• Levels - Post Critic

    Par Baptiste Burget, Benessa El Daccache, Camille Duriez, Catherine Goy, Daniel Pilsworth, Gimmi Giacuzzi, Julie-Anna Barès, Kevin Campigotto, Laura Périat, Manon Cathelain, Natalia Stavrovskaja, Pauline Viennot-Bourgin, Quang Vinh Pham, Rafael Ferreira Da Silva, Tanguy Vandenberghe, Théo Feldmann, Théo Gaspar, Thuy Nguyen, 22/10/16



                       Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)


    Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)   

    Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)___________________________________________________________________________________________________



    Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)


    Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)

                                                    Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)

                                                                                                   Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)

     

    ___________________________________________________________________________________________________



     Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)        Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)

         

                                           Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)    


     Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)         Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)


                                        Image Sat Oct 22 2016 14:06:58 GMT+0200 (CEST)


  • Désynchronisé

    Par Catherine Goy, Gimmi Giacuzzi, 21/10/16


    Le choix de notre site a été motivé par la spécificité du lieu: la rencontre entre la pente de Lausanne et le plat de l’avenue des Terreaux. Ces deux vecteurs ont obligé l’architecte de l’Eglise des Terreaux de construire l’objet sur un piano nobile haut d’une dizaine de marche. Ce qui nous a frappé lors des prises de mesures, c’est que l’objet n’est pas perpendiculaire à la rue, mais décalé de plusieurs degrés, comme désynchronisé. La complexité de ce lieu a augmenté l’intérêt du choix.

    Ce qui nous a intéressé dans ce projet est l’opposition existante entre la rue et l’Eglise :la rue est plate, large, bruyante et agitée, tout au contraire de l’église qui est verticale , serrée, silencieuse et calme.      

    Ce qui fait le lien entre c’est deux atmosphères est le porche de l’église.

    Le moule final est notre interprétation de cette opposition mettant notre focal sur la jonction des trois spécificités du lieu et la déambulation du piéton. 

                    Image Fri Oct 21 2016 21:21:18 GMT+0200 (CEST)

                    Premiers croquis de détails



                    
                    Image Fri Oct 21 2016 21:21:18 GMT+0200 (CEST)

                    Premiers croquis de détails


                    Image Fri Oct 21 2016 20:27:41 GMT+0200 (CEST)
                    Projection de Monge





                     Image Fri Oct 21 2016 20:27:41 GMT+0200 (CEST)

                     Premiere perspective. Vue d'un passant d'abord sur le trottoir, puis en haut des escaliers.



                       Image Fri Oct 21 2016 20:27:41 GMT+0200 (CEST)


                        Deuxième perspective passant qui se promène entre l'église et la façade adjacente






                      Image Fri Oct 21 2016 20:27:41 GMT+0200 (CEST)


                      Moule définitif au stade intermédiaire







                     Image Fri Oct 21 2016 20:27:41 GMT+0200 (CEST)

                     Maquette définitive vue de devant







                    Image Fri Oct 21 2016 20:27:41 GMT+0200 (CEST)

                    Maquette finale vue de l'arrière






                    Image Fri Oct 21 2016 20:27:41 GMT+0200 (CEST)

                    Detail de la maquette (partie sous la rampe devant le porche)




                    Image Fri Oct 21 2016 21:16:13 GMT+0200 (CEST)

                    Vue d'un passant sur la maquette



                    Image Fri Oct 21 2016 21:16:13 GMT+0200 (CEST)

                    Vue depuis une fenêtre de la façade




  • Alternative

    Par Benessa El Daccache, Kevin Campigotto, 21/10/16

    Have you ever noticed that the pedestrians are being squeezed by the city’s never ending boundaries?

    The walls are getting stronger and higher while the crowd is getting thicker and faster. Sidewalks seem to

    be insufficient nowadays but luckily the city has provided an alternative solution.


    Plâtre


    An underground hidden passageway, linking the pedestrians’ separated goals, gives them access to their

    points of interest. In this narrow and gloomy tunnel, one is automatically guided to walk in a straight line

    to reach their destination.

    The stairs at the end of the tunnel lead people to reach the upper world, to scan the landscape and to

    face the multiple directions.


    Side

    Escaliers 1 donnant accès au côté Sud de la route.


    Side

    Escaliers 2 donnant accès au côté nord de la route.


     

             Image Mon Oct 24 2016 22:35:08 GMT+0200 (W. Europe Standard Time)    Image Mon Oct 24 2016 22:35:08 GMT+0200 (W. Europe Standard Time)


    Monge du site montrant le mouvement du piéton, une première fois dans le passage souterrain et une deuxième fois dans la rue.

                                                


       Image Mon Oct 24 2016 22:35:08 GMT+0200 (W. Europe Standard Time)      Image Mon Oct 24 2016 22:35:08 GMT+0200 (W. Europe Standard Time)


    Quatre perspectives montrant le mouvement du piéton dans le site. 

    Les deux premières montrent le début des escaliers, une fois ascendante vers la rue et une autre fois descendante vers le passage souterrain.

    Les deux autres suivent le chemin que fait le piéton qui avance dans la rue pour arriver aux escaliers.


  • Semaine 4 - Aspiration

    Par Pauline Viennot-Bourgin, Manon Fame, Rafael Ferreira Da Silva, 21/10/16

    Image Fri Oct 21 2016 18:25:20 GMT+0200 (CEST) 

    Image Fri Oct 21 2016 18:25:20 GMT+0200 (CEST) Image Fri Oct 21 2016 18:25:20 GMT+0200 (CEST)

    Image Fri Oct 21 2016 18:25:20 GMT+0200 (CEST)

    Les thèmes sur lesquels repose ce projet sont la densité urbaine et la dynamique du piéton et ses ressentis.

    Se trouvent dans le premier thème deux types de densités.  
    D'un côté l'abondance et la diversité architecturale. Celle-ci se rescend par des hauteurs variées et par une superposition de styles architecturaux.
    Le second plâtre montre cette pluralité par une variation du travail des détails. Le troisième plâtre l'illustre par un dessin attentif des volumes.
    D'un autre côté se trouve la densité humaine / piétonne. 
    Ce passage est une zone piétonne très fréquentée. Le travail fait état de ce flux humain au travers des trois escaliers. 

    La présence sur les travaux d'un trottoir, d'escaliers et d'une porte-tambour ouvre un dialogue autour de la dynamique du piéton. En effet, tous ces espaces impliquent une réaction du corps lors du contact.

    Les ressentis humains par rapport à l'échelle et la disposition des éléments sont l'aspiration et le confinement. Ces impressions se ressente sur les produits grâce aux volumes et à la forme de croix produite par le croisement rue - escaliers.

    Monge - Plan et élévation d'une section de rail de tram de Zurich - Plan du second moule

    Image Fri Oct 21 2016 18:25:20 GMT+0200 (CEST)


    Plâtre initial : début de réflexion autour du parcours du piéton.

    Image Fri Oct 21 2016 20:07:28 GMT+0200 (CEST)


    Second plâtre : attention portée sur les détails des éléments interagissant avec le piéton.

    Image Fri Oct 21 2016 20:07:28 GMT+0200 (CEST) Image Fri Oct 21 2016 21:42:42 GMT+0200 (CEST)

    Perspective de Pauline Viennot-Bourgin

    Image Fri Oct 21 2016 18:25:20 GMT+0200 (CEST)


    Troisième plâtre : mise en valeur de l’espace et des volumes, affinement, épuration.


     Image Fri Oct 21 2016 20:32:06 GMT+0200 (CEST)

     Image Fri Oct 21 2016 20:32:06 GMT+0200 (CEST) 


     



    Perspective de Rafael Ferreira Da Silva

    Image Fri Oct 21 2016 18:25:20 GMT+0200 (CEST)


    Prises de vue similaires sur les deux dernières maquettes.  

    Image Fri Oct 21 2016 20:32:06 GMT+0200 (CEST)

    Image Fri Oct 21 2016 20:07:28 GMT+0200 (CEST)

  • Ascension

    Par Julie-Anna Barès, Théo Feldmann, 21/10/16

                              L'Ascension du regard et du corps - La Proximité du corps et de l'espace social


                    Image Fri Oct 21 2016 15:57:43 GMT+0200 (CEST)

                                               L'ascension vers un espace nouveau - Le Mépris par Jean-Luc Godard, 1963               



    D'abord un regard jeté, le corps se sent attiré par une cavité cachée puis quitte cet espace bruyant et encombré par toutes sortes de passages - la rue.

    Après avoir traversé une galerie sombre et confinée, le passant est projeté dans un nouvel espace : ouvert au ciel tout en étant entouré de logements en façades, une cour lui ouvre de nouveaux volumes, de nouvelles interactions, de nouvelles perspectives. 



                   Image Fri Oct 21 2016 18:42:09 GMT+0200 (CEST)

                                                 Perspective de Julie-Anna qui retrace le mouvement du piéton dans la cour vers la terrace



    Face au passant, la façade est habillée de nombreuses loggias qui offrent un fort contraste de niveau de hauteurs. En effet, une paire d'escalier mène à une terrasse surplombant la cour. Ce moyen d'ascension donne le choix au piéton de se déplacer pour accéder à un nouveau niveau.



                    Image Fri Oct 21 2016 18:42:09 GMT+0200 (CEST)

                                Elévation en coupe incarnant la différence de niveau et la proximité du piéton avec les habitants


    Cette fois-ci les loggias se retrouvent alors extrêmement proches du sol, ce qui permet au passant d'atteindre une certaine proximité avec l'habitant. Ce nouvel espace est donc entre le privé et le publique, incarnant la notion du vivre ensemble.


    L'interêt de ce site qu'incarne notre concept est la rencontre de deux espaces socialement différents au moyen d'une ascension piétonne.


                                Image Sat Oct 22 2016 21:29:04 GMT+0200 (CEST)  

                                Image Sat Oct 22 2016 21:29:04 GMT+0200 (CEST)  

                                Image Sat Oct 22 2016 21:29:04 GMT+0200 (CEST)