• A SEAT AND A VIEW_Post-Review

    Par Robbins Jean-Luc, 31/03/20

    Un espace compris entre le mur et la berge, permettant une relation intime entre le visiteur et l'arbre, son système racinaire.


    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_203


    Le travail permettant le dessin en plan du système racinaire et de la berge doit être montré, car avant implantation de tout projet la précision apportée à l'étude du terrain doit être majeure. Pour la suite du travail, un travail sur le dessin en coupe est aussi à experimenter.

    Si l'intention était de faire un lien entre le chemin, la berge, le siège, l'arbre et le système racinaire, le fait est qu'un mur sépare bien plus qu'il ne relie. Dans cet instant, il sépare le visiteur et se sépare des autres projets environnants. A présent que le mur est dessiné, il est bon de réfléchir à si sa construction est la meilleure façon de réaliser l'effet souhaité.

    La logique soustractive ayant lieu lors de la rigidification de la protostructure n'avait pas été énoncé clairement lors de la présentation. De l'avant, c'est cette logique soustractive qu'il faut investiguer, et qui, faisant naître un creux ou clairière au sein de la protostructure et autour de la dalle, donnera aussi naissance au lieu souhaité.

  • A SEAT AND A VIEW_Concept

    Par Robbins Jean-Luc, 31/03/20

    Je cherche à organiser un lieu autour du siège, qui offrirait au visiteur une intimité en relation avec l'arbre, son système racinaire, et la berge. La courbure du mur imaginé viendrait le cueillir à partir du chemin, le transporter le long de la berge et l'installer dans le siège permettant à l'individu assis de se sentir protégé des éléments naturels et à l'abris du regard extérieur. 

    Il serait fait de briques en terre cuite, argileuse comme la terre naturellement présente en ce lieu ce qui permet à la fois de ne pas importer de materiaux de très loin et que le mur qui jaillis de la terre fasse un écho à la materialité du sol dont il jailli et permette une meilleure intégration de l'élément architectural dans l'élément naturel.

    Depuis l'extérieur le jeu d'opacité crée par l'espacement des briques verticales est tel que l'on peut nous voir lorsque nous entrons dans la Room puis nous disparaissons de vue. Depuis l'intérieur le mur nous offre sa protection contre le vent par son opacité.

    La hauteur graduelle du mur est-elle aussi pensée pour marquer la gradation d'entrée dans la Room ; les briques commencent à hauteur du sol puis montent à nos chevilles, à nos coudes puis par finir nous dépassent completement lorsque nous nous trouvons assis.

    En raison des éléments de la protostructure qu'il faudrait enlever pour permettre au mur d'être construit, un protocole de rigidification a été élaboré de façon à ce que tout autre projet éventuel puisse être construit autour et de manière à ce que l'implantation ne fragilise pas la protostructure, au contraire. Il existe un point de contact entre les charges descendantes de la protostructure qui sont dirigées vers le sol qui se retrouvent en collision avec les briques montantes.

  • A SEAT AND A VIEW_Review diapositives

    Par Robbins Jean-Luc, 30/03/20



    Image Mon Mar 30 2020 03:56:49 GMT+0200 (CEST)


    Collage photo du point de vue extérieur


    Image Mon Mar 30 2020 03:18:15 GMT+0200 (CEST)

    Collage photo du point de vue intérieur



    Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST)




    Image Mon Mar 30 2020 03:18:15 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 03:18:15 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 03:18:15 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 03:18:15 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 03:18:15 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST)

    "A Pattern Language" by Christopher Alexander, Sara Ishikawa, Murray Silverstein



    Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST)


    Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST) Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST)


    Etude de la courbure du mur



    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_145


    Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST) Image Mon Mar 30 2020 03:26:41 GMT+0200 (CEST) 


    Etude des appareillages de briques



    Image Mon Mar 30 2020 03:44:15 GMT+0200 (CEST)



    L'effet de la courbure du mur sur les appareillages, Gramazio & Kohler Architekten, Zürich



    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_168 ROOMS_TA_robbinsjeanluc_169


    L'objectif de l'appareillage, Ventura Virzi arquitectos - Brick House (Argentine)


    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_170


    Le jeu d'opacité produit


  • A SEAT AND A VIEW_Dessins week 6

    Par Robbins Jean-Luc, 30/03/20

    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_203

    Plan, coupe et élévation échelles 1:40

    Axonométrie générale échelle 1:50 et axonométries de détails échelles 1:20

    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_216

    Perspective du point de vue 1

    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_217

    Perspective du point de vue 2

    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_218

    Perspective du point de vue 3

    ROOMS_TA_robbinsjeanluc_219

    Perspective du point de vue 4


  • A SEAT AND A VIEW_Quantités de matière

    Par Robbins Jean-Luc, 29/03/20

    Briques :

    887 briques individuelles


    Rigidification de la protostructure :

    100x27 :  86,4 mètres linéaires

    60x27 :  191 mètres linéaires

    40x27 : 83 mètres linéaires