• On Site

    Par Ils Anja, 27/10/18


    Image Sat Oct 27 2018 22:17:41 GMT+0200 (Central European Summer Time)


    Image Sat Oct 27 2018 22:17:41 GMT+0200 (Central European Summer Time)

    Image Sat Oct 27 2018 22:17:41 GMT+0200 (Central European Summer Time)



    Image Sat Oct 27 2018 22:17:41 GMT+0200 (Central European Summer Time)



    Image Sat Oct 27 2018 22:17:41 GMT+0200 (Central European Summer Time)







  • Densité

    Par Grunig Pablo, Lutzelschwab Arthur, 24/10/18










    Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)



                                                         prototype, E1/10




    Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)



    Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)




    Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)


                                 elevation, plan, coupe, axonometrie E1/3 , detail E3/1





    Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)


                                                               maquette E1/3





    Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)


                                                               decomposition





    Image Wed Oct 24 2018 22:27:48 GMT+0200 (CEST)


                                                                     rythme






  • Fluidité

    Par Shooner Lucas, Daehler Nicolas, 24/10/18




    Après avoir confiné notre parcelle au sein d'une trame, il était temps de nous libérer de la raideur de ce carcan et d'épouser les formes du terrain. Le carré devient un module, le joint s'anime et l'élément intègre le sol.

    Notre intention est de construire un radeau modulaire qui s'adapte aux contraintes qu'il subit.





                       elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_101


    Confrontation au site 1:3




                       elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_102


      Prototypes de charnières flexibles et élément 1:6




                      elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_103         elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_104


                      elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_105         elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_106



                      elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_107


    Détails 1:6




                      elements_rb_shoonerlucas-daehlernicolas_108


    Élément 1:3




  • La brique : l'unité, le sens et la direction de l'élément

    Par Chassot Laurianne, Gregoire Penelope, 21/10/18

    Les briques a pour réputation de séparer. En se dressant côte à côte, elles forment un rempart opaque, et peut importe sa hauteur, elles créent obstacle que notre corps perçoit.

    Nous voulions contrer cette sensation d'écran infranchissable, et donner une apparence légère et discrète à ce matériau. En créant une dalle à quelques centimètres sous la surface de l'eau, cette dernière dissimule la brique, et ne la révèle que si nous sommes réellement attentifs. Les vagues, mais aussi le sable contribuent à la modification incessante de la condition que nous avons imposé au paysage ; les premières déforment les lignes rectilignes de briques, le second en recouvre une partie. Les deux ensemble nous laissent imaginer ce que nous ne pouvons pas voir ; à l'image des rayographies de Rayman, notre œil ignore où sont réellement les limites de la dalle, mais il peut construire sa propre réalité en fonction de ce qu'il sait et de ce qu'il pense savoir.

    La brique est un élément composant notre élément. Elle devient l'unité définissant les dimensions, elle devient le sens en suivant la prise de nos mesures ; et enfin, elle devient la direction en nous invitant à descendre sur cette dalle, à élargir son champ de vision sur les montagnes qui nous font face. Sans s'imposer, la brique instaure une nouvelle perception de cet espace.

    Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)   Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)   Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Rendu du matériau sur le site : changement de couleur, intégration dans l'environnement, influence de l'environnement sur le matériau (recouvrement par le sable, déformation optique par l'eau).



    Image Fri Oct 26 2018 16:50:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan et courbes de niveau, échelle 1:10 ; brique-unité, échelle 1:1


    Image Fri Oct 26 2018 16:50:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Coupes 1 à 5, échelle 1:10


    Image Fri Oct 26 2018 16:50:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Axonométrie, échelle 1:20 ; plan, échelle 1:10




    Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Préparation du moule pour le plâtre, dimensions 103.8x26x14 cm, échelle 1:3




    Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Photo : Valérie Anne Maillard



    Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Fri Oct 26 2018 16:50:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Oct 21 2018 17:30:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




  • Horizontal Element

    Par Ils Anja, 21/10/18

    THE BRIDGE


    C’est un pont, une passerelle entièrement en bois liant trois zones de nature différentes : la pelouse de Laviau, le sable de la plage et l’eau du Lac Léman. La continuité du terrain au niveau du gazon est assurée par cette plateforme, cette dernière unissant deux transitions, le passage du gazon verdoyant vers cette étendue de sable ainsi que la rive et l’eau. Cet élément simple s’intègre au paysage avec aisance grâce aux mesures relevées (structure située entre coupe 3 et 4) et utilisées pour le dimensionnement.


    Image Wed Oct 24 2018 20:53:08 GMT+0200 (Central European Summer Time)



    Quatre paires de poutres tiennent cet élément en place. Ces paires de poutres superposées varient de deux manières en fonction de leur position (deux poutres au centre et deux poutres des côtés exposés). Afin de garantir la stabilité à cet élément, on ancre cette structure dans le sable à l’aide de pieux d’hauteurs adéquates. Ces pieds sont groupés à deux pour chaque paire de poutres. Finalement, l’ensemble sous-jacent est recouvert de planches en bois. En utilisant du bois d’épaisseur mince pour le tout, une certaine légèreté s’exprime.

    • Dimensions de la totalité de la structure : 200 x 422 cm

    Image Sun Oct 21 2018 14:30:25 GMT+0200 (CEST)