GARDENS : Links

Par Charbon Arianna, Petrovic Suzana, 03/12/18

GARDENS : Continuation à PLANES

Un PLANES en plâtre et un PLANES en bois. Tous les deux mènent à un espace de réflexion et de repos. Comment lier ces deux matériaux différents pour cette phase GARDENS?

Les deux se situent au bord de l'eau. L'idée est donc de s'étaler encore plus vers l'eau pour assurer la continuité des lignes directrices de nos projets.

Nous avons trouvé un type de végétation très intéressant : les nénuphars. En particulier les victoria cruziana, un type de nénuphars qui ne pousse que dans des climats chauds où l'eau est maintenu entre 15 et 18 degrés. 

Image Sun Dec 02 2018 21:41:01 GMT+0100 (CET)

Victoria cruziana, nénuphar tropical originaire de l'Amérique du Sud 

Ces nénuphars sont envahissants. Leurs feuilles sont épaisses et ont l'allure de dalles. Cela nous a servi en tant qu'inspiration pour GARDENS.



Image Mon Dec 03 2018 23:03:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Maquettes 1:33 côte à côte 



Nous avons tout d'abord quadrillé l'interstice se trouvant entre nos deux projets PLANES pour pouvoir les relier et ainsi créer notre GARDENS. Nous avons tout de même constaté que ce module carré ne représente pas cette continuité.



Image Mon Dec 03 2018 23:03:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Quadrillage de l'interstice


Donc nous avons tiré du projet en bois un module que l'on a répété tout autour de nos deux PLANES afin de les envahir et créer un espace commun. Ce module reprend la prolongation d'un dalle du plancher se situant à proximité du plâtre. On planterait des nénuphars natifs au climat de St-Sulpice autour, de manière à former un enclos végétal à la surface de l'eau. Nous n'avons pas pris de végétation en hauteur car nous voulons que le visiteur puisse rencontrer ces nénuphars en se penchant ou bien s’asseyant sur le bord des dalles. Ce module est un centre de propagation, que nous avons répété autant de fois nécessaire.


Image Mon Dec 03 2018 19:19:02 GMT+0100 (CET)

GARDENS plan et élévation au 1:33


Lorsque l'on arrive sur la rive, dans un premier temps, le bois nous accueille. une fois dessus on aperçoit de hauts murs de béton pointus presque hostiles qui nous longent. Les murs ne forment pas une entité opaque. Il existe des interstices qui laissent deviner un espace intérieur qui nous est caché. Cela crée de l'intrigue. De plus, les planches nous dirigent vers le bord de l'eau et nous incitent à regarder sous nos pieds et entrevoir des nénuphars ou mieux, éveille l'esprit d'exploration des différents chemins pour aller chercher cet espace qui nous est inaperçu.


La profondeur du lac étant de 3.10m, ne pourrait pas accueillir des nénuphars. C'est pour cela que nous avons mis des bacs à une profondeur agréable à cette végétation. Les bacs servent aussi de contreforts.



Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Bac pour nénuphars, maquette au 1:33






Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Tue Dec 04 2018 02:44:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Constuctuion d'un fragment de GARDENS sur la protostructure, maquette au 1:3