• ROOMS_PLATFORM

    Par flavio gorgone, pierre musy, 22/03/17


    Image Wed Mar 22 2017 18:00:57 GMT+0100 (CET)

    City Picture with Red and Green Accents, 1921 - Paul Klee


    RELATION AVEC ZÜRICH :

    Nous avons développé notre projet autour de la question de construction d’un territoire au sein d’une zone industrielle entourée par la ZHdK et le Toni Areal. Le but était de transformer ce lieu de passage sous un pont en un espace définit pouvant bénéficier de différents programmes et donnant envie aux gens de s’y arrêter. 

    Nous avons travailler sur les relations possibles entre Zürich et l’espace projeté et avons décidé de faire apparaitre l’empreinte du poteau du pont directement dans la structure de notre projet. Ceci nous a permis d’ouvrir un angle généreux proposant ainsi une entrée alternative dans la structure.

    RELATION AVEC LE SOL : 

    Afin de rendre praticable et homogène le sol de Zürich, nous avons décidé de rehausser son niveau de 70 centimètres et créer une plateforme munie de différents plans superposés offrant une circulation libre et formant ainsi un ensemble cohérent avec le projet voisin.

    ARTICULATION ENTRE LES PROJETS :

    Les deux projets réunis constituent un jardin-scène donnant la possibilité d’assister à la Traviata de Verdi. Nous avons choisi de baser notre collaboration sur la construction d’escaliers en décalage, sur une continuité dans les sols ainsi que sur un arrière scène opaque offrant ainsi plus de valeur aux protagonistes.

    LOGIQUE CONSTRUCTIVE :

    La logique constructive de la proto-structure elle-même a été reprise et répétée jusqu’à exacerbation afin finalement d’effacer complètement le squelette original de la proto-structure. 


    Image Wed Mar 22 2017 18:00:57 GMT+0100 (CET)


    Image Wed Mar 22 2017 18:00:57 GMT+0100 (CET)


    Image Wed Mar 22 2017 18:00:57 GMT+0100 (CET)     Image Wed Mar 22 2017 18:00:57 GMT+0100 (CET)


    Image Wed Mar 22 2017 18:00:57 GMT+0100 (CET)




    Image Fri Mar 24 2017 20:24:35 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                               Monges 1:40


    Image Fri Mar 24 2017 20:28:50 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                        Axonométrie 1:20


    Image Sat Mar 25 2017 20:05:02 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                                                                        Monges et Axonométrie 1:20



  • ROOMS // PROCESS

    Par alice biber, charlotte jianoux, diana nabky, flavio gorgone, klea ott, laura schwendimann, laurent scherwey, loic flury, nicolas noth, nikita brunner, Patricia Guaita, pierre musy, roberto trivelli, salimat toturbieva, sara hahusseau, soraya vidal, 14/03/17


    Image Sun Mar 19 2017 22:00:22 GMT+0100    Image Sun Mar 19 2017 22:00:22 GMT+0100


    PROCESS // Studio work


    Image Tue Mar 14 2017 20:54:20 GMT+0100


    Image Tue Mar 14 2017 20:54:20 GMT+0100   Image Tue Mar 14 2017 20:54:20 GMT+0100   Image Tue Mar 14 2017 20:54:20 GMT+0100


    Image Tue Mar 14 2017 20:54:20 GMT+0100


    Image Sat Mar 18 2017 22:15:56 GMT+0100


    Image Sat Mar 18 2017 22:15:56 GMT+0100   Image Sat Mar 18 2017 22:15:56 GMT+0100


    Image Sat Mar 18 2017 22:15:56 GMT+0100   Image Sat Mar 18 2017 22:15:56 GMT+0100


    Image Sat Mar 18 2017 22:15:56 GMT+0100   Image Sat Mar 18 2017 22:15:56 GMT+0100


  • ROOMS - WEEK 2

    Par flavio gorgone, pierre musy, 05/03/17

    RYTHME - MOUVEMENT - ASCENSION


    Image Sun Mar 05 2017 21:25:20 GMT+0100 (CET)


    Recherche formelle basée sur une étude de rythme.

    La sonate Appassionata de Beethoven a influencé notre travail selon divers critères : les trois mouvements distincts formant l'ensemble de la sonate, le rythme ternaire décalé et dynamique, et les moments d'ascension en crescendo.

    Nous avons donc construit notre structure de sol en déployant trois directions formées par les lames de bois selon les divers mouvements observés dans la sonate ; ces lames convergent toutes vers un même objectif, une même direction afin de former un ensemble et guider le protagoniste à l'intérieur de la proto-structure.

    Le système constructif en lames de bois alterne opacité et transparence ; solidité et fragilité ; lourdeur et légèreté. Il évoque ainsi le rythme décalé de la sonate et procure du dynamisme à l'ensemble de la structure.

    Enfin, le sol dessert trois fonctions spatiales : une entrée (amorce à la proto-structure), du mouvement (à l'intérieur de la proto-strucutre) et une ascension (vers les hauteurs de la structure).















    //    Détails de la maquette 1 : 10

    Image Sun Mar 05 2017 21:25:20 GMT+0100 (CET)      Image Sun Mar 05 2017 21:25:20 GMT+0100 (CET)


    Image Sun Mar 05 2017 21:25:20 GMT+0100 (CET)      Image Sun Mar 05 2017 21:25:20 GMT+0100 (CET)


  • ROOMS - WEEK 1

    Par flavio gorgone, 18/02/17


    // Détail PLANES et inspirations

    Image Sat Feb 18 2017 18:12:19 GMT+0100 (CET) Image Sat Feb 18 2017 18:12:19 GMT+0100 (CET)




  • PLANES - FINAL

    Par flavio gorgone, 19/12/16


    Image Wed Dec 21 2016 16:46:11 GMT+0100 (CET)



    TENSION - RYTHME - FRAGILITÉ


    Le travail a débuté par une recherche formelle et thématique sur deux oeuvres contemporaines majeures : le tableau New York Movie d'Edward Hopper, et le ballet avec Martha Graham Night Journey reprenant la célèbre pièce de Sophocles Oedipe Roi.

    Le système constructif consiste en un tissage des tiges en bois à l’intérieur de la proto-structure. Ceci a pour but d’exprimer la tension et le rythme perçus chez Martha Graham lors de sa danse tragique.

    Les mouvements saccadés des corps sont retranscrits par la fragmentation des espaces en trois plans superposés dont une pente qui apporte le dynamisme à la structure. 

    Ces plans sont eux-mêmes délimités par le bois afin de mettre en évidence un protagoniste lors d’un acte précis ; différents moments spatiaux sont ainsi marqués.

    Par ailleurs, la fragilité constructive et la légèreté que la structure en bois génère implique un effet de contraste avec le volume de l’ensemble de l’élément.

    Une recherche de hauteur et de verticalité a été central lors du processus de conception ; ceci consolide l’effet de tension et apporte une dimension vertigineuse au projet.


    Night Journey, ballet avec Martha Graham, 1961.













    New York Movie, Edward Hopper, 1939.

    Image Mon Dec 19 2016 23:22:50 GMT+0100 (CET)



    Monge 1 : 66 // PROCESS 

    Image Tue Dec 20 2016 07:38:52 GMT+0100 (CET)



     Axonométrie 1 : 20 





    Image Tue Dec 20 2016 07:40:08 GMT+0100 (CET)




    Image Wed Dec 21 2016 16:46:11 GMT+0100 (CET)



    Monge 1 : 20 // FINAL 

    Image Tue Dec 20 2016 07:41:30 GMT+0100 (CET)



    Projet Proto-stucture 1 : 20  // FINAL

    Image Mon Dec 19 2016 23:40:38 GMT+0100 (CET)  Image Wed Dec 21 2016 16:46:11 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 21 2016 16:46:11 GMT+0100 (CET)  Image Wed Dec 21 2016 16:46:11 GMT+0100 (CET)