• P R O T O S T R U C T U R E

    Par Balmer Victoria, Brenne Thomas, Brosteaux Océane, Camille Fauvel, Cortes Zélie, Ferreira Figueiredo Tiago, Frey Saida, Guillaume-Gentil Juliette, Haghighat Shoar Keivan, Jouanjan Alice, Major Rachel, Meier Louis, Pena Galiam Daniel, Revaz Alix, Rodriguez Lucas, Sarda Lise, Tami Kyan, Trivizas Alex, Vouillamoz Akim, Züllig Lorine, 03/12/18



    Image Mon Dec 03 2018 18:28:49 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)

    Protostructure - 1:33





  • PLANES: gallery

    Par Trivizas Alex, 03/12/18
    Image Mon Dec 03 2018 07:42:26 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Image Mon Dec 03 2018 07:39:48 GMT+0100 (Central European Standard Time)

  • Gardens

    Par Tami Kyan, Frey Saida, 03/12/18

    Image Thu Dec 20 2018 03:12:42 GMT+0100 (CET)

    Image Thu Dec 20 2018 03:12:42 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Dec 20 2018 03:12:42 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 05 2018 21:19:58 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Dec 03 2018 04:35:48 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Dec 03 2018 04:35:48 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 04:35:48 GMT+0100 (CET)  



    Image Mon Dec 03 2018 04:35:48 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Dec 03 2018 04:35:48 GMT+0100 (CET) 



    Image Mon Dec 03 2018 04:35:48 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Dec 03 2018 04:35:48 GMT+0100 (CET)

    plan, coupes et axonométrie du détail de la construction de la "sphère" souterrain

    rapport au sol - échelle 1:10


    GARDENS (02.12.18)

    Pour Gardens nous avons voulu créer un espace qui relie nos deux projets.

    La « sphère » support structuralement l’espace de repos et de l’autre part, la toiture aide à créer un espace couvert entre les planes de la sphère. Pour renforcer cette relation, on a construit un lieu caché auquel on peut descendre de la plateforme d’au-dessus grimpant une « échelle » créée sur un plan.

    Pour y aller on doit faire tout le chemin commençant avec le projet d’Alice qui a créé un « tunnel carré » qui joue avec la lumière, après on marche le chemin dans la sphère, continuant avec « la pont » de Mike, puis on utilise les hexagones de José pour monter sur la plateforme, où on peut descendre comme décrit avant.

    Le sol de cette espace couvert est contrôlé, qui veut dire qu’il est plat et qu’on n’a pas des arbres et il est au contraste avec le sol entre les sphères, où on a plusieurs des arbres et aussi un terrain, qui change la hauteur.

  • Ascension

    Par Rodriguez Lucas, 25/11/18

    Pour la phase planes, j’ai d’abord voulu construire une tour afin d’obtenir différentes perspectives du paysage. Cette tour faisait plus de 20 mètres de haut et était pourvue de trois étages octogonaux de grandeurs différentes. Le fait que la taille plateformes augmentent proportionnellement à la hauteur à laquelle elles sont disposées, accentuerait le sentiment d’attirance vers le haut que l’on pourrait avoir. Les contreventements des quatre colonnes devaient assurer une certaine stabilité à la structure.



                      Image Sun Nov 25 2018 22:37:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


     Plan et élévations à l'échelle 1:33




               Image Sun Nov 25 2018 22:37:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)            Image Sun Nov 25 2018 22:37:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                                                Perspective                                                     Photo de la maquette au 1:33



    Après un premier essai de maquette, j‘ai pu observer plusieurs points négatifs. D’une part l’instabilité (malgré des contreventements trop imposants), mais aussi que je n’utilisais pas la protostructure commune à mon avantage et que je n’avais aucune liaison directe avec mes voisins, ce qui freinait particulièrement l’un des buts de cette exercice : la solidification de la protostructure.

    J'ai donc exploré plusieurs chemins, en gardant comme objectif la verticalité, sans déstabiliser la protostructure, voire même procurer un effet bénéfique sur l'équilibre de cette dernière. La solution qui m'a parue la plus logique a été d'utiliser les baguettes de mes voisins pour les lier entre-eux et ainsi porter mes plateformes. Je me suis adapté aux projets m'entourant et fais mes choix constructifs en fonctions des leurs. Pour finir, les prolongements de l'ossature de mes plateformes établissent de nouvelles trames qui ont pour but de stabiliser d'autres projets.



      Image Mon Dec 03 2018 23:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Dec 03 2018 23:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  

    Détails constructifs des plateformes




                                           Image Sun Nov 25 2018 22:37:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                                                          Perspective du projet final



    Pas à pas, de plus en plus haut, j'escalade cette structure et observe les perspectives du paysage changer. L'aboutissement reste pourtant indiscernable. Je m'arrête sur une plateforme semblable à une aire de repos, je reprend des forces et m'encourage à continuer. Après quelques efforts, j'atteins le point culminant et découvre une vue spectaculaire sur une ville futuriste. Un sentiment d'accomplissement m'envahit, je m'identifie à un alpiniste. Ce fut une vraie ascension.




        Image Mon Dec 03 2018 23:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)            Image Mon Dec 03 2018 23:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



        Image Mon Dec 03 2018 23:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)            Image Mon Dec 03 2018 23:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                   

    Photos de la maquette finale au 1:33


  • Planes

    Par Haghighat Shoar Keivan, 24/11/18

    Planes


    Pour cette nouvelle phase, il m’a paru important de reprendre un thème déjà abordé dans mon projet elements : les conditions nécessaires à un espace traversant et à une pièce. Comme la réponse apportée à cette problématique ne me satisfaisait pas entièrement, j’ai cherché à en apporter une autre dans planes.

    Comme l’espace traversant existe déjà sur la berge, pourquoi ne pas recréer un espace similaire, sur l’eau, qui répondrait cette fois aux caractéristiques d’une pièce ? Cela permettrait de générer un espace où s’installer avec un dégagement sur le lac encore plus impressionnant que depuis la plage. Comme celui-ci n’aurait pas de sortie des deux côtés, il se prêterai mieux à s’arrêter, et créerait à la fois un espace privilégié ou les gens pourraient se retrouver et un corridor amenant de la berge au lac de l’autre côté de la cloison.

                   

    Image Fri Dec 14 2018 11:51:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                      Voilà donc, sur plan et en élévations au 1 :33, les idées que j’ai développées au fur et à mesure de mon projet.


    Image Sat Nov 24 2018 15:18:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Nov 24 2018 15:18:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Aperçu du projet & détail constructif


    Ironiquement, dans le développement global de la protostructure, les projets environnants sont venus radicalement transformer le mien. En effet, celui-ci est redevenu un espace traversant, créant un corridor entre les gradins à sa droite et l’échelle à sa gauche qui mène aux plateformes les plus haut perchées de la structure. A cet égard, autant l’aspect du dégagement que celui de l’installation proche de l’eau est déjà satisfaite par ces deux projets. Le mien redevient donc un corridor qui amène le visiteur d’une structure à l’autre. Dans cette nouvelle perspective, le jeu de vide et de plein a été modifié et se retrouve au sol, pour mieux guider d’une structure à l’autre.

    La première idée en termes de construction jouait avec des rapports entre des cloisons pleines en plâtre et d’autres ajourées, en bois. La raison pour laquelle cette idée n’a pas abouti est que dans un deuxième temps, j’ai cherché à simplifier le mieux possible le système structurel. C’est de cette simplification que découle ma deuxième idée, qui consiste en une construction très simple : un emboîtement de bois ajouré par endroits et reposant sur quelques poutres porteuses (dont le nœud fait partie) suffisent à créer un plancher ou les éléments verticaux viennent s’emboîter pour créer une paroi courbe.


    Image Sat Nov 24 2018 15:18:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                         Deux perspectives de l'espace crée, 1:33