A SEAT AND A VIEW_Concept

Par Robbins Jean-Luc, 31/03/20

Je cherche à organiser un lieu autour du siège, qui offrirait au visiteur une intimité en relation avec l'arbre, son système racinaire, et la berge. La courbure du mur imaginé viendrait le cueillir à partir du chemin, le transporter le long de la berge et l'installer dans le siège permettant à l'individu assis de se sentir protégé des éléments naturels et à l'abris du regard extérieur. 

Il serait fait de briques en terre cuite, argileuse comme la terre naturellement présente en ce lieu ce qui permet à la fois de ne pas importer de materiaux de très loin et que le mur qui jaillis de la terre fasse un écho à la materialité du sol dont il jailli et permette une meilleure intégration de l'élément architectural dans l'élément naturel.

Depuis l'extérieur le jeu d'opacité crée par l'espacement des briques verticales est tel que l'on peut nous voir lorsque nous entrons dans la Room puis nous disparaissons de vue. Depuis l'intérieur le mur nous offre sa protection contre le vent par son opacité.

La hauteur graduelle du mur est-elle aussi pensée pour marquer la gradation d'entrée dans la Room ; les briques commencent à hauteur du sol puis montent à nos chevilles, à nos coudes puis par finir nous dépassent completement lorsque nous nous trouvons assis.

En raison des éléments de la protostructure qu'il faudrait enlever pour permettre au mur d'être construit, un protocole de rigidification a été élaboré de façon à ce que tout autre projet éventuel puisse être construit autour et de manière à ce que l'implantation ne fragilise pas la protostructure, au contraire. Il existe un point de contact entre les charges descendantes de la protostructure qui sont dirigées vers le sol qui se retrouvent en collision avec les briques montantes.