• PROTOFIGURE | Guideline

    Par FOLLONIER Romain, KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 17/12/18

    |  P R O T O F I G U R E  |


    _D I R E C T I O N


    Après nos recherches partant dans plusieurs directions, nous avons choisis de créer une protofigure selon de nouveaux critères.



    Image Mon Dec 17 2018 12:01:47 GMT+0100 (CET)



    En effet, nous avons sélectionné la buvette Prouvé comme paramètre auquel la protofigure s’adapte dû à son importance dans notre processus. Un autre paramètre tout autant important à nos yeux est l’axe reliant Évian à St.-Sulpice (à savoir l’azimut 343º depuis Évian et l’azimut 163º depuis St.-Sulpice).



    Image Mon Dec 17 2018 12:01:47 GMT+0100 (CET)


    Ainsi, la protofigure est déterminée par ces deux paramètres ; le premier axe est celui de la buvette, le second axe (Évian / St.-Sulpice) part de chaque cadre de fenêtre et est donc répété tous les 2 mètres (largeur d’une fenêtre), l’intersection entre ce second axe et la perpendiculaire au premier axe passant par les points donnés nous donne l’espacement entre deux axes dirigés selon la buvette.



    Image Mon Dec 17 2018 12:01:47 GMT+0100 (CET)





    Image Mon Dec 17 2018 12:01:47 GMT+0100 (CET)



    (Les scans de l'axonométrie, du plan ainsi que des deux coupes sont tirés de : GRAF Franz & MARINO Giulia, LA BUVETTE D'ÉVIAN, 2018)


    PROTOFIGURE | NANTERBRO | GROUPE I

    BAUMANN Stan - GIL Liran - FOLLONIER Romain - PALOMINOS BAALI Barbara - KOZEL Yann

  • PROTOFIGURE | Work in progress

    Par FOLLONIER Romain, KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 13/12/18

    |  P R O T O F I G U R E  |



    _R E C H E R C H E


    Nous avons tenté de comprendre ce qu’est une protofigure, comment la lire, l’utiliser ou l’appliquer … En conséquence, nous avons en premier lieu essayé de redéfinir à notre manière la protofiguration.

    ____________________________________________________________



    Image Thu Dec 13 2018 21:44:04 GMT+0100 (CET)


    Un système a été défini afin de pouvoir l'appliquer généralement et non seulement dans un cas précis.


    _HYPOTHÈSE DE DÉFINITION

    Lecture de certains points d’intérêts dans une zone donnée.


    _PROTOFIGURATION | Paramètres donnés

    Deux points de départ A et B (respectivement Évian & St-Sulpice)

    Zone d’application de la protofigure ; Gardens ? (Lac Léman)

    Points d'intérêts : villes sur la rive du lac Léman selon l'axe Évian / St-Sulpice

    ____________________________________________________________


    Image Thu Dec 13 2018 21:44:04 GMT+0100 (CET)

    Utilisation d’un système similaire au précédent mais pour d’autres paramètres donnés et avec d’autres points d’intérêts.

    Des partitions de musique (de Johann Sebastian Bach, joué par Mstislav Rostropovich à Berlin lors de la chute du mur) ont été projetées sur l’arc pour souligner l’idée de cassure d’un obstacle ; frontière politique, de matérialité, de distance…

    La musique est un lien qui nous unit tous, la mise en commun des deux parties.

    ____________________________________________________________



    Image Fri Dec 14 2018 09:16:51 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Dec 13 2018 21:44:04 GMT+0100 (CET)


    Recherche d’autres manières d’appliquer la protofigurationn en changeant les paramètres et points d’intérêts. Recherche également d'un centre de construction du cercle logique. Tentative de création d'une protofigure avec uniquement une courbe (milieu du lac, tracé du séchard), recherche d'axes et de liaisons. Idée de figuration de la frontière.

    ____________________________________________________________



    Image Thu Dec 13 2018 21:44:04 GMT+0100 (CET)

    Recherche d’une protofigure fondamentalement différente et pourtant quelques similitudes sont observables. Les villes sont reliées selon l'axe Évian / St-Sulpice afin de rechercher des liens des villes opposées selon cet axe. On obtient alors un cadrillage pouvant correspondre à une protofigure.

    ____________________________________________________________



    Est-il nécessaire qu’une protofigure soit pensée pour être construite ? A quelle échelle devons-nous s'intéresser?



    PROTOFIGURE | NANTERBRO | GROUPE I

    BAUMANN Stan - GIL Liran - FOLLONIER Romain - PALOMINOS BAALI Barbara - KOZEL Yann

  • EARTHWORK

    Par KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 09/12/18

    |  G A R D E N S  |  T E R R A S S E S  |


    La passerelle (planes de Yann) et les panneaux d’isolation (planes de Barbara) s’emboitent d’ores-et-déjà étant donné que les deux utilisent l’espace adonné entre la route et les escaliers. Ainsi, il a fallu modifier certaines choses; par exemple sacrifier un banc sur deux sur le planes Y, ou changer l’espacement entre chaque panneau pour le planes B.

    Les panneaux s’enrobent sur l’armature du planes B aux endroits où les deux planes s’emboitent pour encourager le passant à rentrer dans le planes Y.


    Image Sun Dec 09 2018 16:19:36 GMT+0100 (CET)
     

    Maquettes PLANES | 1:33


    Image Sun Dec 09 2018 16:19:36 GMT+0100 (CET)Image Sun Dec 09 2018 17:50:50 GMT+0100 (CET) 

     Dessins PLANES | 1:33


    Image Sun Dec 09 2018 19:04:37 GMT+0100 (CET)
     

     Dessin GARDENS | 1:66


    Nous avons remarqué que la route, isolée par les panneaux, ainsi que les deux escaliers prolongés par les passerelles, forment un rectangle ouvert en direction de la Venoge. Nous avons voulu jouer avec ces idées d’espaces de transition et nous nous sommes concentrés sur les zones entourées par ces passages. Étant dans l’impossibilité de créer une zone accessible/utilisable dans cette végétation sauvage et dense, nous avons pris le choix de déboiser la zone pour pouvoir former ces terrassement, un peu à la manière de rizières.


    Image Sun Dec 09 2018 18:00:26 GMT+0100 (CET)

    INSPIRATION | Rizières, Thaïlande 


    Une différence de niveau de presque un mètre entre la route et la terrasse la plus élevée dissuade quelconque passant de descendre directement depuis la route. L’utilisation des passerelles est ainsi suggérée. Notre GARDENS est organisé en trois terrasses retenues par des murs en béton, deux d’entre elles (les plus proches de la Venoge) sont plates et permettent à un utilisateur de s’assoir par exemple. Tandis que la dernière, la plus proche de la route, garde une certaine végétation  contrôlée et présente une faible pente. De ce fait la dernière terrasse invite l’utilisateur à s’allonger, par exemple, en direction de la Venoge. Cette invitation est appuyée par le sentiment de sécurité apportée par les panneaux derrière soi et la végétation qui "met à l’abris", les deux autres terrasses étant déboisées, cela laisse un champ de vision totalement ouvert sur la Venoge.

  • THICKNESS

    Par PALOMINOS BAALI Barbara, 04/12/18


    Image Tue Dec 04 2018 16:28:19 GMT+0100 (Central European Standard Time)




  • l ISOLEMENT l

    Par PALOMINOS BAALI Barbara, 03/12/18


    Mon travail s'est porté sur le chemin qui permet l'accès à la Venoge et au lac. 

    Une limite, peu remarquable, existe avec cette route - sur laquelle nous avons travaillé pendant la phase ELEMENTS. 

    Des voitures y passent et nuisent à la tranquillité du lieu, la route reste en contraste avec le paysage. Mon intention est de l’isoler partiellement, lui donner une identité et une spatialité. Malgré qu’elle soit en contraste avec le côté laissé “naturel” elle fait partie intégrante du lieu.


     

    Image Mon Dec 03 2018 18:21:31 GMT+0100 (CET)


    IMMERSION - MAQUETTE FRAGMENT

    1:33


    Le passant se laisse guider à l’intérieur par les tracés horizontaux formés par les panneaux. Il ressent cette sensation d’isolement et cherche des repères à l’extérieur de ces plans verticaux. Il contemple leurs hauteurs et aperçoit une partie de la canopée. Sur les côtés il peut entrevoir la végétation au travers des espacements, un peu plus loin la paroi s’arrête et l’espace s’ouvre, il peut enfin voir ce qui se cache derrière.

    Cette impression d'isolement peut varier, on peut s'y sentir en tranquillité et à l'abris, ou au contraire oppressé et confiné.

     


    Image Mon Dec 03 2018 18:21:31 GMT+0100 (CET)


    JEU D'OMBRE - MAQUETTE FRAGMENT ET NOEUD 

    1:33



    Image Mon Dec 03 2018 18:21:31 GMT+0100 (CET)


    FONDATIONS - sous terre

    1:33



    Image Mon Dec 03 2018 18:21:31 GMT+0100 (CET)


    FOCUS - DETAIL CONSTRUCTIF


    Une transparence se crée à l’intérieur de l’épaisseur construite, elle se retrouve aussi au travers de l’armature qui rend la limite apparente. La limite est désagrégée et définit désormais la transition entre l’intérieur et l’extérieur de cet espace confiné.



    Image Mon Dec 03 2018 18:21:31 GMT+0100 (CET)


    JEU DE LUMIERE - OSSATURE BOIS




    Image Sun Dec 09 2018 17:37:17 GMT+0100 (CET)


    DESSIN PLANES

    PLAN 1:300

    PLAN, COUPE, ELEVATION FRAGMENT 1:33

    - PERSPECTIVE FRAGMENT


    Rendre habitable une limite, est-ce ça la construction d’un espace?