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)




    Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)












    Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)





    Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)





    Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 29 2015 22:36:48 GMT+0100 (CET)