• HOUSE ONE : fondations studio Van der Woude / Den Hartog

    Par Pedro Maiurano, 04/05/16

    Image Wed May 04 2016 16:49:34 GMT+0200 (CEST)

    The first move on the construction site was done by the two studios in direct relationship with the floor.

    Instead of using the existing fondations, the studio Van der Woude created concrete slabs which are also

    used by the studio Den Hartog.


    Image Wed May 04 2016 16:49:34 GMT+0200 (CEST)  Image Wed May 04 2016 16:49:34 GMT+0200 (CEST)  Image Wed May 04 2016 16:49:34 GMT+0200 (CEST)

    We placed every concrete slabs according to the two projects to be ready for the next phase of construction.   


    Image Wed May 04 2016 16:49:34 GMT+0200 (CEST)  Image Wed May 04 2016 16:49:34 GMT+0200 (CEST)  Image Wed May 04 2016 17:13:11 GMT+0200 (CEST)

    Prefabrication of the concrete slabs in the studios 


    For more informations about the two projects, please visit :


    - http://aliceblogs.epfl.ch/y1/studios/vanderwoude/recent

    - http://aliceblogs.epfl.ch/y1/studios/denhartog/recent



    Editors and photographers :

    Maud Abbé-Decarroux

    Pedro Maiurano


  • house one

    Par Arno Bovard, Aurélie Thill, Benjamin Laville, Chiara Badaracco, David Rodriguez Amor, Elodie Serrant, era keri, Ileana Crim, Louis Conforti, Louise Plassard, Marièle Kupper, Marine Gigandet, Maxime Theuvenat, Mustaf Nuri, Pedro Maiurano, Piero Fumagalli, Raphaëlle Garin, Thomas Läng, 30/04/16















  • La forêt, structure primaire

    Par Benjamin Laville, Ileana Crim, Pedro Maiurano, 18/04/16

    L'idée est de créer une structure primaire pour le projet La forêt, en gardant le concept général du projet de s'effacer dans la proto-structure. Pour cela, nous avons décidé de reprendre le motif de la protostructure et d'ajouter une série de verticales allant jusqu'au sol. Celle-ci permettent a plusieurs autres projets en plus du nôtre de venir chercher de la stabilité en s'y fixant.


    Maquette 1:5

    Image Mon Apr 25 2016 03:10:43 GMT+0200 (CEST)   Image Mon Apr 25 2016 03:10:43 GMT+0200 (CEST)

    La structure primaire dans son rôle de soutient du plancher.

    Image Mon Apr 25 2016 03:10:43 GMT+0200 (CEST)   Image Mon Apr 25 2016 03:10:43 GMT+0200 (CEST)

    Détails de construction : A gauche, une accroche pour les extrémités sans verticale porteuse.

    A droite, les "doubles L" qui viennent stabiliser les verticales sur l'étage supérieur.


    Séquence de montage sur le 1:1

    Image Mon Apr 18 2016 16:05:10 GMT+0200 (CEST)


    Maquette 1:10 

    Image Sat Apr 23 2016 14:19:34 GMT+0200 (CEST)     Image Sat Apr 23 2016 14:19:34 GMT+0200 (CEST)


    Fondations en béton

    Image Sun Apr 24 2016 17:15:32 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Apr 24 2016 17:15:32 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Apr 24 2016 17:15:32 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Apr 24 2016 17:15:32 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Apr 24 2016 17:15:32 GMT+0200 (CEST)

    Les verticales porteuses que l'on ajoute viendront reposer sur ces fondations en béton.

    Nous les avons réalisé selon la méthode proposée par les étudiants du studio Van der Woude. 

     

    Détail "double L" 1:1

    Image Sun Apr 24 2016 13:47:30 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Apr 24 2016 13:47:30 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Apr 24 2016 13:47:30 GMT+0200 (CEST)

    Détail de l'attache pour les verticales sur le niveau supérieur.

    Elle permet un accrochage et une stabilisation des porteuses sans pour autant ajouter trop de poids.  


    Dessins

    Image Wed Jun 01 2016 02:37:16 GMT+0200 (CEST)



    Image Wed Jun 01 2016 02:37:16 GMT+0200 (CEST)Image Wed Jun 01 2016 02:37:16 GMT+0200 (CEST)Image Wed Jun 01 2016 02:37:16 GMT+0200 (CEST)



    Image Wed Jun 01 2016 02:37:16 GMT+0200 (CEST)Image Wed Jun 01 2016 02:37:16 GMT+0200 (CEST)



  • ROOM_INSIDE THE WALL

    Par Ileana Crim, Pedro Maiurano, 28/02/16

    Week 4

    Image Mon Mar 21 2016 05:13:47 GMT+0100 (CET)

    Une des verticales de la proto-structure devient un mur et se dédouble afin d'accueillir un espace subversif. L'utilisateur passe d'un espace vaste au programme varié, à un espace de transition resserré pour enfin arriver dans l'implant. Il pourra s'y retirer, réfléchir ou travailler sur la table créée par l'épaisseur de la fenêtre. Il pourra à travers celle-ci admirer le paysage montagneux à Lausanne, et les arbres à Versailles.   


    Implantation dans la proto-structure 

    Image Mon Mar 21 2016 05:13:47 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Mar 21 2016 05:13:47 GMT+0100 (CET)


    Montage 

    Image Mon Mar 21 2016 05:17:05 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Mar 21 2016 05:17:05 GMT+0100 (CET)

    Mise en place des planchers


    Dessins

    Image Wed Mar 23 2016 15:33:38 GMT+0100 (CET)



    Image Wed Mar 23 2016 15:33:38 GMT+0100 (CET)


    Photos Internes/Externes

    Image Mon Mar 21 2016 05:21:32 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Mar 21 2016 05:21:32 GMT+0100 (CET)


    Week 2 & 3

    Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

    L'espace de transition délimité par une densification des poteaux de la proto-structure.

    Il est étroit afin de ne permettre qu'à un utilisateur de passer.


    Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

    L'espace personnel est crée en bois afin de se rendre compte du volume de la room.

    Son implantation dans la proto-structure n'est pas encore définie.



    Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

    Tests en carton pour dimensionner la room au 1:20. L'utilisateur se retrouve dans un espace minimal.

    La largeur au sol est de 1.70m


    Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

    Revêtement et système d'accroche à la protostructure.

    La partie structurelle du mur reprend le motif de la proto-structure. Le revêtement vient se glisser dans celle-ci.



    Image Thu Mar 17 2016 00:47:50 GMT+0100 (CET)

    Tests de transparence des revêtements pour les murs.


    Week 1

    La déconstruction des espaces par leurs angles permet une continuité entre les trois pièces par l'interpénétration de ces dernières. L'élément perturbateur, l'excroissance dans la continuité du mur interrompt le champ de vision, de la manière la plus minimale possible.

    Image Sun Feb 28 2016 22:40:17 GMT+0100 (CET)

    La dernière pièce, de gauche à droite, est celle que l'on veut atteindre, une pièce cachée des regards venant du "hall d'entrée" (à gauche). Il nous faut passer par l'espace transitoire pour entrevoir la dernière pièce.


    Image Sun Feb 28 2016 22:40:17 GMT+0100 (CET)

    Vue de l'espace intérieur depuis l'extérieur. L'excroissance dans la continuité du mur rompt le rythme spatial et empêche le regard à l'intérieure de la pièce privée. 


    Image Sun Feb 28 2016 23:18:32 GMT+0100 (CET)

    L'excroissance, qui interrompt le champ de vision.


    Intégration de la maquette 1:10 dans la proto-structure 

    Image Sun Feb 28 2016 22:40:17 GMT+0100 (CET)




    Image Sun Feb 28 2016 23:32:00 GMT+0100 (CET)

    Système de coulissement de la maquette dans la proto-structure


    Dessins
    Image Sun Feb 28 2016 22:34:50 GMT+0100 (CET)  

    Retournement et remise à l'échelle du projet Planes dans le plan et la coupe de la proto-structure


    Références

    Image Sun Feb 28 2016 22:34:50 GMT+0100 (CET)    

    Edward Hopper, New York Movie, 1939, & Woman in the Sun, 1961


  • + column

    Par Arno Bovard, Ileana Crim, Piero Fumagalli, Raphaëlle Garin, Marine Gigandet, Thomas Läng, Benjamin Laville, Pedro Maiurano, Mustaf Nuri, Louise Plassard, Elodie Serrant, Maxime Theuvenat, Aurélie Thill, Marièle Kupper, era keri, Chiara Badaracco, 29/11/15



    Image Sun Nov 29 2015 23:46:13 GMT+0100 (CET)




    Image Sun Nov 29 2015 23:46:13 GMT+0100 (CET)