• Inspiration, découverte du site, mesures

    Par Claire Salamin, Gabrielle Chilinski, 06/10/18


    “L'actualité. Ne rien choisir, tout prendre. S'étonner de tout. Insatiable curiosité, inlassable marée dont la vague laisse sur la grève les traces de faits, de noms, d'événements, trop vite effacés par la vague suivante.” - Michel Field


    Inspiration première avant d'arriver sur le site:

    L'idée de travailler avec l'eau, élément libre et insaisissable, nous a paru intéressante. Le lien le plus concret avec la notion d'éphémère fut "les vagues". Nous nous sommes inspirées de la couverture de l'album "Unknown Pleasures" de Joy Division. "La mesure est aussi une division de la durée musicale en plusieurs parties égales, formant une base sensible pour le rythme." (Alice team, Codex Alice, p.57) Nous voulions donc mesurer la trace momentanée de plusieurs vagues sur le sable afin de n'en former plus qu'une. Cette grande vague serait représentative de deux éléments, l'eau et la terre, qui s'entrechoquent. C'est pourquoi nous avons voulu nous focaliser sur la mesure du seuil qui les sépare. 


    MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_101




      

    Arrivée sur le site (Laviau): 1ère prise de mesures

    Ayant une idée déjà préconçue, nous nous sommes immédiatement dirigées sur la plage. Nous nous sommes assez rapidement rendu compte que la mesure des vagues étaient de l'ordre de l'impossible. Le temps n'était pas optimal, les vagues se déchaînaient. Nous avons tout de même remarqué des algues sur le sable. Ces dernières, laissées par l'eau, formaient une vague. Cela était évident: l'eau ne dépasserait jamais ces déchets. Il s'agissait donc bien du seuil entre l'eau et la terre que nous recherchions.


    MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_102 MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_103



    Matériel utilisé pour les mesures

    - ficelle  

    - corps humain (mollet)

    - double mètre

    - bouts de bois déjà sur le site



    MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_104  MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_105 MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_106 MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_107



    Retour sur le site : 2ème prise de mesures 

    Nos premières mesures manquaient considérablement de précisions, redessiner les courbes exactes n'était pas possible. Nous sommes donc retournées sur le site avec une nouvelle idée. Il faut préciser que les algues n'étaient pas tout à fait les mêmes et c'est là que nous retrouvons la notion d'éphémère que nous recherchions. Nous avons créé avec de la ficelle deux axes de mesure (Ox;Oy) et rapproché les bouts de bois afin d'optimiser la précision. Pour rendre le tout cohérent et le lien entre l'eau et la terre plus visible, il nous a fallu mesurer des cailloux dans l'eau qui formaient eux aussi une ondulation en lien direct avec les vagues et une ondulation sur la terre. Le tout formait une dune délimité par trois limites ondulées.



    MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_108 MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_109



    MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_110  MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_112 MEASURES_TC_chilinskigabrielle-salaminclaire_111



  • Hands and eyes, eyes and hands.

    Par Teresa Cheung, 01/10/18

    Image Mon Oct 01 2018 07:32:38 GMT+0200 (CEST)

    Max Ernst, Cover for Répétitions by Paul Eluard, 1922.