SYNTHESE - PLANES_24.11

Par Bianchi Elia, Panarese Remo, Tajana Marvin, 25/11/19

Lors de la prise des mesures de la topographie du terrain, nous avons observé un effet de transparence sur le Rolex : nous pourrions croire que nous voyons à travers le bâtiment, alors qu’il s’agit d’un effet de réflexion du paysage alentour dans les vitres de ce dernier. Nous avons créé une structure qui regroupe ces deux thématiques : la transparence et la symétrie, mais qui reprend également les angles de la maquette de la phase  MEASURES.

Nous avons composé une construction constituée de 7 portiques inclinés. Ces portiques sont reliés par un fil en haut en traction et une barre en bas en flexion. De plus, à l’intérieur de certains portiques, nous avons mis en place un arc de chaque côté du portique pour reproduire l'effet de symétrie. La hauteur des portiques varie dans la structure pour reproduire la forme du Rolex. La largeur des portiques s’écarte au fur et à mesure que nous avançon dans la structure. Cet effet reprend l’angle de la maquette de  MEASURES et permet de créer un effet de point de vue.

Pour refléter cet effet de « fausse » symétrie, car l’image réelle et l’image dans le miroir ne sont pas identiques, nous avons différencié les jonctions des deux côtés de la structure : jonctions sèches et jonctions mécaniques. De plus, nous avons rempli en partie certains arcs avec du tissu pour illustrer la transparence, mais nous l’avons fait que d’un côté de la maquette pour également montrer une «fausse» symétrie.

La position de notre structure sur le terrain devant le Rolex est importante. En effet, nous avons choisi un emplacement sur lequel nous pouvons observer cet effet de transparence sur le Rolex au travers de la série portique, comme si ce dernier était un angle du point de vue.



Image Mon Nov 25 2019 08:26:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




Image Mon Nov 25 2019 08:26:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)