Les réactions du mouvement de l'eau

Par Brosteaux Océane, Sarda Lise, 13/10/18

    Cette nouvelle phase du projet nous propose d'intégrer un élément changeant la perspective du milieu dans lequel celui-ci est implanté, ici la rive de Saint-Sulpice. Nous avons réfléchis à de nombreuses structures simples permettant de modifier l'approche humaine au niveau de la plage. Nous nous sommes orientées vers un objet mettant en valeur, tant au niveau visuel que sensoriel (par le toucher), le mouvement de l'eau et les variations du niveau du lac en fonction de temps et de la période de l'année.

                  Image Fri Oct 19 2018 18:11:33 GMT+0200 (CEST)

Fig.1 Plan et insertion de l'élément (échelle 1:30)  

                  Image Fri Oct 19 2018 18:11:33 GMT+0200 (CEST)

Fig.2 Coupes et insertion de l'élément (échelle 1:30)

L'objet réalisé consiste en un banc placé dans l'eau à une profondeur d'environ 25 centimètres. Il est également protégé par une voûte de feuillage retombant jusque dans le lac, un peu en avant.

C'est au passage d'une vague que notre élément prend vie. En effet, le courant et la force de cette vague met en mouvement des éléments mobiles entourant certains pieds du banc, et les vibrations résultantes des heurts avec les pieds se propagent jusque dans l'assise. Ainsi La variation de la puissance des vagues est sensitive. Les éléments mobiles, quant à eux, rendent compte de la différence du niveau de l'eau en fonction du temps.

                  Image Fri Oct 19 2018 18:11:33 GMT+0200 (CEST)

Fig.3 Monge de l'élément (échelle 1:3)

                  Image Wed Oct 17 2018 13:00:58 GMT+0200 (CEST)

Fig.4 Dessus de la maquette (échelle 1:3)

                  Image Wed Oct 17 2018 13:00:58 GMT+0200 (CEST)

Fig.5 Carrés créant une vibration (échelle 1:3)

Notre élément met en avant l'horizontalité du lieu par l'assise ainsi que la verticalité par les pieds fins et très élancés. Le choix du matériau nous a semblé évident; entièrement en bois, ceci renvoi à la forêt se situant à l'arrière de notre plage. La régularité de la structure dépeint un contraste que nous avons relevé, celui de la stabilité et de l'instabilité.

Nous avons dimensionné les multiples pieds afin qu'une personne assise sur l'élément n'absorbent pas la vibration en touchant elle-même le sol. Aussi, nous n'avons pas intégré de dossier afin de laisser libre le choix de s'assoir face au lac, aux enrochements ou encore à la plage. Cela permet aussi d'expérimenter différentes postures qui changent le ressenti de la vibration.

                  Image Wed Oct 17 2018 13:00:58 GMT+0200 (CEST)

Fig.6 Maquette sur le site de Saint-Sulpice (échelle 1:3)