P L A N E S / Sources

Par Loïc Schwab, 04/01/16


D o u b l e  E l e m e n t 


maquette 1:33

Image Mon Jan 04 2016 00:31:27 GMT+0100 (CET)


La table crée une relation.   

Ici, elle se prolonge dans le vide, vers un espace ouvert et indéfini.

Il y a donc une relation avec le vide.  

On s'approprie cet espace inatteignable grâce à notre table qui part appartenir au vide. 




S i t e 


Rue Madeleine, Lausanne

Image Mon Jan 04 2016 00:31:27 GMT+0100 (CET)


La Rue est un espace qui naît des tensions avec le plein. 

Elle est en effet confrontée à deux façades et à un sol. 

C'est un espace indéfini puisqu'il n'y a aucune limitation verticale. 

A Lausanne, ma façade est lisse et épurée. 

Elle exprime bien l'idée qu'une façade est un plein qui sépare l'espace public de l'espace privé. 


Le Double Element m'amène à vouloir m'approprier le vide, en temps qu'espace indéfini. Je m'apprête donc à mettre en relation l'espace privé qu'il y a derrière ma façade avec l'espace ouvert de la Rue Madeleine à Lausanne. 









                            ___________________________________________________________________