De Rooms à Houses

Par ASSAL Simon, DE PICCOLI Léa, DINH VAN CHI Tom, GENILLOUD Tiffanie, HAGEN Olivia, HATOUM Leonardo, LECHOT Philémon, MIZRAHI Or, PERREGAUX Noémie, RACCIO Raphaël, SCHALLER Valentin, Victor Maréchal, 14/05/19

"ROOMS": SPACE 1

" espace vide pouvant servir à un usage particulier "

SPACE 2

" espace vide pouvant servir à un usage particulier "

Voici deux définitions, tirées du codex, sur lesquelles nous nous sommes appuyées afin de développer notre projet. La notion de programme, nous paraissait importante, en relation avec les caractéristiques de notre emplacement : le Belvédère.

Plusieurs spécificités se dégagent du site quand on s'y rend, dont la vue assez large sur les toits d'Evian et le lac Léman. La protostructure, une grille de 1.50m de large sur 10m de hauteur, se positionne parallèlement au lac et obstrue donc en partie la vue sur le paysage. Un des enjeux majeurs de notre projet était le suivant: Comment exploiter cette verticalité et réussir à habiter cette protostructure sans faire totalement écran à la ville et au lac?


"écran": 

nom masculin

"objet interposé qui dissimule ou protège"


C'est donc autour de la notion d'écran que va se développer notre Rooms. Cet écran défini deux espaces. Il dissimule la vue, de part ses dimensions: 7.5 x 5.5m, mais plus que ça, il la protège. En effet, pour la contempler, le corps doit se déplacer, explorer le site et passer derrière ce voile. En arrivant sur le site, la vue ne lui est pas directement offerte, il doit la chercher pour la découvrir, et ainsi peut-être mieux l'apprécier. De plus, il intègre entièrement la notion de programme, permettant d'imaginer un support de projection, ou encore un fond de scène. 

    

                                                                                                                                                                            Olivia Hagen et Léa De Piccoli