• Planes : Synthèse

    Par Alice Dareys, 02/12/18


    Une séquence de deux plans, un contexte issu d’un site existant, pratiqué ; celui de measures et elements.

    Sortis de cette réalité ces deux plans peuvent être envisagés comme de purs plans géométriques, sans épaisseur, sans fin. Seul subsiste dans leur caractérisation leur interaction l’un avec l’autre, leurs inclinaisons l’un par rapport à l’autre, leur intersection.

    Si l’on explore maintenant un nouveau site avec ce profil, quelle en est la nouvelle matérialité, les nouvelles dimensions, les positions légitimes ? Quel ancrage, quelle définition ? Pour l’avancée du plan au dessus de l’eau, il s’agit de préserver un moment d’arrêt, une rupture, la dalle est épaisse et s’arrête net. Pour le plan incliné qui se déploie au dessus du sol, il pourrait a priori demeurer infini. Cependant cet infini n’étant pas matérialisable, il ne serait que représentation. Finalement étirer ce plan incliné jusqu’à sa rencontre avec le relief, ce plan devenant le plan tangent au relief en ce point, paraît plus légitime, le plan se fond dans le relief en quelque sorte. Enfin dans la direction parallèle au rivage, la séquence des deux plans n’a pas nécessairement de limite d’expansion, le système constructif retenu permet de recréer des portions de dalle sur une distance quelconque.

    Ces choix sont guidés par la volonté d’établir une condition de sol, le profil envisagé comme dalle, comme plateau que l’on peut parcourir. Mais c’est un plateau sous tension, plat puis légèrement incliné ou légèrement incliné puis plat selon mon mouvement. Et c’est un profil qui dialogue avec les éléments verticaux de ce nouveau site, ce sont eux qui participent du rythme de ma démarche, de mon regard. Aussi parce qu’ils marquent profondément le sol de par le système d’insertion dans la protofigure choisi. Dans leur interaction avec le sol mis en place, ils sont le décor qui vient s’y planter (assez littéralement) et définissent différents plans possibles dans ma progression.




    Image Sun Dec 02 2018 10:05:16 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sun Dec 02 2018 10:05:16 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sun Dec 02 2018 10:05:16 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Insertion dans la protofigure (maquette au 1:33) 




    Image Sat Dec 08 2018 13:43:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Monge (1:33) et perspective, "Expansion"



    Image Sat Dec 08 2018 13:43:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sat Dec 08 2018 13:43:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sat Dec 08 2018 13:43:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sat Dec 08 2018 13:43:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






  • v6 - L'HORIZONTALITÉ RÉTROUVÉ

    Par Vanesa Santillan Messina, 20/11/18

    On imagine de pouvoir escalader une tour.

    On imagine de l'allonger e de pouvoir marcher dessus.


    Image Mon Nov 19 2018 23:38:31 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)   Image Mon Nov 19 2018 23:38:31 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    Un pas apre de l'autre, on avance. On avance encore. Et encore. Jusqu'à l'infinie.

                                                Ces pas sont de le meme homme et donc egaux l'une à l'autre.                                           Mais cette ici n'est pas le cas. Ils suivant un rhytme.


    ...    Lento     ...    Andante    ...    Più mosso    ...    Molto allargato   ...


    Un rhytme que seulement apparentement est caché.

    Un rhytme dicté par les doigts de Micheal Nyman sur un piano avec "The Heart Asks Pleasure First".

    Un rhytme dicté par le contexte.

    En fait, il s'exprime à travers des plans verticaux qui traversent le plateau horizontal, où les pieds de l'homme se posent.

     

     Image Mon Nov 26 2018 01:49:46 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)    Image Mon Nov 26 2018 01:49:46 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale) 


     Les plans verticaux traversent le plateau, de manièr alternès ,jusqu'à la meme ligne (ligne 0) qui est definie par deux points presents dans la protofigure.

    Cette condition permet une sorte di jeu d'ilusion.

          

        Image Mon Nov 26 2018 01:49:46 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)   Image Mon Nov 26 2018 01:49:46 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)   Image Mon Nov 26 2018 01:49:46 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)  



    En fait, si une personne se place n’import sur quel point de la ligne 0 il verra l'espace crèe par le plans comme fermè, mais si il se deplace un peu plus par la droite ou par la gauche, il verra que en realitè cet espace n’a pas un terme.


    Image Tue Nov 20 2018 00:13:15 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)   Image Mon Dec 03 2018 05:56:17 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

                                                            Plans verticaux                                  Assemblage



    En plus, les plans ne sont pas tous egaux.

    La largeur change par rapport à la position et au presence de points voisins.



    Image Mon Dec 03 2018 05:56:17 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale) Image Mon Dec 03 2018 05:56:17 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    Base dans la protofigure














  • v20 - CACHE CACHE SYNTHÈSE

    Par Valerio De Bortoli, 18/11/18








    Image Sun Nov 25 2018 23:12:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



      


    Les nœuds sont le support et les références pour construire mon planes. Sans eux, il n’aurait pas lieu d’être étant donné qu’il est adapté à cet environnement.

    J’ai créé cinq « panneaux » venant se placer entre les nœuds v20 et v20’. L’aire entre ces deux nœuds est relativement petite étant donné qu’un rectangle de 95.7cm sur 280.5cm vient se créer. L’idée étant de les voir depuis l’extérieur des deux longueurs de 280.5cm mais qu’ils soient presque invisibles depuis les deux côtés courts étant donné qu’ils sont cachés par les nœuds auxquels mon planes est intégré.

    Leur forme en « U » est là pour la simple raison suivante : créer une alternance, c'est-à-dire un rythme, un chemin entre les différents éléments.

    Leur taille a été choisie suivant l’espace entre chaque nœud afin de laisser de part et d’autre de l’espace une ouverture centrée sur le milieu de chaque nœud.

    Mon projet est donc la succession de modules suivants une même logique. La hauteur de chacun est la même : 450cm. Une disproportion vient donc se créer entre ces murs. Nous nous retrouvons donc à l’intérieur d’un espace restreint près de trois fois la taille d’une personne. Le but étant de ne pas faire sentir l’isolement d’un espace si restreint, mais plutôt la liberté qui en émane en pouvant circuler entre chacun de mes éléments, d’où leur position alternée.

    Il est évident que ce projet n’est pas propre aux point v20 et v20’ et pourrait très bien être adapté à quasiment l’entièreté de la protofigure, étant donné que ce sont des modules qui ne sont pas liés entre eux, mais bien aux nœuds. Cependant, l’inconvénient d’une telle démarche (et peut-être ce qui remettrait en cause sa faisabilité) serait que pour chaque nœud, un deuxième symétrique doit être créé afin d’avoir un rythme régulier de la structure, ce qui me semble impossible si l’on veut garder une cohérence dans le projet, vu la densité de la maquette commune.


          Image Sun Nov 25 2018 23:12:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sun Nov 25 2018 23:12:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Plan/Élévations Nord et Ouest + Perspective

    1:33




    Image Mon Dec 10 2018 08:27:48 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Mon Dec 10 2018 08:27:48 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                            Image Mon Dec 10 2018 08:27:48 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



  • V11_SYNTHESE PLANES

    Par Céline Gruffel, 18/11/18

    Regard orienté


    ''Une source d'inspiration

    Notre ''Element'', constitué d'une superposition de plaques horizontales"


    ''2 nœuds donnés sur la protofigure

    Un situé sur la rive

    L’autre dans la végétation

    Un à 15.9 mètres du phare

    L’autre à 15.8 mètres''

              

    "2 plaques implantées dans le décor créé par de nombreuses baguettes de bois,                  

    Une élevée 8.60 mètres au-dessus de l’eau

    L’autre 2.30 mètres au-dessus de la première,

    me permettant de déambuler dans l’espace délimité par celles-ci

    2 plans verticaux articulés entre les éléments de la structure créent la profondeur"


    "Un angle du vue en direction du phare

    Les autres interceptés

    Par les 2 plans verticaux, intégrés à la protofigure,

    et par les nombreuses baguettes de bois;

    Mieux vaut se laisser guider

    par l’angle des plaques

    et orienter son regard dans la direction suggérée !

                       

    "...Ainsi un nouvel espace implanté dans le décor de la protofigure

    est créé par l’articulation des différents plans horizontaux et verticaux..."



                                             Image Sun Nov 18 2018 22:50:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                       "Element" in situ (1:3)           


    Image Wed Dec 19 2018 19:20:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

     

                                           Monge et perspectives (1.33), Axonométries (1:10 et 1:3)

                  Image Wed Dec 19 2018 19:20:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
                    

                                                                       Perspective (1.33)

                    
                       Image Sun Nov 18 2018 22:50:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  


                                                         Plans horizontaux "Planes" (plâtre 2mm, 1:33)


                       Image Sun Dec 02 2018 22:48:20 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                                          Fondations (essai et solution finale, 1:33)


                     Image Mon Nov 26 2018 00:41:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                             Assemblage de "Planes" sur la protofigure (premier essai, 1:33)


             Image Sun Nov 25 2018 14:37:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)        Image Sun Nov 25 2018 14:37:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                                                      "Planes" in situ (1:33)


  • v14_Planes: Synthèse

    Par Isabelle Nguyen , 18/11/18


    Un plateau amenant le promeneur de la terre au phare, un espace orienté vers ce point (0;0;0) qu'est le phare. Des lattes amènent le promeneur vers ce phare. A l'entrée du plateau se trouve un plan vertical, comme une entrée ou une fenêtre cadrant le regard. Ensuite on s'immerge dans la plateforme, libéré de ce decor qui nous bloquait la vue.


    Image Sun Nov 25 2018 21:47:41 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    FRAGMENTATION 1


    Image Sun Dec 02 2018 23:41:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    F

    FRAGMENTATION 2


    Image Sun Nov 25 2018 23:42:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Perspective de FRAGMENTATION

    Horizons donnés

    Bas : - 3.10m

    Niveau de l'eau : 0.0m

    Noeuds : +0.8m

    Canopée : +20.0m