• Connexions

    Par Fabio Gysler, 19/12/16



    Image Mon Dec 19 2016 23:08:15 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)


    Connexion entre les deux murs, qui doit rester libre, afin d'assurer la fluidité au sein de la structure.


  • PLANES | Week 2

    Par Karen Schuler, 06/12/16

    First Mock-up in the protostructure 1:20


    Image Tue Dec 06 2016 00:46:18 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)                                                                                         Seen from above the proto-structure

        


         Image Tue Dec 06 2016 00:46:18 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)   Image Tue Dec 06 2016 00:46:18 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

                                                                                                            New planes

          Image Tue Dec 06 2016 00:46:18 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)    Image Tue Dec 06 2016 00:46:18 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)                                                                                                              Ancient planes

  • Positive & Negative | Plasters

    Par Alice Sikiaridis, Léo Benjamin, 30/11/16

    Plasters of the painting "The Aspargus Vendor", showing the light of the second floor and the darkness of the entrance.

    Scale 1:132



    PLANES_CL_benjaminléo-alicesikiaridis_104        PLANES_CL_benjaminléo-alicesikiaridis_105

                                                               Negative of the interior

    PLANES_CL_benjaminléo-alicesikiaridis_106        PLANES_CL_benjaminléo-alicesikiaridis_107


                                                                                                                                  

  • Toujours à propos des escaliers...

    Par Bénédicte Chenevard, 28/11/16



    Image Mon Nov 28 2016 14:40:45 GMT+0100


     Planche VII des "Carceri d'invenzione" de Giovanni Battista Piranesi (1745, Italie)


    «Un monde factice, et pourtant sinistrement réel, claustro-phobique, et pourtant mégalomane (qui) n’est pas sans nous rappeler celui où l’humanité moderne s’enferme chaque jour davantage... La véritable horreur des Carceri est moins dans quelques mystérieuses scènes de tourment que dans l’indifférence de ces fourmis humaines errant dans d’immenses espaces, et dont les divers groupes ne semblent presque jamais communiquer entre eux, ou même s’apercevoir de leur respective présence, encore bien moins remarquer que dans un recoin obscur on supplicie un condamné. »

    Marguerite Yourcenar


  • ELEMENTS - On site

    Par Clarisse Labro, Alice Sikiaridis, Bénédicte Chenevard, Léo Benjamin, Simone Morelli , 17/11/16


    Image Thu Nov 17 2016 09:31:30 GMT+0100 (CET)