A JUNCTURE_From Plant to plan_Hors-sol

Par Kali Youssef, 30/05/20

En 2020 l’atelier ALICE a dû cesser ses activités aux vu de la situation actuelle. Le COVID-19 impose le confinement. Alors que les étudiants sont dans leur dernier week-end charrette. Vendredi soir l’email retentit, rentrez chez vous, prenez du matériel. Nous vous communiquerons de nouvelles informations…  


Finalement nous ne sommes plus retournés aux studios mais ALICE s'est adapté et nous voilà sur Zoom. 


Rappelons la problématique :  QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN PLAN ET UN PLANT? 


Il est intéressant de voir comment le plan(t) peu s’adapter et se séparer de ses attributs préjugés fixés.


Prenons un type d’évolution du plant : les cultures hors-sol (comme l’Aquaponie, l’Hydrophonie) n’ont plus besoin de terre. 


Dans les pays arides comme en Côte d'Ivoire, des techniques de plant hors-sol on été mises en place. En baignant les racines des végétaux dans un flux constant d’eau (avec des minéraux et vitamine) et en recyclant l’eau, on obtient une bonne productivité (l’Hydrophonie).


En parallèle, ALICE s’est également adapté et a dû créer un nouveau terrain propice à la création des projets. Il a été nécessaire d’utiliser de nouveaux outils nous permettant de travailler. Le drive représente une bonne plateforme de partage de données (les idées, les plans, les dessins), Zoom qui permet de rétablir une partie du contact humain (review, discussion). Puis Rhino, Indesign… autant de logiciels de représentation permettant une nouvelle approche du plan. 


La structure mise en place pour permettre à une cinquantaine d'étudiants est aussi un nouvel outils. HOUSE a été structuré tel un livre avec différents chapitres. 


Cela a permis l'établissement d'un nouveau type de régime au sein d’ALICE. On pourrait qualifier de plus symbiotique la création de la HOUSE 2020. Chaque chapitre dépend d’un autre. Individuellement chaque personne a apporté une légère modification dans son domaine d’expertise, qui toutes accumulées forment les ROOMS, puis la HOUSE. 


Nous avons vu nos quotidiens s’adapter à ce nouveau contexte, comme la culture hors-sol le permet.


En Aquaponie, l'ammoniaque présente dans les bassins (dangereux pour les poissons) est transformé en nitrate grâce à des bactéries. Puis le nitrate nourrit les plantes et l’eau du bassin est nettoyée. C’est un système artificiel symbiotique où rien ne se perd, tout se transforme. 


C’est ironique mais la HOUSE d’ALICE 2020 est peu être celle qui laissera la plus grande trace. Ce livre ne représente pas seulement une HOUSE, mais également un événement marquant qui influencera surement les futurs projets dans leur méthode de réalisation. 


Pour finir il est vrai que ce nouveaux système nous a permis de gagner en productivité. L’utilisation et l’appropriation des nouveaux outils par les étudiants a été très rapide et a permis un foisonnement de dessin, de montage, de détail...


Toutefois cette manière de fonctionner a eu des répercussions au niveau des rapports humains et sur la psychologie. Le lieu de vie étant le lieu de travail, de nouveaux rapport entre employés, employeurs se sont crées. 


Si l'on normalise ce procédé, qu'elle en serait la conséquence? 


Tout comme les cultures hors-sol, une industrialisation de cette méthode pourrait être la première étape vers un monde Orwellie. Voyant apparaître d'immenses entrepôts d’étagères vertes.


La création d'une nouvelle méthode de production plus efficace, ne risquerait-elle pas de désincarner les rapports ?





Image Sun May 31 2020 16:28:42 GMT+0200 (CEST)