ROOMS_these

Par Richter Jean, 23/03/19

These:

Le projet se situe au bord de l'eau sur les brise-vagues à Evian. J'ai donc repris la spatialité déjà présente du site existant (la protostructure et celle des brises vagues) pour m'inspirer et développer ma "room". 

En rapport avec le mythe de Narcisse et Echo, la notion d'écho m'a intéressé. L'action de répéter quelque chose qui varie un peu à chaque fois. Car une écho est une répétition mais qui n'est pas semblable (on reconnaît d'ou elle vient mais ce n'est qu'un fragment qui n'est pas identique à l'origine)

Dans mon projet, comme dans une ville/place, des espaces individuels viennent entourer un espace commun(ville miniature). C'est eux qui vont le développer. La répétition des modules constituent un patio (qui est la "room"). L'espace constituer est donc central et distributif (espace en expansion). Les petits espaces sont donc comme les murs de ce patio. 

Le patio est axé verticalement sur le ciel afin d'avoir un côté mystique à celui-ci (avec de hauts murs tout autour). Tandis que les petits espaces qui le constituent sont eux axé horizontalement sur le reste du monde. C'est donc un espace mystique qui s'étend sur des espaces terrestres. 

La de ce projet est principalement de la taule ondulée et des structures en bois,  afin de reprendre les matériaux déjà présent sur le site (comme les cabanes de pêcheur par exemple). Ce matériau qui est ondulé s'encre donc dans le site puisque il reprend aussi en quelque sorte la forme des vagues existantes. L'avantage de ce matériau est qu'il est léger et simple à mettre en oeuvre.