ROOMS : COUR

Par Alba Emmenegger, Stéphanie Deliyski, 20/03/16


  Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)   Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)



                                     Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)



                                 Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)



                                       Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)


                            "La trace est l'apparition d'une proximité, quelque lointain que puisse être ce qui l'a laissée.

                            L'aura est l'apparition d'un lointain, quelque proche que puisse être ce qui l'évoque.

                            Avec la trace nous nous emparons de la chose ; avec l'aura c'est elle qui se rend maîtresse de nous."

                                                                                                                                                - W. Benjamin

                    


                            De Measures à Planes, de Planes à Rooms.

                            La largeur d'un couloir mesuré le premier jour à l'aide d'un mètre finit par déterminer les dimensions d'une                                                                                                                           tour qui devient à son tour une cour à l'intérieur de la protostructure

 


               Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)

                   


     Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET) Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)



                                 Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)



                                 Image Sun Mar 20 2016 23:01:23 GMT+0100 (CET)



                    " L'expérience de l'aura repose sur la traduction de la manière, jadis habituelle dans la société humaine, de réagir au rapport de la nature à l'homme. Celui qui est regardé - ou qui se croit regardé -lève son regard,    répond par un regard. Faire l'expérience de l'aura d'une apparition ou d'un être, c'est se rendre compte de sa capacité à lever   les yeux, ou de répondre par un regard. Cette capacité est pleine de poésie ; là où un homme, un animal ou un être inanimé, sous notre regard ouvre son propre regard, il nous entraîne d'abord dans le lointain. Son regard rêve, nous attire dans son rêve.

                                            L'aura, c'est l'apparition d'un lointain, aussi proche soit-il. "  - Walter Benjamin