• PLAT'EAU_ Articulation des plateaux

    Par Forster Mathilde, 09/03/20

    Pour définir l'articulation de mes plateaux, je me suis inspirée de Karl Josef Schattner. En effet, dans la scène de théatre en plein air devant les coulisses boisées de la cour 1960-65 (Université d’Eichstaett, Allemagne), Schattner décale ces dalles, qui font offices de marches, mais gardent un angle proportionnel. Je définis mes marches comme des plateaux décalés. L'axe de rotation des mes planchers et celle des escaliers vient d'un poteau de la protostructure. Ainsi, toute la rotation provient d'un seul et même poteau. 

    Comment traduire ce développement avec un matériau tel que le bois ?


     Image Mon Mar 09 2020 17:04:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Thu Mar 19 2020 16:48:41 GMT+0100 (CET)


    Image Sat Mar 14 2020 15:31:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 22 2020 14:34:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette des plateaux, les escaliers ne sont ici pas représentés. 


  • BRIBES D'ATELIER #4

    Par Ciak Laura, Desaules Alice, Forster Mathilde, Gabrielyan Eva, Kali Youssef, Kibora Silan Hoël, Makas Ilayda, Panarese Remo, Petrachenko Julia, Robbins Jean-Luc, Rol Eline, Santos Costa Nicoly, 04/03/20


    Image Wed Mar 04 2020 20:21:34 GMT+0100 (CET)   Image Wed Mar 04 2020 20:21:34 GMT+0100 (CET)

                                             AND A VIEW


    Image Wed Mar 04 2020 20:21:34 GMT+0100 (CET)    Image Wed Mar 04 2020 20:21:34 GMT+0100 (CET)

                                                                                          MATE


    Image Wed Mar 04 2020 20:21:34 GMT+0100 (CET)

                                    PROTECT-STRUCTURE


     Image Wed Mar 04 2020 20:21:34 GMT+0100 (CET)      Image Wed Mar 04 2020 20:21:34 GMT+0100 (CET)

                                                                                               FOCUS



  • PLAT'EAU_Construction du moule

    Par Forster Mathilde, 02/03/20

    La topographie du sol où s'implante le projet étant une condition importante, j'ai réalisé un moule du négatif de la topographie. Le moule mesure 60 x 90 x 11.5 cm. Sa réalisation a nécessité le coulage de 45 kg de plâtre. 

    Si le projet est individuel, cette expérience de coulage n'a été possible que par une travail collectif. Merci à Julia, Laura, Ilayda, Marvin, Remo et Jean-Luc pour m'avoir accompagnée dans le coulage, le transport et le démoulage. 


    Image Mon Mar 02 2020 19:48:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Mon Mar 02 2020 19:48:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) 


    Image Mon Mar 02 2020 19:48:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Mon Mar 02 2020 19:48:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


       



  • PLAT'EAU_ Evolution des dessins

    Par Forster Mathilde, 29/02/20



    Image Mon Mar 09 2020 17:21:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Mar 09 2020 17:21:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 16:04:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sat Mar 14 2020 16:04:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plan, coupes, axonométrie, dessins constructifs 

  • PLAT'EAU_L'espace d'une ligne

    Par Forster Mathilde, 29/02/20

    La spatialité dans le film Dogville (Lars von Trier, 2003)

    Dans cette oeuvre, on nous présente une petite ville où les murs des maisons n'ont pas d'existence matérielle autre qu'un tracé au sol. Pourtant, nous parvenons à comprendre l'espace de la ville, la distinction entre les lieux intimes et ceux publics. Nous donnons donc à ces lignes une réalité spatiale.

    Comme lu et discuté dans le codex, de simples lignes précisément positionnées peuvent participer à une définition de l'espace, à la génération d'un sentiment d'intimité.


    Image Sat Feb 29 2020 10:37:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Dogville. Vue du dessus de la ville


    Le land art de Michael Heizer et Walter de Maria

    Pendant les années 1960-1970, Michael Heizer et Walter de Maria ont réalisé sur le sol du désert du Nevada des dessins, des tracés sur le sol. En 1968, Walter crée l'oeuvre Mile Long Drawing. Il trace deux lignes parallèles sur un miles. Mis à l'épreuve du corps allongé, ce tracé nous parle indéniablement de la génération d'une forme d'intériorité. Ces deux lignes, tracées à la craie, disparaîtront avec le temps. La définition spatiale du lieu n'est pas immuable, elle intègre le temps et est en changement constant.


    Image Sat Feb 29 2020 10:37:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Land art. Mile long drawing



    La spatialité est aussi créée par le recouvrement des plateaux, et par la centralité générée par l’axe verticale de la proto autour duquel les plateaux sont développés. Le fait d'avoir un sol sur plusieurs niveaux introduit un sentiment d'intériorité. Mon projet ressemble un peu à une "maison", dans laquelle les murs et le toit ce sont envolés. 

    Les piliers de la protostructure qui sont verticales donnent une dimension au tout, particulièrement sur le dernier plateau. Toutefois, ces poteaux ne la limite pas. On pourrait imaginer des plateaux d'une très grande dimension, où il ne reste qu'un fragment. 

    Le jeu de la différence de hauteur des plateaux crée aussi une intériorité. En effet, on passe d'une surface couverte, à une surface ouverte. On créé alors 2 types d'intériorités: celle dite "conventionnelle", où l'on considère cette notion comme une maison, avec un toit, et celle du plancher.

    Les maisons sur pilotis du Corbusier

    Au XXe siècles, le Corbusier renverse les fondements de l'architecture dite classique et énonce les 5 points de l'architecture nouvelle, parmi lesquels : les pilotis. Les maisons s'élèvent, ce qui permet de maintenir un passage en-dessous. Cet aspect est intéressant, car l'entrée dans la maison se présente sous une succession d'étapes (la promenade architecturale). L'architecture se fait en marchant.


    Dans ma room, je souhaite réinvestir certains de ces principes. Pour y entrer, on passe sous le plateau supérieur (disposé à 2m10 du sol). On accède alors au "pont" (plateau sur l'eau) puis au plancher intermédiaire. La suite de la balade nous permet de retrouver le premier plateau. Un cheminement de découvertes au sein de la protostructure.