W A S T E C H A I R

Par Biselx Guillaume, Lienhart Virginie, 23/10/18

M o n t a g e 

Récupération, Revalorisation, Force.

Nous avons choisi d'utiliser des matériaux récupérés pour la création de notre moule, pour rester dans l'idée d'utilisation et de mise en valeur des déchets créés par l'homme. La courbe du pneu moulé précédemment nous a permit de créer une assise confortable pour l'individu souhaitant s'y arrêter.



                   ELEMENTS_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_101




P o s e

Vis-à-vis, dualité, perspective.

L'encrage de notre "element" dans la terre venogienne était pour nous primoridiale, nous avons donc crée une entité devenant un tout qu'en un lieu exact, un élément incomplet sans son centre. Waste Chair ne devient complètement lisible que lorsqu'elle est posée sur une poutre avoisinant l'eau, nous incitant ainsi à nous arrêter le temps d'une réflection en ce lieu paisible. 

Le second élément de détermination géographique était le lien entre les deux rives sillonnant la Venoge, deux poutres, deux aménagements, un lien.



                   ELEMENTS_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_102



D é t a i l

Fragilité, gâchis, impact.

L'impact de l'être humain sur la terre est visible n'importe où dans le monde, même à proximité d'une réserve naturelle. Toujours dans l'idée de réutilisation et de revalorisation des déchets, nous avions donc décidé de créer Waste Chair à partir de bois et de carton récupéré, et l'étape d'après fût de choisir de couler notre "element" en créant un alliage plâtre-déchets.



                  ELEMENTS_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_103