• La Balade

    Par Pauline Cosandier, 24/12/17



    Image Sun Dec 24 2017 01:02:35 GMT+0100 (CET)



    A l'intérieur de la maquette 


  • Intégration de l’élément à la protostructure

    Par Pauline Cosandier, 24/12/17


    Image Sun Dec 24 2017 00:59:37 GMT+0100 (CET)


    La plateforme entoure les axes verticaux de la protostructure tandis que l'escalier se pose sur l'un de ses axes horizontal.



    Image Sun Dec 24 2017 00:59:37 GMT+0100 (CET)


    Des encoches à différents endroits de l'escalier sont faites pour pouvoir tourner autour des axes verticaux de la protostructure.


  • L'autre face

    Par Pauline Cosandier, 24/12/17


    Image Sun Dec 24 2017 00:58:37 GMT+0100 (CET)


    L'escalier a non seuleument un espace extérieur sur lequel est suggéré le mouvement mais également un espace intérieur qui suggère différents aspects: des jeux d'ombres et de lumières, un lieu sous lequel se protéger, des espaces inaccessible à l'échelle humaine ou encore d'autres espaces démesuré par rapport à cette même échelle.

  • L'observatoire

    Par Pauline Cosandier, 24/12/17



    Image Sun Dec 24 2017 00:57:15 GMT+0100 (CET)



    L'observatoire sert à observer le mouvement suggéré par l'escalier dans un premier temps. De plus, il appuie l'idée de la continuité de l'escalier puisque de part sa forme il induit une direction à prendre (gauche ou droite) et un retour du coté opposé afin de guider la balade et induit le promeneur à redescendre l'escalier.

    Le choix de sa largeur est dû à ma volonté de guider l'utilisateur vers l'observation de l'escalier, d'où le choix du côté le plus large en direction de la vue sur l'escalier. Pour les autres côtés, il s'agit de lieux de passages, d'où le choix pour ceux-çi de largeurs plus étroite.


  • Les marches

    Par Pauline Cosandier, 24/12/17



    Image Sun Dec 24 2017 00:45:49 GMT+0100 (CET)



    Les marches de l'escalier ont été adaptées à l'échelle humaine. Le choix de la taille des marches s'est fait dans le but d'offrir une balade aux promeneurs. Les marches sont profondes et pas trop hautes. La positions des unes par rapport aux autres, donne à chaque personnes la possibilité de marcher au pas qui lui est le plus adapté. 

    Lorsque l'escalier change d'axe de rotation, l'agencement des marches permet au promeneur de faire une pause sur les extrémités de l'escalier ainsi que de donner plus de mouvement à la promenade.