Dimanche 16, S'ancrer sous l'eau

Par LAFRASSE Juliette, 18/12/18

Après s'être épanché sur l'idée de plateformes flottantes autour des poteaux de la protostructure, il nous a semblé difficile de réaliser ces flotteurs pour chaque poteau. De plus, nous avions l'impression que cela donnerait l'impression d'un plancher sur l'eau, ce qui enlevait un peu le charme d'une protostructure qui flotterait.
Dès lors, nous avons réfléchi à un moyen d'ancrer les premiers poteaux de la protostructure -ceux le plus proche de la rive- dans le sol sableux. En revanche, afin que les poteaux tous de mêmes longueurs soient au même niveau sous l'eau, nous voulions créer une fondation qui pouvait s'adapter aux variations du sol. 



Image Tue Dec 18 2018 20:06:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



Image Tue Dec 18 2018 20:06:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



Image Tue Dec 18 2018 20:06:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

échelle 1:1, fondation dans le sable, sous l'eau 

Dans ce système, nous voulions que la fondation qui soutient le poteau puisse être remontée ou redescendue selon la topographie du sol du lac. En revanche, cette solution s'est avérée fragile car les sections de bois étaient coupées, mais surtout les variations du sol du Léman étaient infimes sur les premiers mètres (9,50m en profondeur sur 160 m en longueur). Alors, il nous a fallu réfléchir à une solution moins fragile.