• Rooms - Final Post

    Par Baptiste Burget, Kevin Campigotto, 20/03/17

       Une rue en pente




          Image Tue Mar 21 2017 13:24:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)                                 Image Tue Mar 21 2017 11:18:31 GMT+0100 (CET)

          La pente crée une cassure dans l'orthogonalité de                               Les façades verticales créent un espace 

          la protostructure.                                                                             étroitement aéré grâce au vide.


       


     

                              Image Tue Mar 21 2017 12:45:49 GMT+0100 (CET)

                              Implémentation de notre Rooms dans les protostructures.






                                       Image Tue Mar 21 2017 11:18:31 GMT+0100 (CET)

                                       Les vides nous permettent de voir des moments interessants. Ils viennent

                                       dans notre Room perturber le plein du plancher.
                                     







        Image Tue Mar 21 2017 11:18:31 GMT+0100 (CET)     Image Tue Mar 21 2017 11:18:31 GMT+0100 (CET)

        Vue d'un passant lorsqu'il s'approche de notre Room.             La façade crée une limite pour ce que nous avons appelé la                                                                                               partie public. La partie privée est construite pour profiter                                                                                               d'un plancher droit.                                     











                          Image Tue Mar 21 2017 13:24:35 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                          Le plancher répond au contrainte que nous inflige une rue en pente.



























  • Space Puzzle

    Par Baptiste Burget, Kevin Campigotto, 25/02/17

    Idée projet


    Aspect d'un Room que nous voudrions approfondir:


    -Gérer la morphologie 

    -Garder un côté ludique

    -Établir un espace autogéré

    -Que chacun puisse créer son propre espace

    -Le détail fait partie intégrante du projet

    -Que le tout soit amovible






    ROOMS_AD_BurgetBaptiste-CampigottoKevin_300




    Projet cubique:



    ROOMS_AD_BurgetBaptiste-CampigottoKevin_200


    Utilisation de plusieurs même cube pour laisser libre cours à l'imagination et aux volontés des gens.



          ROOMS_AD_BurgetBaptiste-CampigottoKevin_201             ROOMS_AD_BurgetBaptiste-CampigottoKevin_202





    "La diversité est le prélude à la monotonie: si tu veux l’éviter
    répète ton élément.
    " - Luigi Snozzi

    "L’architecture c’est le vide à toi de le définir." - Luigi Snozzi


    Problème rencontrés: 

    Le cube est une forme finie. Elle ne permet donc pas de réellement réinventer. 


    Solutions:

    Nous sommes donc partis sur un système de Workshop.


    Le but étant d'amener les utilisateurs du lieux a construire eux même leurs espace.

    Notre projet consiste en la préfabrication de planche qui, assemblées d'une manière simple et efficace, donneront des espaces qui refléteront les envies des personnes.

    Chaque pièce pourra être accrochée à n'importe quelle autre pièce.



    ROOMS_AD_BurgetBaptiste-CampigottoKevin_203  


    Système de Joint avec glissement pour l'horizontale

    et par tourillons pour l'emboitement vertical



    TO BE CONTINUED...
















  • Influences

    Par Kevin Campigotto, 19/12/16
    • "L’espace. Étant donné un mur, que se passe-t-il derrière ?" -Jean Tardieux





    PLANS_AD_CampigottoKevin_200

                                                                        Plan / Coupe 1:20    




    PLANS_AD_CampigottoKevin_201

                                                                                Monge au 1:66


                                                                 




                                                                             PLANS_AD_CampigottoKevin_202 

    •                                                             Axonométrie de l'espace intérieure 1:20



    La création d'un espace résulte de la création d'un autre espace.




                                 PLANS_AD_CampigottoKevin_100



    PLANS_AD_CampigottoKevin_101





                     PLANS_AD_CampigottoKevin_103





      PLANS_AD_CampigottoKevin_104










                                                   


                    




    Détails de constructions :

                                      


                           PLANS_AD_CampigottoKevin_105                       PLANS_AD_CampigottoKevin_106



     



  • Entre deux mondes

    Par Kevin Campigotto, 05/12/16

    Et si la vie n'était qu'une pièce de théâtre?

    Considérons que notre vie sociale est "mise en scène", que nous sommes des acteurs en quelque sorte. Est-ce que nous agirons de la même manière avec un proche ou un supérieur?

    Notre personnage social, l'image que l'on veut donner, ne changerait-elle pas lorsque nous sommes seul ou entouré ?

    On peut établir un parallèle entre la tension scène-coulisse et la tension espace intime - espace social.

    cette tension entre public et privé rappelle aussi les contextes où la notion d'apparat est très forte (noblesse, cour du roi).

    logiquement, les lieux où ces classes sociales évoluent possèdent la même dualité : lieux où l'on se montre, lieux où l'on se cache.


                                                            PLANS_AD_CampigottoKevin_100


                                                                                  Vue latérale





                                     PLANS_AD_CampigottoKevin_101

                                                                                  Echelle humaine



                                                 PLANS_AD_CampigottoKevin_102

                                                                            Détail d'un joint japonais


                                                          PLANS_AD_CampigottoKevin_103

                                                                                 Jeux de lumière




                                                  











  • Table-haut

    Par Benessa El Daccache, Catherine Goy, Kevin Campigotto, Pauline Viennot-Bourgin, 22/11/16

    C’est la nature même du site qui a définit le projet dans ses grandes lignes.

    Le projet s’inscrit dans une zone à deux vitesses, dictées par un escalier et un escalator.


        ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_126   ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_127


    Cette nuance de rythme a conduit au choix des deux éléments composant l’hybride : une table et une fenêtre. La table crée un moment d’arrêt et de détente pour le piéton lent et inconstant, contrairement à la fenêtre qui cadre le regard du piéton lui même contraint par le mouvement de l’escalator. L’élément créé ainsi deux moments différents.


      ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_128    ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_213

      Vue depuis la rue                                                          Axonométrie éclatée de la construction


           ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_129      ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_130

               Vue depuis le côté doite de l'escalator                       Vue extérieur (depuis la rue)


           ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_131      ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_132  

           Deux différentes vue depuis la fin de l'escalator en levant la tête              


    Les lignes directrices du site ont aussi façonné l’hybride dans ses détails.

    La plus grande des ouvertures de l’élément s’est dessinée en fonction du corps ; elle reprend les lignes de sol et d’horizon du piéton sortant du bâtiment en haut des escaliers.


    Le dessin du cadre joue non seulement avec le site et les vitesses piétonnes, mais aussi avec les volumes.

    La face faisant office de table est plane, densifiée aux endroits à portée de main. L’autre côté est en relief ; par des jeux de lumière et de densité, on souligne les cadres dans lesquels on veut plonger le regard du passant.


                                         ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_133

                                 ELEMENTS_AD_viennot-bourgin-campigotto-eldaccache-goy_134