MAN-MADE ISLANDS_ In-habité

Par Anivarro Zabala Rafael, Santos Costa Nicoly, 17/02/20

PORTEOUS IN-HABITÉ


Porteous est situé au bout du chemin de la Verseuse, Vernier à Genève. Il fut construit pour être une station d'épuration, maintenant abandonnée depuis plus de 20 ans. Des projets pour le transformer en prison ont déjà été considéré par l'état, mais n'ont pas été aboutis. Porteous est à présent un lieu isolé squatté par des organisations. Des personnes qui s'y s'ont trouvé et installés ont su en faire leur propre petit coin.


Image Tue Feb 18 2020 08:29:20 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Chemin d'arrivée


Image Mon Feb 17 2020 18:32:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Porteous de côté



Pattern 1: Outdoor room

Image Tue Feb 18 2020 08:29:20 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Ceci est une petite room construite au bord de la rivière à côté de Porteous, elle ne contient qu'une chaise et une immense vue depuis un endroit distant et unique sur tout le terrain là-bas.


Pattern 2: Your own room

Image Tue Feb 18 2020 08:29:20 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Les "habitants" de porteous ont aussi installé un petit coin cuisine, je n'ai pas une meilleure photo mais nous pouvons ici voir la porte donnant accès à leur stock et les étagères avec les bouteilles.


Pattern 3: Secret Place

Image Tue Feb 18 2020 08:29:20 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Bien qu'ayant une vraie cabine de toilette sur place, les habitants ont voulu faire une blague et ont ainsi installé une cabine non-utile à côté. Tout autour de la cabine et à l'intérieur même de celle-ci il y a divers discours sur leurs idéologies écrits.


Deuxième île trouvée, monument en béton

Image Mon Feb 17 2020 18:32:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


Panorama de l'îlot

Image Mon Feb 17 2020 18:32:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

En chemin pour trouver notre île, nous avons croisé ce petit monument par Paul Claudel, où il écrit au sein de l'île : "Tout ce que le coeur désire peut toujours se réduire à la figure de l'eau"