Synthèse Rooms

Par PIAGET-ROSSEL Arthur, RYTZELL Shayan, 22/03/19

Le belvédère, situé juste en-dessus de la densité urbaine d’Evian, offre à ses visiteurs un contraste saisissant entre les étroites ruelles parcourues au préalable et la vaste étendue de notre site d’intérêt. Les toits sont désormais le seul lien entre le belvédère et la ville. Le bruit des moteurs semble bien loin et le silence du belvédère est berçant, à tel point que nous nous sentons flotter, prêts à nous envoler vers les montagnes situées de l’autre côté du lac.

            L’intention de ce projet est de mettre l’accent sur l’atmosphère dans laquelle nous plonge le site. Pour ce faire, il s’articule autour d’une toiture dont l’élancement et la courbe font écho à la sensation d’envol vécue lors de la découverte du lieu. Cette courbe offre au visiteur trois moments clés, trois hauteurs différentes dessinant une ligne sur l’horizon qui dialogue avec le relief de ce dernier, soulignant ainsi les différents niveaux créés par le lac, la ville et le belvédère. Comme le projet se veut en harmonie avec son contexte, l’élancement du toit reprend l’horizontalité de notre zone d’intérêt.

Le système constructif instaure un jeu d’ombre et de lumière au sein du projet qui oriente le regard vers la forêt de toits et, plus loin, vers le tableau offert par le lac Léman et le Jura.

L’association entre cet aspect-là et les deux autres évoqués précédemment témoigne de la recherche de profondeur du projet. Son but est de transmettre « l’appel vers le large » ressenti lors de la visite du site, qui se matérialise par une toiture élancée, courbe, massive en plan et légère en coupe.