RIVIÈRES CROSSING_Post-Review

Par Panarese Remo, 30/03/20

Alignée sur le phénomène de rencontre des rivières à la Jonction, la Room se développe autour d’un arbre. Deux 'lames' se superposent à un troisième plan incliné : celui formé par le sol naturel. La pente est une condition spatiale particulière convoquant le corps, elle est à la base de ce projet. L’inclinaison des plans découle des mesures réalisées sur le site. Elle définit un lieu interstitiel gravitant autour de l’arbre. L’expérience de ce lieu peut se faire en empruntant un escalier ou une rampe. Le premier dispositif offre une vue directe sur l’arbre, quant au second, il filtre la vue sur l'arbre et semble s’en éloigner.


Image Tue Mar 31 2020 20:33:45 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))

Emplacement de la Room sur site


Au terme de cette phase, l'exploration se poursuit.

On s’aperçoit du fait que mes plans de travail ne devraient pas être juste deux, un sol et un toit, mais qu'ils s’étendent même jusqu’à trois. Tenir donc plus en considération ce qui se passe sur le sol naturel et surtout ce qu’on peut vivre entre ce dernier et le sol de ma room. Ne plus se concentrer sur ce qui se passe entre un sol et un toit d’une room, mais aussi ce qui se passe entre l'extérieur et l’intérieur. Qu’est-ce que génère la petite végétation, les filtres qui s’y ancrent ? Un nouvel espace ? Les filtres, la lumière qu’y entre dedans, ont quoi comme effet visuel à l’intérieur et sur la vue ?

Et tout ça, mène à une représentation dans les dessins plus claire. Le feuillage de l’arbre, et son tronc par exemple, dont je n’en parle, devrait être dessinée plus soigneusement.


Image Fri Apr 03 2020 17:07:23 GMT+0200 (Europe de l’Ouest (heure d’été))


Monge, Plan en coupe, Perspective intérieure

Détails constructifs en axonométrie

Echelle 1 :3