Révélations et déplacement de terre

Par GIL Liran, LAFRASSE Juliette, 10/12/18

En observant l'emplacement de nos deux projets PLANES, nous nous sommes rendus compte qu'il existaient entre eux un espace vide. Du moins, à première vue. En effet, sous terre, se trouvaient les poutres de bois qui constituaient nos nœuds, qui eux même allaient définir le tracé de notre jardin. Notre idée principale était donc, de révéler ces poutres, comme on choisirait de révéler les fondations d'un bâtiment afin d'obtenir un espace clos.

Il nous fallait d'abord creuser le sol suffisamment, afin d'atteindre ces éléments de bois. À certains endroits ensuite, nous avons déplacés la terre présente pour troubler l'attention du passager, et créer une certaine relation entre les vides, comblés par les pleins de terre.


                                                          PLANES_FN_lirangil_202 + PLANES_FN_juliettelafrasse_201


PLANES : PLANS 1:33



PLANES_FN_lirangil_201 + PLANES_FN_juliettelafrasse_203


PLANES : AXONOMÉTRIES 1:33



GARDENS_FN_lirangil-juliettelafrasse_203


GARDENS : PLANS 1:33



Image Sun Dec 09 2018 23:45:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


GARDENS: AXONOMÉTRIE 1:33