• Processus Elements

    Par PIAGET-ROSSEL Arthur, RYTZELL Shayan, 09/10/18


    Au sein de notre parcelle de terrain, composée essentiellement de bois et de terre,  l’intervention de l’homme s’est faite à l’aide de matériaux locaux. En effet, un sentier apparaît soutenu par des rondins de bois et recouvert de copaux. Au bord du sentier, notre intérêt se porte sur une souche d’environ cinquante centimètres de haut aux contours parsemés de ronces, de terre et de branches d’arbres. Auparavant circulaire, cette souche a perdu sa forme d’origine sous l’effet du travail intensif des divers insectes qui, couplé au temps, l’a rendue friable et moisie. D’autre part, les rainures du bois transmettent une certaine harmonie.

    Ce sont ces caractéristiques qui nous poussent à mouler à cet endroit-là, car nous désirons construire, à l’aide d’un élément de notre site, un ensemble reprenant les différentes textures auxquelles nous nous sommes confrontés ces dernières semaines.


    Image Sun Oct 21 2018 15:35:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    LIEU D'INTERET

    MOULAGE ET DEMOULAGE


          Après le démoulage, nous pouvons observer sur notre élément le mariage à certains endroits entre le bois, élément de la nature, et celui que nous avons incorporé, le plâtre.Ce phénomène apporte une différence de texture, avec du bois mort incarné dans notre structure, qui porte également les traces d’autres éléments environnementaux, tels que sable, terre et sciure de bois mort.

    Au pied du résultat de notre moulage, la boue utilisée comme moule prend le dessus sur le plâtre et offre un contraste entre terre et roche, entre l’humidité et la sècheresse repérées dès le début autour et à l’intérieur de notre élément.




    Image Fri Oct 26 2018 19:51:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    AXONOMETRIE, PLAN ET COUPES EMPREINTE & ELEMENT - ECHELLE 1:1


    Image Mon Oct 29 2018 00:00:14 GMT+0100 (CET)

    PLAN & COUPES DU SITE 1:300 ; PLAN ELEMENT MODULABLE 1:1




    Image Fri Oct 26 2018 17:54:21 GMT+0200 (CEST)

    NEGATIF SOUCHE 1:1



    Image Sun Oct 21 2018 15:35:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    POSITIF SOUCHE 1:1


    C'est sur la base de ce moule que nous avons entamé notre processus d'ancrage entre le sol et notre empreinte. Nous avons eu l'idée de proposer une structure aérienne et simple faisant écho à l'ambiance paisible de la zone que nous avons arpentée.


    Image Mon Oct 22 2018 03:48:00 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    ASSEMBLAGE ELEMENT & EMPREINTE



    Image Sun Oct 21 2018 22:18:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    STRUCTURE




    Image Sun Oct 28 2018 17:59:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    ANCRAGE AU SOL



    Image Thu Oct 25 2018 21:32:48 GMT+0200 (CEST)

    DU PLAT SUR UNE PENTE ?



    Image Thu Oct 25 2018 21:32:48 GMT+0200 (CEST)

    COMMENT S'EQUILIBRER SUR CE SOL ?


    WORK IN PROGRESS - INSPIRATION



    Image Thu Oct 25 2018 21:35:40 GMT+0200 (CEST)

    DETAIL ARTICULATION

  • ELEMENTS

    Par MISKY Noël, STEPCZYNSKI Arthur, 08/10/18



    Image Sun Oct 21 2018 22:34:01 GMT+0200 (CEST)



    Au sein de notre zone, d’innombrables arbres séparent deux espaces avec chacun leur atmosphère. La première est un grand espace libre, privé de tout arbre et composé d'un terrain travaillé avec un gazon coupé, des champs agricoles rectilignes ainsi que des accommodations telles que des terrains de sports et une route bétonnée. Il règne une atmosphère plus publique. La seconde; la Venoge; est couverte par la végétation, créant un espace clos et paisible grâce aux arbres qui forment d’innombrables colonnes naturelles. Son atmosphère invite à pratiquer des activités plus discrètes et reposantes.


    Nous sommes partis du principe de l'idée d'utiliser l'élément qui permettait de distinguer les deux zones : l'arbre. Nous nous sommes donc demandé comment inscrire dans un lieu envahi par les racines d'arbres une fondation sans s'assoir à même le sol ?


    Image Mon Oct 08 2018 18:09:42 GMT+0200 (CEST)


    Image Mon Oct 08 2018 18:09:42 GMT+0200 (CEST)

    Lieu de moulage de l'élément 



    Vidéo du processus de moulage ( mettre son au maximum ! )




    Image Mon Oct 08 2018 18:09:42 GMT+0200 (CEST)

    Plâtre coulé


    Au bord de la Venoge, sur une pente raide et glissante, au pied d'un arbre ; notre empreinte en plâtre, fait avec l'eau de la Venoge, vient épouser les racines de l'arbre. Grâce à cette première empreinte, nous avons dimensionné et analysé des racines sur lesquelles vient par la suite se poser notre élément d'encrage.

    Grâce à notre moule, nous pouvons observer un contraste sur notre plâtre, causé par les textures et les formes de la terre et des racines. Cette première prend la forme du plâtre tandis que les racines y laissent d'importants trous, couverts d’écorces, imposant donc leur propre forme sur le plâtre.


    Image Wed Oct 10 2018 23:39:56 GMT+0200 (CEST)


    Image Wed Oct 10 2018 23:39:56 GMT+0200 (CEST)

    Empreinte en plâtre (échelle 1:1)


    Pour s'accrocher à la racine, il nous fallait à la fois une structure légère mais stable. Nous avons fait des tests avec du bois et de la corde (de la ficelle), mais les méthodes de cintrages de bois ne permettaient pas d'effectuer une courbure suffisamment efficace pour embrasser la forme de la racine.

    La corde ; composée de fils tortillés tressés ensemble, permettait à la fois d'épouser parfaitement la forme de la racine et de soutenir suffisamment la structure fondatrice grâce à son corps long, flexible, résistant et rond.




    Image Sat Oct 27 2018 12:35:34 GMT+0200 (CEST)


    Axonométrie et monge de notre élément ( échelle 1:3 )





    Image Mon Oct 22 2018 02:09:13 GMT+0200 (CEST)


    Structure finale (échelle 1:3)



    Image Mon Oct 22 2018 02:09:13 GMT+0200 (CEST)


    Vue de profile



    Image Mon Oct 22 2018 02:09:13 GMT+0200 (CEST)


    Photomontage de notre structure sur le site




    Des recherches sur la morphologie de la racine nous ont permis de comprendre le système de croissance d'une racine. L’apex racinaire ; la partie terminale non ramifiée; siège de la croissance en longueur et de l’absorption, est situé à l’extrémité de la racine. Le reste de la racine atteint une dimension maximale puis cesse d'accroitre, donnant donc un élément immobile.


    Vidéo sur l'immobilité d'une racine à travers le temps ( mettre le son ! ) 




    D'après ces premières recherches, sur l'utilisation de bois et de corde pour une racine fixe, il serait intéressant de rechercher quel système d'ancrage pourrait être utilisé, et avec quels matériaux, pour avoir une structure qui suit la modularité d'une racine en extension. 






  • Element

    Par BURGNIARD Amélie, SORG Alice, 08/10/18
      P L Â T R E   É M I L E  I,  E L E M E N T S  


    08. 10. 18.

    -

    De quelle façon notre Element s’intègre-t-il au sol de notre zone ?


    S T E P 1 - La zone


    Notre zone d’étude se situe à la fin de la zone globale attribuée au studio. Elle est placée sur la rive gauche de la Venoge, de la place de bateau n°89 à la place n°95, ce qui mesure 23m de large pour 40m de long. Elle est caractérisée par une légère pente découlant sur la rivière. Il y a trois allées menant aux bateaux. Chacune d’entre elles est séparée par des bosquets où la végétation est assez dense contrastant avec les allées plutôt pauvres. Ce lieu est frais et lumineux.


    -


    S T E P 2 – Notre Elément


    L’élément choisi est un tronc mort posé sur la gauche d’une allée menant à la rivière. Son écorce a presque totalement disparue. Les grandes cavités qui se sont formées à sa surface sont le résultat de la dégradation et annoncent la disparition prochaine du tronc. La forme du tronc est irrégulière car son diamètre varie entre 13,4cm et 18,4cm à l’échelle 1:1 sur une longueur étudiée de 48 cm. Le tronc lui-même est enterré sur 3cm de profondeur dans une terre qui suit une pente de terrain. Le démoulage de notre empreinte nous a permis de mieux comprendre la texture friable de l’intérieur de ce bois.


     Image Mon Oct 08 2018 18:23:13 GMT+0200 (CEST)

    Moule de l'empreinte, Emile I



    -



                                                                                                                                                                                                                                              Moule de l'empreinte



                                                                                                                                                                                                                                              Image Sun Oct 21 2018 22:18:18 GMT-0700 (PDT)

    Empreinte Emile I (échelle 1/1)



    -



    L'E L E M E N T    E M I L E  II 

     21.10.18  

    -

    S T E P 3 – L’ancrage au sol


    Notre structure d’ancrage vient se planter dans la terre autour du tronc amené à disparaître un jour. Chaque fondation suit sur son extrémité la forme arrondie du diamètre du tronc, qui varie. On observe que la surface supérieure n’est pas horizontale, ce qui est le résultat de la pente du terrain sur lequel repose le tronc. Des poteaux viennent s’insérer au sommet des fondations triangulaires, permettant une éventuelle future accroche à ces fondations. Comme le montrent les tiges de bois qui soutiennent notre structure à l’échelle 1:3, les fentes présentes sur le plâtre marquant les changements de diamètre peuvent aussi servir de fixation à une future structure. Le tronc se dégradant, ces fondations seront conservées après sa disparition. Elles pourront accueillir une structure nouvelle, qui s’adaptera à la trace laissée par le tronc d’arbre mort, comme le phénomène observé par des ruines sur lesquelles on viendrait construire.

                                 

                


                                                      Image Mon Oct 22 2018 18:27:27 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



                                                       Image Mon Oct 22 2018 18:27:27 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Element, Emile II





                                                        Image Sat Oct 20 2018 21:32:36 GMT+0200 (CEST)


                                                        Image Mon Oct 29 2018 13:20:57 GMT+0100 (Paris, Madrid) 

     Work In progress, Plan Monge de notre structure, l'élément Emile II (échelle 1/3)


    -

                                                                                                                                                                                                                                               Image Sat Oct 20 2018 21:32:36 GMT+0200 (CEST)

    Plan du moule d' Emile II (échelle 1/3)