• ELEMENT WEEK ONE

    Par Achille Pidoux, Driss Veyry, Franck Ahandza Bekolo, Yasmine Sefraoui, 22/10/17





    WEEK 1


    Nous avons imaginé trois éléments différents et en avons concrétisé trois.

    Le premier élément reprend le projet de la phase MEASURES qui consistait a montrer la répétition et la symétrie d'une façade de Malley. Nous voulions donc créer un élément qui s'encastre dans un "zoom" de cette façade, et qui, quand on le retourne dans ce même zoom mais de l'autre côté de l'axe de symétrie, prend un autre rôle.




    Image Sun Oct 22 2017 19:59:09 GMT+0200 (CEST)

    Perspective du cadre avec l'objet, ECHELLE 1:33

    Façade côté droit de l'axe de symétrie, rôle: lit, table, chaise

    Répétition des actes du quotidien, maison




    Image Sun Oct 22 2017 20:29:18 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 22 2017 20:29:18 GMT+0200 (CEST)








    Façade côté gauche de l'axe de symétrie, rôle: table haute, banc 

    Répétition, routine, ambiance "bar", côté social


    Image Sun Oct 22 2017 20:29:18 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 22 2017 20:29:18 GMT+0200 (CEST)







    Le deuxième élément se trouve dans un autre cadre et consiste a montrer le contraste entre le dynamisme, le mouvement, la ville et le calme, l'isolement, la nature

  • CRITIQUE MEASURES

    Par Achille Pidoux, Amélie Gaillet, Driss Veyry, Duncan Fouchet, elena chiavi, Franck Ahandza Bekolo, Léna Reesink, Mélodie Amorim Natario, Noah Ajani, Nolwenn Chamorel, Paola Bergier, Rémi Madrona, Sébastien Hasler, Victoire Joëssel, Yasmine Sefraoui, Yassine Sam, 20/10/17
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)
  • MEASURES - Week 3 & 4

    Par Driss Veyry, Franck Ahandza Bekolo, 09/10/17


        Lors de cette 3ème semaine, nous avons décidé de modifier notre maquette : le vide n'est plus représenté comme un bloc, celui si étant sans limite réelle. Il est représenté comme un "tapissage" du plein : nous nous sommes intéressé à la limite entre le plein (bâtiment) et le vide. Ce choix nous a permis de représenter la traversée du bâtiment par la rampe Bruxelloise par une inversion plein/vide. Cette maquette permet de voir la hauteur du garage Citroën, l'angle de pente et les dimensions de la rampe, la différence de niveau entre les deux façades de l'immeuble de Lausanne ; le tout en gardant un caractère très abstrait. 

        De plus, le tapis de vide présente une mesure de référence : sa largeur est égale à la différence de hauteur entre le bâtiment de Malley et celui de Bruxelles. 

        Les perspectives réalisées nous permettent de visualiser l'espace en profondeur. Elles complètent donc les projections de Monge. 


    Photos du moule :


    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_13     MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_14
     


    Echelle 1:132




    Photos de la maquette finale :


    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_15       MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_16  


    Image Sun Oct 15 2017 18:23:05 GMT+0200 (CEST)



    Echelle 1:132




    Perspectives de la maquette :


    Image Sun Oct 15 2017 18:23:05 GMT+0200 (CEST)     

    Franck Ahandza Bekolo


    Image Sun Oct 15 2017 19:04:32 GMT+0200 (CEST)        Image Sun Oct 15 2017 18:23:05 GMT+0200 (CEST)

    Driss Veyry





  • MEASURES - Week 1 & 2

    Par Driss Veyry, Franck Ahandza Bekolo, 02/10/17





        Le cadre initialement choisi est un espace délimité par plusieurs voies routières, il s'agit d'un élément fixe au centre d'une zone de mouvement. Ce cadre  est principalement constitué de vide ; l'inclusion d'un élément plein est donc essentiel à l'expression de ce vide et nous avons donc choisi d'y inclure la façade d'un bâtiment.

        Or la question de l'intégration du garage Citroën de Bruxelles dans notre site a engendré la nécessité d'une adaptation de notre cadre et en l'occurence d'un agrandissement : le cadre s'est étendu au delà du bâtiment dont la première façade était déjà incluse. Ainsi, on retrouve une différence de niveau notable entre les deux façades qui renforce donc le jeu de plein et de vide entre le bâtiment et les voies piétonnes et routières qui l'entourent. 

        Cette intégration se fait transversalement au cadre : la rampe du bâtiment de Bruxelles traverse le bâtiment de Malley. On retrouve également dans nos projections de Monge les piliers et la structure du toit Bruxellois, perceptible en bleu. 

        Concernant la maquette, nous avons décidé de représenter ce cadre en négatif : l'élément principal est le vide. 

        



    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_01




    Esquisse et définition du cadre :



    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_02


    Mesures prises sur place :

    Unités de mesure : carreaux présents sur la façade, taille de Franck, paire d'écouteurs.




    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_03





    Coupe du garage : en rouge les éléments représentés. 


    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_04




    Ces éléments sont perceptibles en bleu sur la projection de Monge :



        Image Mon Oct 09 2017 01:08:04 GMT+0200 (CEST)          Image Sun Oct 15 2017 21:00:13 GMT+0200 (CEST)






     

    Dessin de moule :


    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_07


    Photos du moule



    MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_08          Moule



     MEASURES_EC_veyrydriss-ahandzabekolo_10