• DAY 2_ Scaffolding - Protofigure

    Par Beaud Eliott, Charbon Arianna, Dupont Quentin, Michel Elodie, Rossier Valérie, 13/12/18

    Durant cette journée, l'idée était de chercher des documents afin d'étudier les conditions du site de Evian. Le but est de construire, grâce à ces documents, une carte modulable. Des calques se superposant sur une cartes de fond nous permet de faire facilement des allers-retours entre les points de repères et les différents espaces autour de ces repères.



    Image Wed Dec 12 2018 23:27:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Cartes utilisées pour étudier les conditions du site


    Synthèse de la journée

    Après une discussion avec les différents groupe Protofigure, nous nous sommes penchés, grâce aux différentes cartes, sur certains points qui nous semblaient important pour nos prochaines recherches. 

    Le thème central sera donc les flux, qu'ils soient environnementaux ou humain. 

    Parallèlement, nous continuerons nos recherches concernant les spécificités du site, tels que les courbes de niveau et les conditions du sol. Cela nous permet de garder un lien avec différents groupes du studio.  

  • DAY 1_ Scaffolding - Protofigure

    Par Michel Elodie, Beaud Eliott, Charbon Arianna, Dupont Quentin, Rossier Valérie, 11/12/18

    Premières recherches et idées :


    Protostructure, Studio Treiber

    tableau et références de base de nos recherches



    Plusieurs systèmes de mesures et de dessins mis en place dans différents studios : 


    Image Tue Dec 11 2018 18:58:05 GMT+0100 (CET)     Image Tue Dec 11 2018 18:58:05 GMT+0100 (CET) 

                          Carroyage                                            Carroyage

                        Studio Chiavi                                        Studio Cheung                                                                

       Image Tue Dec 11 2018 18:58:05 GMT+0100 (CET)         Image Tue Dec 11 2018 18:58:05 GMT+0100 (CET)

                         Carrotage                                         Mesures thermiques

                      Studio Maréchal                                      Studio Grandgirard


    Image Tue Dec 11 2018 18:58:05 GMT+0100 (CET)     

     Dessin courbe de niveaux

    Studio Maréchal



     Image Tue Dec 11 2018 18:58:05 GMT+0100 (CET)   

     Dessin de mesures avec un système de quadrillage

    Studio Baur




     Image Tue Dec 11 2018 18:58:05 GMT+0100 (CET)

    Dessin de mesures avec le système de triangulation

    Studio Treiber       




    Suite à notre discussion et nos premières recherches, voici notre premier plan d'action du groupe : 

       Plan d'action, Studio Treiber       
  • PLANES : Final thoughts

    Par Charbon Arianna, 04/12/18

    Parcours :

    Nous nous retrouvons sur la rive de la Venoge. Des poteaux discontinus font illusion d'un mur et font obstacle lorsque l'on essaye d'accéder sur la plateforme. Ce mur transperce le flux des personnes. Les espacements se resserrent et permet de trier les différentes masses qui passent à travers. Il y a de la place pour un adulte parfois, et d'autre fois seulement un enfant ou un chat pourrait passer à travers. Cette prolongation de l'espace pédestre montre le caractère poreux du seuil et contraint le flux des utilisateurs à parcourir l'espace de manière fluide, comme l'eau dans un espace poreux. Les particules se séparent puis se réunissent de l'autre côté. Une fois de l'autre côté, le visiteur peut se poser et écouter le ruissellement de l'eau sous ses pieds.


    Image Mon Dec 03 2018 23:38:00 GMT+0100 (CET)


    Dessin en perspective du projet


    Image Sun Dec 09 2018 20:56:35 GMT+0100 (CET)


    vue de l'ensemble depuis la Venoge

    (Maquette au 1:33)


    Image Sun Dec 09 2018 20:56:35 GMT+0100 (CET)


    vue depuis le chemin

    Maquette au 1:33

    La plateforme pourrait être plus élancée vers l'eau afin de donner la même impression que la perspective. Le visiteur serait davantage mené à s'avancer vers l'eau.

  • GARDENS : Links

    Par Charbon Arianna, Petrovic Suzana, 03/12/18

    GARDENS : Continuation à PLANES

    Un PLANES en plâtre et un PLANES en bois. Tous les deux mènent à un espace de réflexion et de repos. Comment lier ces deux matériaux différents pour cette phase GARDENS?

    Les deux se situent au bord de l'eau. L'idée est donc de s'étaler encore plus vers l'eau pour assurer la continuité des lignes directrices de nos projets.

    Nous avons trouvé un type de végétation très intéressant : les nénuphars. En particulier les victoria cruziana, un type de nénuphars qui ne pousse que dans des climats chauds où l'eau est maintenu entre 15 et 18 degrés. 

    Image Sun Dec 02 2018 21:41:01 GMT+0100 (CET)

    Victoria cruziana, nénuphar tropical originaire de l'Amérique du Sud 

    Ces nénuphars sont envahissants. Leurs feuilles sont épaisses et ont l'allure de dalles. Cela nous a servi en tant qu'inspiration pour GARDENS.



    Image Mon Dec 03 2018 23:03:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquettes 1:33 côte à côte 



    Nous avons tout d'abord quadrillé l'interstice se trouvant entre nos deux projets PLANES pour pouvoir les relier et ainsi créer notre GARDENS. Nous avons tout de même constaté que ce module carré ne représente pas cette continuité.



    Image Mon Dec 03 2018 23:03:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Quadrillage de l'interstice


    Donc nous avons tiré du projet en bois un module que l'on a répété tout autour de nos deux PLANES afin de les envahir et créer un espace commun. Ce module reprend la prolongation d'un dalle du plancher se situant à proximité du plâtre. On planterait des nénuphars natifs au climat de St-Sulpice autour, de manière à former un enclos végétal à la surface de l'eau. Nous n'avons pas pris de végétation en hauteur car nous voulons que le visiteur puisse rencontrer ces nénuphars en se penchant ou bien s’asseyant sur le bord des dalles. Ce module est un centre de propagation, que nous avons répété autant de fois nécessaire.


    Image Mon Dec 03 2018 19:19:02 GMT+0100 (CET)

    GARDENS plan et élévation au 1:33


    Lorsque l'on arrive sur la rive, dans un premier temps, le bois nous accueille. une fois dessus on aperçoit de hauts murs de béton pointus presque hostiles qui nous longent. Les murs ne forment pas une entité opaque. Il existe des interstices qui laissent deviner un espace intérieur qui nous est caché. Cela crée de l'intrigue. De plus, les planches nous dirigent vers le bord de l'eau et nous incitent à regarder sous nos pieds et entrevoir des nénuphars ou mieux, éveille l'esprit d'exploration des différents chemins pour aller chercher cet espace qui nous est inaperçu.


    La profondeur du lac étant de 3.10m, ne pourrait pas accueillir des nénuphars. C'est pour cela que nous avons mis des bacs à une profondeur agréable à cette végétation. Les bacs servent aussi de contreforts.



    Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Bac pour nénuphars, maquette au 1:33






    Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Constuctuion d'un fragment de GARDENS sur la protostructure, maquette au 1:3




  • PLANES : une première vue

    Par Charbon Arianna, 18/11/18

        Une thématique centrale de la phase ELEMENT pour Lily et moi avait été la question de porosité. Je voulais pour cette nouvelle phase la réutiliser. 

    j'ai d'abord remarqué que le motif de la porosité se présente sous de nombreuses formes et échelles. Certains sont réguliers et d'autre beaucoup plus aléatoires. Voici quelques illustrations:  

    Le motif poreux se présente à des échelles différentes :


    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    mousse d'aluminium en développement aux USA


    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    Cascade Rheinfall, Neuhausen, Suisse

     

    La phase MEASURES souligne le caractère poreux du matériau. Je voulais donc avec une prolongation de l'espace pédestre contraindre le flux des riverains à suivre un parcours similairement fluide dans un espace également poreux et perméable que les roches par lesquelles l'eau de la Venoge se faufile. Les particules sont séparées par cette barrière poreuse et se réunifient de l'autre côté.


    Le dessin ci-dessous montre le processus derrière le projet. tout à droite se trouve la toute première idée. Les multiples symboliques du cercle sont dans ce cas dérangeants à la compréhension du projet. La deuxième idée se trouve en axonométrie à gauche.


    Image Mon Dec 03 2018 18:50:16 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie, plan, élévation de différents moments du projet

    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    le sol en 1:33


    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    Maquette test de la deuxième idée pour planes en 1:33 


    Ici, les proportions ne rendent pas l'intention. les planches sont trop épaisses par rapport à la largeur et longueur de la plateforme pour évoquer la porosité. j'ai donc aminci et plongé le planches et j'ai développé en système d'accroche pour que le tout soit stabilisé.



    Image Mon Dec 03 2018 18:50:16 GMT+0100 (CET)


    Accroche des poteaux à la protofigure


    Ce système quelque peu laborieux permet de stabiliser efficacement les poteaux et/à la protofigure.