• Hybride Lausanne-Paris - Maquette 1:66

    Par Florence, fanny, 11/10/15


    Notre hybride est, en premier lieu, le fruit d'une réflexion sur les oppositions de nos parcelles, telles que le volume destiné aux piétons, les mesures de chaque étage ainsi que les symétries horizontales et verticales.

    Puis, nous voulions également conserver le principe de bâtiment. En effet, l'hybride que nous avons conceptualisé devait, selon nous, pouvoir refléter un certain réalisme. Nous avons donc créé une arche, dont le toit se révèle être le trottoir de Paris, et avons modélisé quatre des cinq étages d'origine.

    Nous avons donc, la façade Lausannoise pourvue de l'arrêt de bus, suivie du trottoir Parisien qui se prolonge par notre façade parisienne, celle-ci, à l'envers.

    L'hybride respecte donc un phénomène cyclique : on a, ici, une boucle infinie.

    Vous pouvez remarquer que, malgré le décalage entre nos deux parcelles dû à la pente de 3° à Lausanne, le bâtiment parisien couvre tout de même toute la hauteur, pour le même nombre d'étages.


    Image Sun Oct 11 2015 19:22:39 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 11 2015 19:59:10 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 11 2015 19:59:10 GMT+0200 (CEST)




  • De la mesure à la réalisation - Socle de l'hybride - 1:66

    Par Florence, fanny, 11/10/15

    Mise en oeuvre sur mesure de façon à conserver la pente lausannoise ainsi que les dimensions souhaitées


    Image Sun Oct 11 2015 19:21:26 GMT+0200 (CEST)




  • Boulevard de Sébastopol 96, Paris - Semaine 2

    Par Florence, fanny, 11/10/15

    Plan de situation - 1:100

    • Immeuble, trottoir de 9 mètres de long, voie de Bus puis voies pour les voitures
    • Le trottoir occupe donc un espace beaucoup plus significatif qu'à Lausanne et se prolonge le long de la façade sous la forme d'une voie piétonne perpendiculaire à la route
    • Trottoir ponctué d'arbres sur toute sa longueur


    Projection de Monge - 1:33

    • Façade de cinq étages, dont deux balcons. On peut constater des sortes de maisonnettes au dernier étage, probablement initialement prévues comme chambres de bonnes, qu'on imagine aujourd'hui plutôt aménagés en lofts. Au deuxième étage, il s'agit de bureaux
    • Magasins dotés de vitrines au rez-de-chaussée, séparés par une porte en bois massif : ici se crée une rupture entre les programmes privés et publics du bâtiment
    • A priori, similitudes dans le style architectural (nous remarquons des dalles, des fenêtres encastrées dans la façade)
    • Les rythmes sont établis dans l'horizontalité

    • Cependant, aucune symétrie dans la verticalité
    • On peut constater que l'échelle humaine est totalement disproportionnée par rapport à Lausanne : en effet, on estime des étages d'environ 3.50 mètres de haut, de même pour le trottoir qui est d'une taille gargantuesque face au trottoir vaudois
    Image Sun Oct 11 2015 19:49:31 GMT+0200 (CEST)








  • La construction à travers la modélisation

    Par Florence, fanny, 11/10/15


    Image Sun Oct 11 2015 19:19:46 GMT+0200 (CEST)




  • Maquette Lausanne

    Par Florence, fanny, 11/10/15


    Image Sun Oct 11 2015 19:15:06 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 11 2015 19:12:15 GMT+0200 (CEST)



    Analyse du volume généré par l’arrêt de bus, qui vient occulter la boulangerie et fonde un espace vide restreint destiné aux piétons.Les arbres dissimulants le haut de la façade donnent un effet de toiture.

    Ainsi se crée une sensation de couloir entre la façade et l’arrêt de bus.