Le rythme des ombres

Par Kundert Océane, 17/10/19

Image Thu Oct 17 2019 22:09:27 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))



Des échelles distinctes, mais une expérience qui met en relation.

Un lien s'est rapidement créé, lors de la fabrication de ce moule, entre ce que je manipulais entre mes mains et ce bâtiment que j'avais découvert lors d'un voyage en Inde, l'été dernier, à Chandigarh.

Des visées lointaines, mais un jeu de façade qui lie.

Les contreforts employés pour le moule ressemblaient beaucoup aux brise-soleils horizontaux et verticaux du palais des ombres. Dans le premier cas toutefois, il s'agissait de soutenir la structure face aux poussées amenées par le coulage du plâtre, lorsque les éléments verticaux du Palais devaient empêcher les rayons du soleil de pénétrer à l'intérieur du bâtiment.

Des natures bien différentes, mais un rythme qui unit.

En commun, une géométrie rationnelle créée par l'accumulation d'éléments verticaux et horizontaux. Les ombres reportées sur chacune des façades amplifient la perception de cette régularité visuelle. Chaque étage repose sur le précédent et renvoie une impression de stabilité.