• THÉÂTRE DE LISIÈRE_Le Torchis_Recherche matériau

    Par Bianchi Elia, 20/03/20

    Le torchis est une technique de remplissage autour d'armatures en bois. Cette technique de mur en terre crue permet de construire des murs résistants, mais comme les autres techniques de terre crue, les murs s’altérent en présence d'eau, demandant une attention particulière lors de la conception (rebords de toits, soubassement, etc.).

    Considéré comme du béton végétal, il faut associer terre, argile à fibres végétales pour obtenir cette matière organique. Le savoir-faire de cette manière de construire est très ancienne en Europe. Elle est encore utilisée pour les maison en colombages.

    Image Sun Mar 29 2020 00:09:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)      Image Wed Apr 08 2020 14:42:18 GMT+0200 (CEST)

    Il existe plusieurs techniques de torchis :

    • Torchis plaqué : application du torchis à la main sur un clayonnage en bois
    • Torchis façonné en mèche : fabrication d'un boudin et tressage contre les ossatures de bois
    • Torchis façonné en boule : pose de boules pour remplir l'ossature

    La troisième technique me semble la plus pertinente à utiliser dans le cas de la Room, car nous avons une ossature en bois non clayonnée et cette technique est d'une plus grande facilité de mise en oeuvre.


    TORCHIS – FICHE TECHNIQUE

    Composition

    • Terre argileuse (20-25 %)
    • Sable (2-5 %)
    • Gravier (45-70 %)
    • Paille, fibres végétales
    • Eau (10 % du poids sec)

    Masse volumique

    900-1100 kg/m3

    Conductivité thermique

    0.4-0.5 W/mK

    Chaleur spécifique

    0.8 kJ/kgK

    Préparation

    Brasser au malaxeur pendant 3 à 5 minutes et y ajouter 8-9 l d’eau pour 25kg de torchis

    Repos de 10-20 minutes pour que l’argile et la paille prenne l’humidité

    Après le repos, rajouter un peu d’eau

    Séchage

    30 jours




  • THÉÂTRE DE LISIÈRE_Process Rhino #1 : Ebauche de la structure primaire

    Par Bianchi Elia, 19/03/20

    Image Thu Mar 19 2020 22:42:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

  • THÉÂTRE DE LISIÈRE_Storyboard

    Par Bianchi Elia, 15/03/20

    Arrivé sur le site du Parking de la Route des Péniches, le visiteur fait face à un monde de contrastes. Deux atmosphères cohabitent bien qu'elles s'opposent : l'une est régie par le béton et les infrastructures, l'autre parle de végétation et d'espaces naturels.


    Image Sun Mar 15 2020 15:55:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)        Image Sun Mar 15 2020 15:55:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Béton                                          Nature


    La découverte de la Room intensifie cette réunion d'oppositions. La Room est, en effet, implantée sur un parking dont le sol est couvert d'asphalte. Cependant, elle est construite de matériaux dits naturels : le bois et la terre crue.

    L'entrée se fait par une ouverture placée côté parking. Une fois engagé, le visiteur découvre un lieu à la luminosité faible. Il s'agit d'un lieu de transition qui ne comporte, en effet, pas d'ouverture. Traverser ce lieu implique un mouvement d'ascension pour le corps car un escalier en accompagne la traversée.

    Le visiteur arrive alors dans nouvel espace aux caractéristiques singulières. Cet espace est marqué par une élévation du toit et un élargissement progressif des murs dessinant, au sol, des lignes obliques par rapport au plan de la protostructure. Ces murs s'arrêtent finalement, non pas contre un mur, mais pour donner les limites d'une importante ouverture donnant sur les berges du Rhône. C'est un espace vaste et lumineux que le visiteur découvre. Paisible, la nature y apparait mise en scène. Le visiteur rencontre ici d'autres adeptes de ce coin de ville ... à l'écart de la ville.

    Prolongeant l'expérience, la Room permet un dernier franchissement, celui même des murs définissant les contours de la Room. Le visiteur monte une dernière marche et franchit un dernier seuil. Il ne fait plus face à la nature, il vient de s'y immerger.

  • THÉÂTRE DE LISIÈRE_Détail constructif #3

    Par Bianchi Elia, 14/03/20

    La structure primaire constitue la première couche porteuse du plancher. Elle est construite à partir de la protostructure et va permettre à ce que la structure secondaire puisse s’emboîter entre deux poutres. Cette dernière est composée de solives au niveau supérieur rattaché à des poutres au niveau inférieur emboîté entre la structure primaire.

    Image Sun Mar 15 2020 15:41:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sun Mar 22 2020 15:49:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    1. Structure primaire, protostructure tronquée, couche inférieure de la structure secondaire

    2. Maquettes de jonctions à l'échelle 1:1. De gauche à droite et de haut en bas : a. Structure secondaire, b. Structures primaire et secondaire non assemblées, c-d-e . Structures assemblées ensemble


    Update - Week 5 :

    Pour finir, les jonctions à mi-bois vont être utilisées car elles permettent d'avoir la structure primaire et la structure secondaire sur un même niveau.

  • THÉÂTRE DE LISIÈRE_Détail constructif #2

    Par Bianchi Elia, 14/03/20

    Pour accéder à ma Room, il faut accéder à un premier niveau en hauteur. Un escalier est construit dans la première partie de transition. Il est composé de plusieurs marches : on peut y voir un effet de gradation ; on monte progressivement en hauteur. De plus, si « une rampe relie deux étages, un escalier les sépare ». L’escalier va donc séparer les deux milieux : le parking et la nature que l’on observera dans la partie supérieure de la Room.

    L'escalier est fabriqué à partir de modules de sous-structure composés de deux planches : la marche et la contre-marche. Les modules diffèrent par la hauteur de la contre-marche : elle augmente à mesure que l'on avance dans l'escalier. L'escalier formé par les modules prend appui sur les éléments de la protostructure . Par dessus, des semi rondins de bois sont fixés pour constituer les marches



    Image Sun Mar 15 2020 21:10:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Update - Week 5 :

    La conception de cet escalier est volumétrique et pas vraiment structurel. Par conséquent, la création d'un escalier doit se faire en plusieurs étapes : une première étapes de structure primaire par la pause de poteaux verticaux. Ensuite, il faut poser l'ossature des marches : deux poutres horizontales pour chaque marche. Finalement, on peut poser le revêtement par dessus. Cette technique est également mis en oeuvre à la création du sol dans la première partie de ma Room.


    Image Sun Mar 22 2020 15:38:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)