• ROOMS (in progress)

    Par Beaud Eliott, Schwaller Yann, 18/03/19


    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    L'axe buvette-lac et la vue sur le lac est notre premier outil de travail.


    S'ajoute à ceci, la volonté de travailler sur le texte de Phoebe. Nous avons repris de la poursuite, les changements de rythme et la métamorphose de fin qui crée un arrêt. Une citation du texte qui avait un lien avec la transparence de la buvette a aussi été utilisée comme fils directeur. "Ce qu'il ne voit pas, il le croit plus beau."





    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Première étape: tester des situations d'espace en cachant plus ou moins la vue tout en laissant un rythme de déplacement hétérogène.

    Type d'élément: parois verticales

    Système: Orthogonale




    Changement de système, le système orthogonale ne permettait pas de souligner l'axe buvette-lac.


    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Tests d'une perspective accélérée cachant tout de même une partie du lac.



    Retour d'éléments orthogonale à l'axe. 


    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Tests d'angles et de disposition des élément cachant la vue et créant des changement de rythme.




    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Élévation en photo montrant la coopération entre projets.

    (sol continue, choix des angles)



    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


     




    Image Mon Mar 18 2019 19:37:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Maquette testant le tissu, matière translucide obstruant partiellement la vue.

    Et sol plat prolongeant le sol de la buvette.



    Le projet avait pour but d'inviter les personnes à traversé un espace à rythmes hétérogènes pour enfin après transition se trouver face au lac partiellement visible plus tôt. Les personnes ont un espace de 1.5m X 3m libre après être passé dans chemin plus restreint.

    Le chemin est peu être un peu trop restreint et trop forcé. Il faudrait corriger cela en ajoutant la possibilité de faire plus de parcours. Dans ce cas la suite serai de jouer avec plus de parois, qu'on puisse choisir de quel côté on va par exemple.

    Un autre jeu à faire serai de jouer un peu plus sur la limite de la vue. Changer la hauteur des tissus, de créer des faibles pentes à des auteurs d’œils pourrai crée un effet moins forcé du visible et du non visible.

     



    Image Wed Mar 20 2019 20:29:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                               Élévation 1:10

    Axonométries systèmes accroches  




    Image Wed Mar 20 2019 20:29:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Plan 1:10



    Image Wed Mar 20 2019 20:29:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Coupe 1:10

    Coupes 1:33 et plan 1:33









  • ROOMS : Researching Form II

    Par Blanchard Lili, Charbon Arianna, 17/03/19

    Après les tests faits précédemment nous avons considéré les variations suivantes:

    Image Sun Mar 17 2019 10:25:43 GMT+0100 (CET)

    Image Sun Mar 17 2019 10:25:43 GMT+0100 (CET)

    Image Sun Mar 17 2019 10:25:43 GMT+0100 (CET)

    Image Sun Mar 17 2019 10:25:43 GMT+0100 (CET)


    1- Le noyau central est évidé et serait la caisse de résonance il y'a un mur extérieur qui soutient l'escalier

    2- Le mur entour à présent le visiteur qui parcours l'escaliers afin de l'immerger totalement dans le son

    3- semblable au précédent mais les structure verticales ne vont plus jusqu'au sol et sont soutenues par les structure horizontales 

    4- abandon du mur extérieur car la caisse de résonance suffit et il existe un escalier intérieur qui permet d'immerger le spectateur 

  • ROOMS : Researching Form I

    Par Blanchard Lili, Charbon Arianna, 17/03/19

    Nous avons décidé de travailler sur l’élargissement de l’espace de passage et l’élancement en souvenir de nos projet respectifs de planes. C’est avec ces éléments en tête que nous avons imaginer un espace qui permettrait aux visiteurs d’avoir une nouvelle perpective sur le lac que celle proposée par le Pavillon Prouvé. Celui-ci prône une découverte du paysage par la vue, entouré de vitre le visiteur, la vue est le sens mit en avant. Notre espace viserait alors à privé temporairement le visiteur de la vue pour qu’il puisse se concentrer sur d’autres sens, l’ouïe car notre projet se situerait directement au contacte de l’eau, les vagues viendraient s’écraser contre ses fondations. L’odorat serai aussi mit à épreuve vu la proximité du visiteur au lac. 

    C’est dans ce but que nous avons commencer à nous intéresser à un escalier qui permettrait de différencier les différentes intentions de l'espace. Nous avons donc fait des tests pour comprendre l'escalier. 

    premier test d'escaliers qui s'élargit - 1:33

    (on perçoit notamment le potentiel pour une double hélice)


    Image Sun Mar 17 2019 12:56:10 GMT+0100 (CET)


    Test directement sur la protostructure - 1:10


    Image Sun Mar 17 2019 12:56:10 GMT+0100 (CET)


    Test d'escalier à double hélice - 1:33


    Image Sun Mar 17 2019 13:36:57 GMT+0100 (CET)


    Image Sun Mar 17 2019 13:36:57 GMT+0100 (CET)


    Maquette précédente renversée et sans la deuxième hélice - 1:33

    Image Sun Mar 17 2019 13:36:57 GMT+0100 (CET)
  • ROOMS - COMPOSITION FINALE

    Par Leuba Elina, Michel Elodie, 16/03/19





    Note d'intention 


    De dos, ses courbes féminines sont remplies de grâce et de finesse.

    De face, ce sont les proportions, la force et la beauté du corps masculin qui sont mises en avant.

    Sur son visage, nous pouvons distinguer simultanément le père de la mère; 

    Voilà donc l’image de l'hermaphrodite dans la Grèce Antique. 


    La complexité réside dans le corps 

    Qui se doit d'être viril et féminin.

    Il apparaît comme une continuité parfaite, un équilibre entre deux opposés.


    S’articulant vers la Buvette, 

    des plateformes cheminent autour d’un foyer

    où la musique bercera les visiteurs. Ils pourront 

    s’épanouir alors dans une atmosphère où les tissus deviennent créateurs d’espaces et influent l’acoustique.


    « Comme dans la musique, il y a du rythme dans le textile »

     Claire Berthommier



    ----------



    Image Mon Mar 18 2019 21:44:11 GMT+0100 (CET)


    Localisation du projet (1:100, site de la Buvette)



    Image Mon Mar 18 2019 21:44:11 GMT+0100 (CET)


    Axonométrie du module (1:10, 1:15, 1:1)



    Image Mon Mar 18 2019 21:44:11 GMT+0100 (CET)


    Elevation et tests planchers (1:10)



    Image Mon Mar 18 2019 21:44:11 GMT+0100 (CET)


    Plan (1:10)



    Image Mon Mar 18 2019 21:44:11 GMT+0100 (CET)


    Perspectives (1:33)



    Image Mon Mar 18 2019 22:12:30 GMT+0100 (CET)


    Photo de l'extérieur de la maquette 



    Image Mon Mar 18 2019 22:12:30 GMT+0100 (CET)   Image Mon Mar 18 2019 22:12:30 GMT+0100 (CET)   Image Mon Mar 18 2019 22:12:30 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 18 2019 22:12:30 GMT+0100 (CET)      Image Mon Mar 18 2019 22:12:30 GMT+0100 (CET)      Image Mon Mar 18 2019 22:12:30 GMT+0100 (CET)


    Photos de l'intérieur de la maquette






  • ROOMS - WEEK 5

    Par Leuba Elina, Michel Elodie, 16/03/19





    SYSTEME.


    Rooms, Elodie Michel et Elina Leuba    Rooms, Elodie Michel et Elina Leuba





    Dans un premier temps, lorsque nous avons décidé de travailler avec des tissus, nous n’avions en tête que l’envie de les entrecroiser pour qu’ils tiennent ensemble et de les voir se mouver dans les airs avec un tombé fluide, soyeux, qui attirerait le regard.

    Nous avons donc fait beaucoup de tests afin de satisfaire notre envie grandissante d’envelopper notre structure porteuse de ce matériau. Nous avons cependant compris que pour répondre intelligemment aux contraintes imposées par le tissu et ses propriétés, il était important de renforcer nos connaissances dans ce matériau. 



    ‘Comme dans la musique, il y a du rythme dans le textile’, Claire Berthommier



    En effectuant nos recherches, nous avons rapidement compris qu’il nous fallait avant tout trouver un tracé régulateur, un rythme qui viendrait guider nos idées et consolider notre programme pour définir le type de tissu avec lequel nous voulions travailler.

    Il a donc fallu éliminer bon nombre d’idées qui ne correspondaient pas à l’image de notre programme. Nous avons pris notre temps et nos précautions afin de réfléchir aux contraintes que nous voulions imposer à notre système car seules les idées en adéquations avec celui-ci seraient dorénavant retenues. Ainsi, c’est en utilisant cette contrainte technique qu’est née l’expression de notre programme à travers un système modulaire.



    «  Le corps d’un artiste est un instrument dont le mécanisme doit être perfectionné sans cesse », Dullin.



    Il s’agit donc d’établir un système modulaire avec une ligne directrice claire mais poreuse afin que différentes plateformes puissent être construites dans les règles imposées par notre module pour répondre aux besoin de notre programme. 






    Plusieurs tests pour trouver un système : 


    Image Sat Mar 16 2019 17:18:13 GMT+0100 (CET)     Rooms, Elodie Michel et Elina Leuba

    Rooms, Elodie Michel et Elina Leuba   Image Sat Mar 16 2019 17:26:15 GMT+0100 (CET)




    Un de nos tests consistait à tisser deux modules superposés et d'en tourner un afin que le bois n'ait plus la même direction. Ce système nous a beaucoup plût car il nous faisait penser à une machine à tisser par la torsion qu'elle provoque sur le tissu. En faisant plus de tests, nous nous sommes rendues compte que suivant l'emplacement du tissage sur les modules superposés, le tissu nous offrait différentes torsions.



    Nous avons donc reproduit ce module sur plusieurs de nos plateformes avant de nous rendre compte que le résultat avait quelque chose de trop uniforme avec ces tissus montant inlassablement à la verticale sans jamais prendre de détour. Nous avons donc établi plusieurs contraintes dont nous avons parlé plus haut dans ce post : 


    1. Le tissu doit se faire de plus en plus présent au fur et à mesure que l'on monte dans les hauteurs

    2. Le tissu en hauteur doit consolider le socle en son centre




    Avec ces deux contraintes, nous avons réalisé d'autres tests afin de trouver la combinaison de modules qui nous satisfasse : 



    Rooms, Elodie Michel et Elina luba    Rooms, Elodie Michel et Elina leuba   

     Rooms, Elodie Michel et Elina Leuba     Rooms, Elodie Michel et Elina Leuba