• Planes

    Par Beaud Eliott, 05/12/18


    Note d'intention:

    Une chose peut être perçue différemment en fonction de l'angle de vue de la personne qui regarde. Quand l'angle de vue change progressivement, la personne percevra un contexte d'ensemble. Alors que s'il y a des angles de vue spécifiques, plusieurs contextes pourront être interprétés séparément. 


    Mon but était donc de créer plusieurs points de vues différents en direction d'un même élément, pour qu'une personne puisse avoir des perceptions différente d'un même objet.


    Image Wed Dec 05 2018 15:13:32 GMT+0100 (CET)

                  Pages 1; plan 1:300 protofigure , plan et élévations 1:33

                  Pages 2; perspective test d'un plan précédant, plan d'un élément non garden


      Image Wed Dec 05 2018 20:50:17 GMT+0100 (CET) 

     Perspective du premier point de vue


    Afin de construire mon planes, j'ai voulu garder trois points de vue sur un seul objet, comme continuité de mon element. Les sièges de mon éléments se sont donc retrouvés dans ce projet, ainsi que la largeur du passage qui suit la courbe. La suite de fibonacci qui dessine la courbe qui part du noeud est un choix qui vient de mon intérêt envers les architectures anciennes qui utilisent des concepts mathématiques (le théâtre d'Epidaure en est une qui utilise la suite de Fibonacci).

    Les point de vue sont espacés de sorte que chaque distance entre ceux-ci est de plus en plus grande de 1,618 fois le précédent. C'est le nombre d'or, il est aussi le nombre vers lequel la suite tend (le rapport entre les côtés des rectangles utilisé pour la construction de la courbe). Ce nombre est très intéressant car il est très présent dans beaucoup de choses naturelles et le rapport est toujours agréable, que ce soit en acoustique (comme dans le théâtre d'Epidaure) ou visuellement. 

    La position des murs a été trouvée géométriquement après plusieurs essais pour que la condition des trois points de vue et du rapport au nombre d'or soit gardé.



  • Garden

    Par Beaud Eliott, Dupont Quentin, 03/12/18

    Pour commencer notre recherche nous avons décidé de reprendre nos conditions initiales, celles de nos deux projets séparément afin de créer un Garden qui répond également à ces conditions pour relier plus facilement les deux projets. On a décidé de faire l'étude de la course solaire expérimentalement avec des hauteurs solaires caractéristiques (équinoxes, solstices) pour simuler le plus précisément possible les ombres de mon PLANE (Quentin) pour en définir des zones plus ou moins ombragées selon les saisons et heures de la journée. Ensuite nous avons tracé les droites définissant les différents points de vue que le projet d'Eliott proposait en traversant son PLANE. De ces tracées et de la continuation de la suite de Fibonacci utilisée par Eliott pour construire son PLANE on en a extrait des formes géométriques qui se composait de zones plus ou moins éclairées pour permettre de planter des espèces végétales de conditions d'expositions solaires, humidité, exposition au vent différentes pour rassembler un petit espace cloisonné en opposition avec nos projets surdimensionnés et ouverts. Le but était également de ramener ce Garden à l'échelle humaine. On voulait également que ce Garden permette et incite a mouvement et l'expérimentation par l'individu dans la continuité de nos deux projets séparés. 



                    Image Mon Dec 03 2018 23:18:40 GMT+0100 (CET)


    Dessin des lignes d'ombres crées par le PLANE de Quentin à différentes heures et saisons sur un plan au 1/33



                     Image Mon Dec 03 2018 23:18:40 GMT+0100 (CET)


    Plan de nos modules déterminés et leur localisation près du noeud de la Protostructure au 1/33




                     Image Mon Dec 03 2018 23:18:40 GMT+0100 (CET)


    Plan et élévation de notre Garden au 1/33 et Axonométrie de la ProtoStructure au 1/3



    Le Principe de notre Garden était de relier deux projets distincts construis séparément pour en créer un qui résultait de la fusion des précédents tout en lui donnant une indépendance et existence propre. La volonté était aussi de garder une construction géométrique et calculé d'un élément "naturel".

  • Elément

    Par Beaud Eliott, 23/10/18




    Grâce à Measures, j'ai pu me familiarisé avec le site. J'ai même ressenti les vibrations des vagues qui cognaient contre la berge. J'ai donc eu l'idée de conceptualiser un élément qui est lié à la courbe du pont et aux vibrations. C'est pourquoi j'ai pensé à trois blocs perpendiculaires au pont, qui viendraient s'encré dans la terre comme le pont. Les blocs seraient en béton ou en pierre, d'une part pour rappeler le pont ou les rocher de la berge, d'une autre part pour que les vibrations se ressentent plus que si c'était du bois.  Le but d'avoir trois blocs est de pouvoir avoir trois angle de vue différents qui procure trois perceptions différentes de la courbe.


    2.1 Elément coupe et plan (1:33)

    Image Tue Oct 23 2018 01:35:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    2.2 Moule et plâtre 3 blocs (1:3)

    Image Tue Oct 23 2018 01:35:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Tue Oct 23 2018 01:35:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





  • Maquettes en plâtre

    Par Beaud Eliott, 22/10/18


    La représentation du site au 1:300 a été compliquée à faire, le pont était très fin. J'ai dû renforcer le plâtre avec un fil de fer pour que le pont ne se casse pas.


    1.3 Plâtre site (1:300)

    Image Mon Oct 22 2018 23:23:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Mon Oct 22 2018 23:23:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Construire le plâtre du détail au 3:1 à été plus facile mais aussi plus long. Pour commencer je suis allé mouler le lien directe entre le site et le pont, la terre au pied du pont. J'ai ensuite créer un moule autour (1.4) pour faire le détail en taille réelle en plâtre (1.5). 


    1.4 Moule du détail (1:1)

    Image Mon Oct 22 2018 23:56:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    1.5 Plâtre détail (1:1)

    Image Mon Oct 22 2018 23:56:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Mon Oct 22 2018 23:56:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    J'ai ensuite mesuré le plâtre en taille réelle pour l'agrandir trois fois. Cette fois le moule je l'ai fait en silicone, pour que la terre soit mieux représentée de par l'irrégularité de la texture. J'ai bien sûr aussi utilisé du carton pour le plat de la façade du pont, et pour structurer le moule. 


    1.6 construction du moule pour le détail (3:1)

    Image Mon Oct 22 2018 23:56:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Mon Oct 22 2018 23:56:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    1.7 Plâtre détail (1:3)

    Image Mon Oct 22 2018 23:56:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Mon Oct 22 2018 23:56:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



























  • Représentations du site

    Par Beaud Eliott, 22/10/18



    La première chose à faire a été d'identifier un seuil, le pont de la Venoge m'a paru intéressant à  relever. Mon intérêt portait sur sa courbe et le lien qu'il crée avec le sol.


    1.1 Photos du pont et son environnement proche

    Image Mon Oct 22 2018 22:32:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Les prises de mesures du pont m'ont permises de mieux visualiser et de mieux comprendre ce à quoi je m'intéressais.


    1.2 Dessins (coupes 1:33,  élévation et plan 1:33, détail 3:1, coupes et plan 1:300)

    Image Mon Oct 22 2018 22:11:50 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)