• MEASURES : First impressions

    Par Charbon Arianna, Blanchard Lili, 07/10/18


    Le Laviau


    La frontière entre la terre et l’eau paraît au premier abord très nette. Elle est composée d’une part d’un bloc cohésif de chemin et roches qui abruptement laisse place à l’eau. Pourtant plus on s’approche, plus la limite, placée par l’homme se révèle imprécise. L’eau s’infiltre dans les jointures entre les rochers. Quels sont les facteurs qui définissent la limite alors?


    Dessin technique

    Le Laviau, St-Sulpice


    1:300 Plan, élévation et coupes de la rive

    1:33 Plan et élévation de la rive

    3:1 Détail en Monge

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Contextualisation du lieu


    Vue aérienne du Laviau  Le Laviau de pres  


    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Outils et prise de mesure 


    Pour le plan et les coupes

    Image Sun Oct 07 2018 16:45:55 GMT+0200 (CEST)

    Afin d'avoir des mesures cohérentes à reporter sur notre dessin, nous avons décidé de tendre une ficelle afin de créer une ligne droite à partir de laquelle nous avons pu faire nos mesures. Cette première ficelle était orientée dans un axe nord-sud. Au niveau de chaque poteau d'abord, ensuite tous les quatre poteaux nous avons tendu une ficelle perpendiculaire à la première (donc dans l'axe est-ouest). C'est à partir de cette deuxième ficelle que nous avons mesuré notre plan et ensuite nos coupes. Pour faire les coupes, nous nous efforcions, avec un niveau de rendre la ficelle horizontale. Ensuite, après avoir mesuré la différence entre notre ficelle et le niveau d'eau, notre référence, nous mesurions la distance entre le sol et la ficelle, pour chaque point de notre plan

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Sous le niveau d'eau


    Image Sun Oct 07 2018 16:45:55 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Oct 07 2018 16:45:55 GMT+0200 (CEST)


    Dans l'intention de mieux comprendre l'emboitement entre les rochers et leur limite avec le canal, nous avons mesuré une coupe du relief du mur de rocher. Pour cela nous avons inventé un instrument de mesure qui nous permettait de lire la distance entre le poteau et le rocher, ainsi que la profondeur sous l'eau, sans avoir à mettre notre maillot de bain. 

  • Measures : Une balade d'échelles

    Par Michel Elodie, Rossier Valérie, 06/10/18





                         


                                                                Measures 1, Sillon, Elodie Michel et Valérie Rossier



    Note d’intention

    Une balade d’échelles


    Lors de notre balade nous avons découvert ce long objet de béton scindant lac et terre.

    Pas à pas, nous nous sommes approchées de ce sillon jusqu'à y finir réfugiées.

    Là, nous avons perçu du mouvement habitant cet objet habituellement statique :

    Jour après jour, l’eau, les plantes, les cailloux et les hommes s'articulent autour de lui.


    *



    Composition en trois parties


    Quiconque voudrait se baigner ne pourrait la manquer : cette limite entre terre et eau, entre les hommes et la nature


     ***


                                                 Measures 1, Elodie Michel et Valérie Rossier


    De loin, son imposante droiture semble fendre l'eau. Notre sillon paraît froid, dépourvu de mouvement, vide.

    Pourtant, dès qu'on s'approche de lui, on ne peut s'empêcher de remarquer les petits détails qui le composent. 

    Nous observons des entremêlements de béton brut et poli. Mais aussi une végétation verdoyante alimentée par l'eau. Cette dernière est autant souterraine que superficielle. Elle ruisselle lentement par un canal étroit avant de se déverser dans l'immensité du lac.

                                                                        

    ***    


                                               Measures 1, Elodie Michel et Valérie Rossier


    Bientôt, nos regards descendent au plus profonds du sillon et notre impression initiale change définitivement. 

    Entre ses deux murs lisses orientés vers les montagnes, 

    un nouveau tableau du lac se révèle sous nos yeux :

    comme au travers d'un télescope, il cadre notre concentration sur l'horizon et ses détails normalement engloutis par le vaste panorama.


    ***


                                             Measures 1, Elodie Michel et Valérie Rossier


    A l'opposé de l'intérieur des murs protecteurs du sillon, l'extérieur paraît soudainement répulsif à la vue du socle de béton formé d'innombrable failles cassantes. 

    De plus, l'horizon qui nous est maintenant offert à l'extérieur du sillon paraît elle aussi plus intéressante, 

    comme s'il fallait d'abord apprécier le détail incomplet d'une vue pour ensuite mieux la remarquer dans son entier.

    *


       


                      Measure, dessin 1, Elodie Michel et Valérie Rossier


    Measures : Dessin, moules et plâtre         




     Dessin technique de notre sillon

    Composition en trois parties

      Plans, coupes, élévations 1:300 - 1:33 - 3:1 


    ***

                                                                                            


    Coupes de niveaux, carton et shellac, Measures 1, Elodie Michel et Valérie Rossier


    Coupes de niveaux à l'échelle 1:300

    Carton et shellac


    *** 




      Measures 1, plâtre, Elodie Michel et Valérie Rossier     Measures 1, plâtre, Elodie Michel et Valérie Rossier






                        Measures 1, plâtre, Elodie Michel et Valérie Rossier



    Moulage du plan au 1:300

    Plan du bord de la plage avec notre sillon


    ***



    Measures 1, plâtre, gif, Elodie Michel et Valérie Rossier



    Moulage du plan du détail en 3:1 

    Détail d'un moment de connexion entre notre sillon et le socle de béton sur lequel il est posé


    *